Répondre à l'urgence sanitaire et sociale à Nice

Cannes ouvre un centre d'accueil pour sans-abri au Palais des Festivals, Montpellier ouvre deux gymnases, Toulouse deux dispensaires... Quand Nice va-t-elle réagir ? Solidarité et lutte contre la propagation du Covid-19 vont de pair.

Communiqué de presse de "Viva ! démocratie, écologie, solidarité" du 19 mars 2020

Répondre à l'urgence sanitaire et sociale à Nice

 

Nous devons toutes et tous participer à la solidarité nationale, en responsabilité, pour faire face à la crise sanitaire que nous traversons.
Si nous appelons l’ensemble des citoyennes et des citoyens à respecter scrupuleusement les consignes données par le gouvernement, nous constatons à regret que les sans-abri, à nouveau, sont les oublié·es des dispositifs nationaux mis en place.


Or, pour leur propre santé comme pour la santé publique, il est indispensable de leur offrir les mêmes possibilités de confinement et d’hygiène qu’au reste de la population. Devant l’absence de mesure nationale, de nombreuses villes mettent en place des solutions d’hébergement d’urgence et de prise en charge des sans-abri.


Nous demandons officiellement au maire de Nice, Christian Estrosi, de faire de même et le plus vite possible en ouvrant des lieux d’accueil pour
les sans-abri.


Il s’agit d’une part de limiter la propagation du Covid-19 et, d’autre part, d’apporter des conditions de vie dignes et un peu d’humanité aux personnes sans domicile fixe en cette période de crise sanitaire majeure.

Nous avons proposé, lors de la campagne électorale du 1er tour des municipales, que le site de l’ancien Hôpital Saint-Roch retrouve sa vocation
de solidarité et d’hospitalité. Il pourrait servir, dès à présent, à l’accueil des plus démuni·es à Nice.


Nice, le 19 mars 2020
ViVA! Démocratie - Écologie - Solidarité

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.