Dashiell Donello
Je suis un homme libre !
Abonné·e de Mediapart

272 Billets

1 Éditions

Billet de blog 12 nov. 2015

Dashiell Donello
Je suis un homme libre !
Abonné·e de Mediapart

Angélica Liddell « chienne de Dieu » au Festival d’automne

La salle est comble, comme toujours au Festival d'automne à Paris, avec Angélica Liddell. Elle revient à l’Odéon avec le second volet de sa trilogie du Cycle des résurrections.

Dashiell Donello
Je suis un homme libre !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

La salle est comble, comme toujours au Festival d'automne à Paris, avec Angélica Liddell. Elle revient à l’Odéon avec le second volet de sa trilogie du Cycle des résurrections.

Au premier coup d’oeil jeter sur la scénographie, je me suis dit : «  tiens ! Vénus ; au-dessus d’une mer de soie rouge. Est-ce le sang de l’humanité ? ». Puis ensuite, j’ai pensé : «  Vénus, déesse de l’amour et de la beauté. Dois-je comprendre, la beauté de l’amour au prix du sang ? ».

En prenant patience, je lisais un extrait du programme  (un entretien avec Angélica Liddell ), il était écrit : « Dieu n’a pas encore été tué. (…) tout ce que l’on peut raconter doit être moralement acceptable (…) ou encore, l’origine de la tragédie est la transgression de la loi. ».

Je reviens sur le titre « PRIMERA CARTA DE SAN PABLO » et j’en conclus que ce qui se raconte ici et maintenant ; est la foi et la relation qu’entretient Angélica Liddell avec Dieu. Pas celui d’un autre, ni celui des chrétiens, « son Dieu, son amour ». Car son chemin de foi, vous l’avez compris, est personnel ; et le Dieu des autres ne peut rien pour elle, et vice-versa. 

Dès cet instant, je me plonge dans l’immensité d’une incarnation de folie. Je suis au concert live d’une rock star nommée Angélica. En première partie Blondie nous chante Call me dans le vide sidéral du théâtre. L’hystérie d’Angélica Liddell s’incarne et ose l’esprit du mal. Ose la photo de Charles Manson, le criminel de la fin des années soixante. Ose une pluie  de traverses de bois ; des croix de la fiction. Ose la hiérarchie des anges tondus de sexe féminin. Ose l’eucharistie d’un l’homme masqué, par le saint suaire stérilisé d’une perfusion médicinal. Ose les ténèbres pour atteindre la lumière. Attend celui qui n’appelle jamais.  Voit ce qui ne se conçoit pas et l’imagine réel, comme Bach imagine sa cantate et célèbre la victoire de Dieu sur la mort, loin du théâtre et de l’image manquante. Car le Dieu d’Angélica Liddell n’a pas encore été tué. C’est à cette source qu’elle s’abreuve. Alors, sur ce principe, ce que raconte la dramaturge est moralement acceptable, et le prix que paie, « la chienne de Dieu », est beau et rempli d’amour.

Primera carta de San Pablo a los Corintios Cantata BWV 4, Christ lag in Todesbanden. Oh, Charles !
Texte, mise en scène, direction et costumes, Angélica Liddell
Avec Victoria Aime, Angélica Liddell, Sindo Puche (en alternance avec Borja López et Ugo Giacomazzi)
Traduction en français, Christilla Vasserot
Surtitres, Victoria Aime
Lumière, Carlos Marquerie

© photo Samuel Rubio

Jusqu'au 15 novembre

Certaines scènes de ce spectacle peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes, il est déconseillé aux moins de 16 ans.

Odéon-Théâtre de l’Europe 

Place de l'Odéon, 75006 Paris

01 44 85 40 40

http://www.theatre-odeon.eu/fr

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
L'affrontement bolsonariste du « Bien » contre le « Mal » : erreur philosophique et faux antagonisme
[Rediffusion] Au Brésil, les fanatisés bolsonaristes se présentent en porteurs du bien. Si toute réalité humaine porte, mélangées ensemble, les dimensions de bien et de mal, lorsqu'un groupe fanatique et son chef optent pour la haine, l'esprit de vengeance, le mensonge, la violence, la magnification de la dictature et la torture à l'aide de fake news, ils ne peuvent pas prétendre « nous sommes des hommes bons ».
par Leonardo Boff
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol