Denis Garnier
Conseiller social - Polémiste, auteur, blogueur
Abonné·e de Mediapart

99 Billets

2 Éditions

Billet de blog 1 juin 2013

Le gouvernement serait-il un danger public ?

Denis Garnier
Conseiller social - Polémiste, auteur, blogueur
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je reviens du salon Préventica qui s’est tenu à Lille du 28 au 30 mai 2013. [1]

A part le Préfet de Région qui vient aimablement inaugurer le salon, aucun ministre, aucun représentant de l’administration centrale. C’est normal ! La prévention des risques professionnels ce n’est pas leur truc !

Dans les allées nous avons rencontré des préventeurs, ce nouveau métier qui doit envahir les entreprises et les administrations pour prévenir le risque professionnel. Des inspecteurs de santé et sécurité au travail. Des gens passionnés mais souvent désespérés, ou fatalistes, lorsqu’ils exercent leur métier dans l’administration publique.

Extrait d’un dialogue social avec l’un d’entre eux :

(Le dialogue social est un échange sans enjeu entre deux personnes qui tiennent des propos sur la société)

-         « Dites moi Monsieur, FO propose au Ministre de la Fonction Publique de mettre en place des mesures similaires à celles qui sont en vigueur dans les entreprises privées, pour sanctionner les donneurs d’ordre public qui ne respecteraient pas les obligations de santé et sécurité des travailleurs. La ministre via son cabinet refuse ! Vous pouvez m’expliquer ?

-         C’est normal. L’employeur privé, comme celui du public doit assurer la protection de la santé et la sécurité de ses agents. Il a une obligation absolue de résultats. Ceci implique d’investir dans la prévention et donc d’engager des dépenses. (aménagements des postes de travail, matériels, personnels, médecins, psychologues, etc.) Le gouvernement a fait le choix de réduire les dépenses publiques, donc, de ne pas investir dans la prévention, donc, de ne pas assurer la sécurité et la santé de ses agents. Il ne peut donc pas mettre en œuvre des mesures qui viendraient à sanctionner des chefs de services ou directeurs qui négligeraient la santé et la sécurité des agents publics, puisqu’il les prive des moyens nécessaires pour remplir cette obligation ! 

-         Je n’avais pas vu cela ainsi. Je pensais que le gouvernement, les ministres, les chefs de services et les directeurs d’hôpital devaient respecter la Loi. »

En refusant d’assurer la santé et la sécurité de ses fonctionnaires, le gouvernement peut-il être qualifié de danger public ?

DG


[1] Préventica, c’est un salon de l’amélioration des conditions de travail. En 3 jours, au milieu de 300 exposants qui proposent leur matériel de protection et leurs conseils pour préserver la santé de ceux qui travaillent, plus de 100 conférences sont organisées par différents spécialistes qui traitent de tous les sujets qui concernent la protection des travailleurs ! La Confédération FO, seule organisation syndicale présente, avait son stand et FO santé a organisé 3 conférences qui ont emporté un franc succès. Nous y reviendront dans de prochains articles.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Écologie
Incendies en Gironde : « C’est loin d’être fini »
Dans le sud de la Gironde, le deuxième méga-feu de cet été caniculaire est fixé mais pas éteint. Habitants évacués, élus et pompiers, qui craignent une nouvelle réplique, pointent du doigt les pyromanes avant le dérèglement climatique, qui a pourtant transformé la forêt des Landes en « grille-pain ».
par Sarah Brethes
Journal
Été de tous les désastres : le gouvernement rate l’épreuve du feu
Le début du second quinquennat Macron n’aura même pas fait illusion sur ses intentions écologiques. Depuis le début de cet été catastrophique – canicules, feux, sécheresse –, les ministres s’en tiennent à des déclarations superficielles, évitant de s’attaquer aux causes premières des dérèglements climatiques et de l’assèchement des sols.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal
Des avocates et journalistes proches de Julian Asssange poursuivent la CIA
Deux journalistes et deux avocates américains ont déposé plainte contre l'agence de renseignements américaine et son ancien directeur, Michael Pompeo. Ils font partie des multiples proches du fondateur de WikiLeaks lui ayant rendu visite dans son refuge de l'ambassade équatorienne de Londres alors qu'il été la cible d'une vaste opération d'espionnage.
par Jérôme Hourdeaux
Journal — Écologie
Pour plus d’un quart des Alsaciens, l’eau du robinet dépasse les normes de concentration en pesticides
Dans le Bas-Rhin, des dépassements des limites de qualité ont été constatés dans trente-six unités de distribution qui alimentent en eau potable plus de 300 000 habitants, soit un quart de la population. Le Haut-Rhin est touché dans des proportions similaires.
par Nicolas Cossic (Rue89 Strasbourg)

La sélection du Club

Billet de blog
Les talibans en Afghanistan : un an de pédocriminalité, de mariages forcés et de suicides
[Rediffusion] Cela fait presqu'un an que les talibans ont repris le pouvoir en Afghanistan. Depuis août 2021, plus d'une centaine de femmes ont été assassinées ou se sont suicidées en Afghanistan. Les talibans apprennent aux enfants à tirer et les exploitent sexuellement.
par Mortaza Behboudi
Billet de blog
« Le canari dans la mine de charbon » : chronique annoncée de la crise du Sri Lanka
La grave crise économique que traverse le Sri Lanka, la suspension du paiement de la dette souveraine et le soulèvement populaire de 2022 ont attiré l’attention du monde entier. Le Sri Lanka est décrit comme le « canari dans la mine de charbon », c’est-à-dire un signe avant-coureur de l’avenir probable d’autres pays du Sud.
par cadtm
Billet de blog
Quand la langue nous fait défaut
Les mots ne sont plus porteurs de sens, ils ne servent qu'à indiquer ce que l'on doit penser et ce qu'il est interdit de penser. La réaction du gouvernement français aux bombardements de Gaza le démontre une fois de plus.
par ekeland
Billet de blog
De Kaboul à Kyiv : femmes déchues de leur citoyenneté
[Rediffusion] Rien en apparence semble lier le sort des femmes afghanes à celui de leurs contemporaines ukrainiennes si ce n’est déjà la dure expérience d’une guerre sans fin. A travers leur corps de femme, peu importe leur âge, elles subissent une guerre menée contre leur statut durement gagné en tant que citoyennes ayant des droits, au nom d’une violence patriarcale que l’on espérait révolue.
par Carol Mann