Nous sommes DEMAIN !

Lundi 16 mars, Emmanuel Macron faisait une déclaration télévisée pour annoncer que les Français.es devraient rester chez elleux, sans prononcer une seule fois le mot "confinement". Le ton martial de sa déclaration n'a cependant échappé à personne. Marina Monmirel, comédienne, lui a adressé une réponse sur sa page Facebook. C'est cette réponse qu'elle nous a autorisé.es à publier.

Nous sommes en guerre ! Dis-tu.
Nous sommes en guerre ! Répètes-tu !
Mais nous ne sommes pas en guerre ! Nous sommes en danger !
Tu prends encore le temps de jouer avec les mots...
jouer avec les vies... que tes potos et toi vous vous évertuez à saboter !
Non, je suis pas ton enfant mon gars, non je suis pas un enfant de ta start-up Nation !
Le confinement, mot que tu n'as pas réussi à prononcer une seule fois, semble la solution la plus fiable connue à ce jour. Et toi, tu ne dis rien...encore...
Mais c'est aussi un pansement, sur une plaie dont il va falloir s'évertuer à stopper l'hémorragie. Car oui reprendre la « vie d'avant » après tout ça, serait une grave erreur.... tout comme continuer à penser, organiser le monde avec un langage désuet le serait tout autant.... cette si affreuse langue du capital !
Langage que nous sommes bien nombreux.ses à vomir. Mais avec lequel sans honte, vous continuez à essayer de nous gaver.
La situation est là. Et chaque parti tentera d'en tirer avantage pour faire avancer l'issue dans son sens. Tu as choisi de dire que nous sommes en guerre. Et moi je te réponds que non, nous ne sommes pas en guerre, nous sommes en danger. Et que si nous sommes en guerre c'est bien contre toi et ta vision d'un monde suffoquant que tu choisis de défendre.
Ce temps d'arrêt pourra, j'espère, permettre de faire germer les graines parmi les nôtres qu'un air nouveau est indispensable pour avancer. Il est désormais temps de s'en assurer. Et que non on ne peut pas continuer à jouer la partie avec les mêmes règles.
Car Non nous ne sommes pas en guerre !
Nous sommes Demain et toi, tu es Avant !
Lâchez le stylo les tocards, car vous racontez mal les histoires!

#joueàlaguerretoutseul

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.