Bilan français en Savoie

Un vote organisé par Le Dauphiné révèle que 55% des Savoisiens souhaitent quitter la France. En 2010, un sondage de l’hebdomadaire suisse Die Weltwoche révèle que 48% des habitants de Savoie opteraient pour la Confédération helvétique, un autre sondage de l’institut Link révèle que les Suisses sont favorables à cette intégration, en Suisse romande l’idée l’emporte avec 56% des suffrages.

Militant actif dans des associations de défense de l’environnement, j’ai vite réalisé que les associations ne font que pallier à un déficit démocratique. J’ai donc refusé de jouer le jeu des institutions en me présentant à des élections. Quelques Savoisiens s’y sont essayés, résultat : ils offrirent la présidence de la Région à Jacques Queyranne: une belle farce!

Quelques sondages donnent idée du sentiment populaire: En 2009, un vote organisé par Le Dauphiné révèle que 55% des votants expriment le souhait de quitter la France. En 2010, un sondage de l’hebdomadaire suisse Die Weltwoche révèle que 48% des habitants de Savoie souhaitent une entrée dans la Confédération helvétique, un autre sondage de l’institut Link révèle que les Suisses sont favorables à cette intégration, en Suisse romande l’idée l’emporte avec 56% des suffrages.

Ces sondages ne constituent pas une référence, ils permettent cependant d’appréhender un fait: pour sa population, l’avenir de la Savoie est ouvert. Une tendance qui ne pourra que s’affirmer tant l’avenir de la France est sombre: La précarité de l’emploi, les scandales liés à la corruption des élites, l’échec de la politique d’intégration, le communautarisme, la montée des intégrismes, les menaces terroristes avec, pour corollaire, les restrictions des libertés... C’est là un extrait du nouveau catalogue des articles en magasin dans le beau pays de France où les responsables politiques ne sont plus que les administrateurs d’une république archaïque.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.