«  Parages » une revue théâtrale du TNS qui nous raconte le monde comme il va

Le Théâtre National de Strasbourg fait un focus sur un des auteurs dramatiques majeurs de la scène européenne actuelle. Avec un incipit en cours d’écriture, la revue Parages aborde Martin Crimp, avec un projet dramatique et choral, pour la réouverture, post-confinement, du Royal Court Theatre de Londre.

parages-08
La revue PARAGES/ 08 se souvient du festival d’Avignon en 1983. Il y avait une épidémie de fiction. Dernières nouvelles de la peste de Bernard Chartreux. Le spectacle est un échec. À La même époque, Jean-Luc Lagarce encore inconnu écrit vagues souvenirs de l’année de la peste. Même ratage viral. Comme celui du Covid-19 ? On aura compris pourquoi, Frédéric Vossier rend hommage à ce texte : lisez-le ou relisez-le. Qu’on l’exhume. Qu’on se rappelle, nous dit-il dans son Éditorial.

Le Théâtre National de Strasbourg fait un focus sur un des auteurs dramatiques majeurs de la scène européenne actuelle. Avec un incipit en cours d’écriture, la revue Parages aborde Martin Crimp, avec un projet dramatique et choral, pour la réouverture, post-confinement, du Royal Court Theatre de Londre.

Not one of these people (aucun d’entre eux ) de Martin Crimp traduction de Christophe Pellet et Guillaume Poix, nous régal en 53 tableaux bien avant d’y mettre un point final. Christophe Pellet va Chemins ouverts et croisés explorer l’écriture de ce grand auteur vivant. Tout au long du sommaire nous faisons escale avec Pauline Peyrade et Rémy Barché Atteintes à son œuvre pour essayer d’y répondre. Après une pause Portfolio de Jean-Louis Fernandez, Alice Zeniter nous parle du drame de la maltraitance des enfants « je crois qu’il est arrivé quelque chose à l’un des enfants ».

Frédéric Vossier a proposé à Dominique Reymond de raconter son parcours d’actrice durant la création le reste vous le connaissez par le cinéma de Crimp. Un journal savoureux. C’était au Festival d’Avignon 2019 dans une mise en scène de Daniel Jeanneteau. 

Un focus est également consacré aux éditions Les Solitaires Intempestifs. Jean-Pierre Thibaudat y fait le portrait de François Berreur ; Fabienne Arvers mène un entretien croisé avec Élizabeth Mazev et Olivier Py, les deux premiers auteurs publiés à la fondation de la maison. Marie-José Sirach écrit sur Angélica Liddell : une autrice phare de la collection « Domaine étranger ».

Pour compléter ce riche sommaire de Parages-8 vous pourrez lire des formes brèves de Fanny Mentré, et de Claudine Galea. Un entretien d'Hubert Colas avec Hugues Le Tanneur ; des moments de réflexion sur des textes dramatiques et des créations théâtrales : le portrait dramaturgique de Laura Tirandaz par Olivier Neveux, l’analyse des spectacles de Gurshad Shaheman par Bérénice Hamidi-Kim, l’approche dramaturgique de textes contemporains par Sarah Cillaire.

Dès le premier numéro en 2016, nous avons été séduits par la grande qualité des textes et articles des contributeurs. Cette revue par sa réflexion interroge la réalité du monde par : des extraits inédits, des articles théoriques, des enquêtes, des entretiens, etc. L’amateur de théâtre, qui ne connaîtrait pas encore la revue du TNS Parages, sera comblé par ce qui s’écrit de mieux pour le théâtre contemporain d’aujourd’hui.

https://www.tns.fr/Parages 

https://www.tns.fr

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.