Dashiell Donello
Je suis un homme libre !
Abonné·e de Mediapart

272 Billets

1 Éditions

Billet de blog 25 oct. 2016

«Antigone» de Jean-Pierre Siméon, variation d’un mythe au nom de l’humanité

Jean-Pierre Siméon, à la manière du saumon, revient à la source de la pièce « Antigone » avec l’expérience d’un voyage qui se forme autant en amont, qu’en aval de sa variation. La portée poétique de cette réécriture met en avant l’amour contre la loi ; où l’intranquille humanité « n’apprend bien que de ses douleurs ».

Dashiell Donello
Je suis un homme libre !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bien des variations, sur le mythe d’Antigone, ont éveillé chez les écrivains de tous les temps, le désir de réécriture. 

Voici une idée, non exhaustive, de l’universalité de ce chef-d’œuvre, en quelques exemples. 

À tout seigneur, tout honneur, commençons par Sophocle* :  où Antigone est un pion entre les mains des dieux, pour l’amour des siens. Autre variation. Avec un Bertolt Brecht qui, loin de la mythologie, met en scène une résistante face à la barbarie du IIIè Reich. Chez Jean Anouilh la proposition suit le récit plus fidèlement, mais dans la tragédie de la deuxième Guerre mondiale. Plus proche de nous, Henry Bauchau façonne une transposition romanesque où l’on parle d’humanisation, à travers le personnage d’Antigone. 

Avec ces quatre exemples, nous retrouvons toutes les préoccupations de la quête d’humanité de la fille d’Œdipe. Une recherche qui donne à la pièce de Sophocle, une divine éternité.

Une variation d’Antigone sur les rails de Sophocle

Aujourd’hui Jean-Pierre Siméon, poète associé au TNP, se risque aussi à cet exercice périlleux d’une « variation d’Antigone » à partir de Sophocle. Ce travail de commande, fait suite à la réécriture des mythes et des grandes tragédies grecques avec Philoctète et Électre**. La transformation de Siméon, partant de l’hypotexte sophocléen, touche, au nom d’une humanité bafouée, au droit à la désobéissance, avec la subversion comme objet de défense. C’est dans la forme que l’écriture pousse, en avant, l’idée venue des nombreuses lectures de la pièce de l’antiquité, jusqu’à nos jours. Le fond étant, nous l’avons déjà dit, du domaine de l’universalité. Jean-Pierre Siméon ne fait pas exception. La structure de son texte est sur les rails de Sophocle ; un mythe au nom de l’humanité dans la lignée tragique des Labdacides. 

L’hypertextualité d’un texte est un exercice difficile entre la fidèle reproduction,  et/ou sa revisitation dans le présent. Dans le premier cas cela semblerait vain et insatisfaisant, alors que le second aurait tendance à se perdre dans un naturalisme qui n’appartiendrait ni à la fiction, ni au réel. Le juste milieu trouverait peut-être sa place, dans un je ne sais quel goût d’avenir, nourri à la mamelle du passé.

L’Antigone de Jean-Pierre Siméon, vierge des douleurs et des monstres, n’écoute que son coeur battre pour l’amour, qui est sa loi. Car si l’ordre est injuste le désordre a raison. 

L’auteur :Professeur agrégé de Lettres modernes, Jean-Pierre Siméon est également poète, romancier et critique. Il participe aux comités de rédaction de plusieurs revues et est directeur artistique du "Printemps des Poètes". En 1986, il crée la "Semaine de la Poésie" à Clermont-Ferrand. Auteur de romans, de livres pour la jeunesse ainsi que de pièces et d'essais sur le théâtre, il est invité par Christian Schiaretti à travailler avec les comédiens de la Comédie de Reims de 1996 à 2001 en tant que "poète associé". A ce titre, il fonde avec Christian Schiaretti "Les Langagières", manifestation autour de la langue et de son usage. Depuis 2003, ils poursuivent cette collaboration au Théâtre National Populaire de Villeurbanne. Son œuvre, qui compte une quarantaine de livres, lui a valu de nombreux prix. 

* Sophocle (495av J-C- 406av J-C), dramaturge grec

**trois pièces mise en scène par Christian Schiaretti au TNP en 2010, 2015 et 2016

http://www.tnp-villeurbanne.com

Les Solitaires Intempestifs

1 Rue Gay Lussac 

25000 Besançon - France

Téléphone : +33 [0]3 81 81 00 22

http://www.solitairesintempestifs.com

L’auteur n’a pas autorisé les commentaires sur ce billet

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
Pap Ndiaye fait déjà face au cyclone raciste
La nomination de Pap Ndiaye au ministère de l’éducation nationale a fait remonter à la surface le racisme structurel de la société française et de sa classe politique, une vague qui charrie avec elle la condition noire et la question coloniale. La réaction de l’exécutif, Emmanuel Macron en tête, donnera une première indication sur la tonalité du quinquennat.
par Ilyes Ramdani
Journal
En Italie, la post-fasciste Giorgia Meloni cherche à faire oublier ses racines
Elle espère devenir l’an prochain la première femme à présider le Conseil en Italie. Héritière d’un parti post-fasciste, ancienne ministre de Berlusconi, Giorgia Meloni se démène pour bâtir un parti conservateur plus respectable, en courtisant l’électorat de Matteo Salvini. Une tentative périlleuse de « dédiabolisation ».
par Ludovic Lamant
Journal
Mario Vargas Llosa, Nobel de l’indécence
L’écrivain péruvien de 86 ans, entré à l’Académie française en fin d’année dernière, vient de déclarer sa préférence pour Bolsonaro face à Lula. Cette nouvelle prise de position politique reflète un parcours intellectuel de plus en plus contesté, marqué par des soutiens à des figures d’extrême droite en Amérique mais aussi de la droite dure en Espagne. Une enquête du n° 20 de la « Revue du Crieur », disponible en librairie. 
par Ludovic Lamant
Journal — États-Unis
Dans le Missouri, l’avortement a déjà presque disparu
En juin prochain, la Cour suprême des États-Unis abrogera probablement l’arrêt « Roe v. Wade », qui a fait de l’accès à l’IVG un droit constitutionnel. Mais dans le Missouri, État conservateur du Midwest, cela fait des années que les interruptions volontaires de grossesse se réduisent à peau de chagrin.
par Alexis Buisson

La sélection du Club

Billet de blog
Quand Macron inventait « l'écologie de production » pour disqualifier les pensées écologistes
[Rediffusion] Au cours de son allocution télévisée du 12 juillet 2021, Emmanuel Macron a affirmé vouloir « réconcilier la croissance et l'écologie de production ». Innovation sémantique dénuée de sens, ce terme vise à disqualifier les pensées écologistes qui veulent au contraire poser des limites, sociales et écologiques, à la production. Macron, qui veut sauver la croissance quoi qu'il en coûte, n'en veut pas.
par Maxime Combes
Billet de blog
Greenwashing et politique : le bilan environnemental d'Emmanuel Macron
[Rediffusion] Talonné dans les sondages par Marine Le Pen, le président-candidat Macron a multiplié dans l'entre-deux-tours des appels du pied à l’électorat de gauche. En particulier, il tente de mettre en avant son bilan en matière d’environnement. Or, il a peu de chances de convaincre : ses actions en la matière peuvent en effet se résumer à un greenwashing assumé.
par collectif Chronik
Billet de blog
Villages morts, villes vivantes
Nouvelle édition de « Printemps silencieux » (Wildproject). La biologiste américaine Rachel Carson avait raison bien avant tout le monde. Dans de nombreux villages de France, les oiseaux sont morts. Carson nous dessille les yeux au moment où une nouvelle équipe ministérielle veut accélérer la transition écologique. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Le stade grotesque (la langue du néolibéralisme)
[Rediffusion] Récemment, je suis tombée sur une citation de la ministre déléguée à l’industrie, Agnès Pannier-Runacher... Il y a beaucoup de façons de caractériser le capitalisme actuel. À toutes définitions politiques et économiques, je propose d'ajouter la notion de grotesque.
par leslie kaplan