Denis Garnier

Conseiller social - Débatteur, auteur, conférencier

SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON - France

Sa biographie
J'aime écrire ce que je ressens sur les évènements qui nous entourent. Politique, travail, économie, je reste du côté des plus vulnérables. Spécialisé sur tous les sujets qui touchent aux rapports politiques, économiques, sociaux et à la souffrance au travail des salariés, à la prévention des risques professionnels.(RPS, QVT, Burnout..) Auteur de quatre livres:"L'Hôpital disloqué" et "Libérez-vous! De l'économie contre le travail" aux éditions Le Manuscrit à Paris-2011 "Travail: des traumatismes à l'espérance" - éditions L e Manuscrit à Paris-2014 "Les Pacific'acteurs" éditions Chapitre.com - 2014 L'écriture est une forme d'exutoire. Des livres pour fixer les savoirs et le dernier, "Les Pacific'acteurs", pour partager une des plus passionnante histoire de médiation de mes 40 ans de syndicalisme.
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • La guerre des vaccins: un enjeu démocratique

    Par
    Au pouvoir bancaire explosant à la face du monde en 2007/2008, aux accords de « libre-échange » supprimant les réglementations nationales et le pouvoir des États, s'ajoute en 2020, la tutelle de l'industrie pharmaceutique sur la santé des populations. Toutes ces conquêtes du néolibéralisme installent progressivement l’autoritarisme, voire le totalitarisme. La démocratie est en danger.
  • Le préfet Lallement mis KO par le poête Apollinaire

    Par
    Le décalé préfet Lallement présente ses excuses pour son écart insultant vis à vis des victimes hospitalisées du COVID-19. Mais Guillaume Apollinaire n'as pas apprécié et reprend une strophe de "La Chanson du Mal-Aimé" dans "La réponse des Cosaques Zaporogues au sultan de Constantinople", une réponse me semble t-il adaptée à la circonstance.
  • La classe des riches ne comprend pas la nécessité de redistribuer des richesses

    Par
    Le sociologue Alain Touraine affirme que pour exister sociologiquement, une classe doit posséder une conscience de classe. Or si cette conscience de classe ne résulte plus d’un sentiment d’appartenance, elle doit naître d’un sentiment d’opposition à l’autre classe tout simplement parce l’autre classe ne comprend pas la nécessité de redistribuer des richesses.
  • Ces enfoirés de libre-échangistes qui nous gouvernent !

    Par
    Chômage, précarité, pauvreté, Inégalités sociales, mal bouffe, pollution. Tels sont quelques résultats de nos gouvernants depuis 40 ans. Ils vantent le libre-échange comme seul moyen de gérer l’économie. Ce sont des menteurs, manipulateurs, des tricheurs, des usurpateurs, en clair, ce sont des enfoirés ! Ne restez pas seulement devant votre petit écran. Prenez le temps de lire et de transmettre.
  • Les élus sont-ils devenus des nains de jardins de la pelouse bancaire ?

    Par
    J’avais écris cet article le 30 août 2015 sous te titre: « A ces élus qui décapitent la démocratie ! ». Plus de trois ans après, les éléments sont confortés par la révolte des gilets jaunes, du moins dans ce que cette révolte à de meilleur, c’est à dire un vibrant appel contre les inégalités et pour une démocratie réelle. Le pire ne doit pas être à venir !
Voir tous
  • Édition Le travail en question

    La distanciation sociale, pour ne pas se mêler à d’autres classes !

    Par
    Les mots ont du sens et lorsque je souhaite retrouver le sens des mots, il m’est familier d’aller consulter le dictionnaire de notre Académie Française. Les mots « distanciation sociale »font l’objet d’une note particulière de nos Académiciens que je reproduis ci-dessous. Le refus de se mêler à d’autres classes sociales devient-il le produit d'une paresse intellectuelle ?
  • Édition Le travail en question

    Proposition de loi santé au travail : c’est moins pire que l’ANI !

    Par
    La députée Charlotte Lecocq, vient donc de déposer- avec d’autres– une proposition de loi « Pour renforcer la prévention en santé au travail » ! Un projet qui ne reprend pas les bonnes idées contenues dans ses rapports sur la santé au travail, mais qui limite la perversion introduite par l‘Accord National Interprofessionnel signé entre certains syndicats et le patronat.
  • Édition Le travail en question

    La Santé au travail sabordée par un Accord National Interprofessionnel

    Par
    Si des employeurs comprennent que la santé au travail est un investissement et non une dépense, le MEDEF reste campé sur une vision du passé en muselant le dossier de la santé au travail par des artifices à la mesure d'un suppositoire : "beaucoup d’excipients pour peu de médicament". Une involution qui sera préjudiciable à tout le monde du travail.
  • Édition Le travail en question

    Les voyous de la République

    Par
    « Le voyou de la République » était le titre du journal Marianne pour dénoncer le comportement de Nicolas Sarkozy en 2010. Depuis, les choses ne se sont pas arrangées. Aujourd’hui, ils agissent en bande organisée et Olivier Véran, va sans doute dépasser Sibeth Ndiaye dans le hit parade des absurdités gouvernementales. Voyez-plutôt.
  • Édition Le travail en question

    Covid-19 : faites un test positif pour le retour du printemps !

    Par
    Entre les discours du gouvernement et la réalité, la discordance est partout. Défendre l’hôpital public en supprimant des lits, ou bien encore, qualifier de « mort COVID-19 » tous les décès sur des personnes testées positives avant de décéder, sont deux exemples qui permettront de comprendre pourquoi le gouvernement sera à l’origine de la renaissance du printemps en 2021.
Voir tous
  • le 15 mai 2018

    PETITION POUR UNE MEILLEURE REPARTITION DES RICHESSES EN FRANCE

    Par
    "Les groupes du CAC 40 ont redistribué à leurs actionnaires les deux tiers de leurs bénéfices depuis le début de la crise, au détriment des investissements et des salariés !" «La France est le pays au monde où les entreprises cotées en bourse reversent la plus grande part de leurs bénéfices en dividendes aux actionnaires», assure le rapport intitulé «CAC 40: des profits sans partage»,