«  Fille du paradis », l’intime d’une travailleuse du sexe

Récit d’une trajectoire fulgurante, « Fille du paradis » est l’histoire de Cynthia, une jeune étudiante en littérature qui décide un jour de composer le numéro de la plus grande agence d’escorte girl de Montréal. Le théâtre de Belleville a eu la bonne idée de programmer ce spectacle qui avait fait les beaux jours d’Avignon en juillet 2015.

©DR Véronique Sacri ©DR Véronique Sacri
« Fille de paradis »  d’après « Putain » premier romand de Nelly Arcan, mis en scène par Ahmed Madani  est un texte fort sur le drame de la prostitution et de ses conséquences. La formidable résonance de ce texte est dû en grande partie à Véronique Sacri qui, au-delà du jeu, est Cynthia-Arcan. De la chic attitude, à la mélodie du corps et de la voix,  sa souriante présence nous renvoie à l’intime même de l’auteur. Elle nous parle comme elle parle à son psychiatre. Le seul homme qu’elle paye, en s’allongeant sur un divan, qui lui rappelle celui de ses clients. Elle fille de la campagne, élevée dans la religion, d’un père bigot qui bénit les crucifix qui pullulent dans la maison. Hanté par le vide qu’a laissé sa sœur mort-née, elle se défoule dans la violence d’un rock et éructe sur son destin de femme sacrifié. Envers et contre tous les pères, qui viennent lui demander ce qu’ils ne voudraient pas pour leur fille. Les femmes non plus ne sont pas exemptes de reproches face à leur servitude volontaire du trait de crayon, en coin de l’oeil. Servitude apprise dès le plus jeune âge, pour la jouissance masculine de la femme-objet. Après la colère passée revient la sérénité sur le visage de la comédienne. L’épiphanie de son jeu nous a montré les subtilités du personnage à tous les degrés de l’émotion humaine. C’est un hommage puissant à Nelly Arcan*. Véronique Sacri est magistrale.

 

*Nelly Arcan, auteure québécoise de quatre romans, de nouvelles et d’un livre illustré, s’est donné la mort en 2009, à 36 ans.

 

D'après Putain de Nelly Arcan

Texte publié par les Éditions du Seuil et par les Éditions Points

Adaptation et mise en scène Ahmed Madani

Interprétation Véronique Sacri 

Conseiller à la scénographie Raymond Sarti

Création sonore Christophe Séchet

Sur des musiques de PJ Harvey

Lumières et régie générale Damien Klein

Durée 1H05

 

Théâtre de Belleville

94, rue du Faubourg-du-Temple

75011 Paris

http://www.theatredebelleville.com

Du 16 au 17 décembre 2016

19h15

Dimanche 18 décembre 2016

15h00

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.