Denis Garnier

Conseiller social - Débatteur, auteur, conférencier

SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON - France

Sa biographie
J'aime écrire ce que je ressens sur les évènements qui nous entourent. Politique, travail, je reste du côté des plus vulnérables. Spécialisé sur tous les sujets qui touchent aux rapports politiques, sociaux et à la souffrance au travail des salariés, à la prévention des risques professionnels.(RPS, QVT, Burnout..) Auteur de quatre livres:"L'Hôpital disloqué" et "Libérez-vous! De l'économie contre le travail" aux éditions Le Manuscrit à Paris-2011 "Travail: des traumatismes à l'espérance" - éditions L e Manuscrit à Paris-2014 "Les Pacific'acteurs" éditions Chapitre.com - 2014 L'écriture est une forme d'exutoire. Des livres pour fixer les savoirs et le dernier, "Les Pacific'acteurs", pour partager une des plus passionnante histoire de médiation de mes 40 ans de syndicalisme. (http://jepubliemonlivre.chapitre.com/sciences-humaines/2247--denis-garnier-9791029000676.html)
Ses éditions
Voir tous
  • Ces enfoirés de libre-échangistes qui nous gouvernent !

    Par
    Chômage, précarité, pauvreté, Inégalités sociales, mal bouffe, pollution. Tels sont quelques résultats de nos gouvernants depuis 40 ans. Ils vantent le libre-échange comme seul moyen de gérer l’économie. Ce sont des menteurs, manipulateurs, des tricheurs, des usurpateurs, en clair, ce sont des enfoirés ! Ne restez pas seulement devant votre petit écran. Prenez le temps de lire et de transmettre.
  • Les élus sont-ils devenus des nains de jardins de la pelouse bancaire ?

    Par
    J’avais écris cet article le 30 août 2015 sous te titre: « A ces élus qui décapitent la démocratie ! ». Plus de trois ans après, les éléments sont confortés par la révolte des gilets jaunes, du moins dans ce que cette révolte à de meilleur, c’est à dire un vibrant appel contre les inégalités et pour une démocratie réelle. Le pire ne doit pas être à venir !
  • L’assistanat des riches nous coûte un « pognon de dingue » !

    Par
    Une fois n’est pas coutume, j’emprunte ce titre à Jean Gadrey professeur honoraire d’économie. Prenons les choses sous un autre angle. Les riches coûtent à la nation un pognon de dingue de plus de 300 milliards par an, alors que l’ensemble des aides sociales est chiffré à 70 milliards. Les choix politiques de ces 40 dernières années sont à l’origine de cela. Il est temps de changer de cap.
  • Mamoudou Gassama, un éclair dans la nuit des clandestins.

    Par
    J’ai été impressionné comme beaucoup par le geste de ce Malien qui n’a pas réfléchi une seconde pour aller sauver la vie de cet enfant pendu à un balcon d’un quatrième étage. Cela me donne désormais un point commun avec le Président de la République. La reconnaissance ! Mais :
  • Ali Baba et les CAC 40 voleurs !

    Par
    Quel qualificatif employer pour justifier le holdup du patrimoine de ceux qui n’ont rien et/ou qui ne sont rien aux yeux du Président Macron. Il mériterait le surnom d'Ali Baba. Son sésame est son élection présidentielle; sa caverne est la République; mais, malheureusement, les voleurs amplifient leur trésor !
Voir tous
  • Édition Le travail en question

    De Arnault, ou de Pinault, qui a la plus grosse ?

    Par
    Les sots de l’histoire sont au rendez-vous de l’indécence. Bernard Arnault, un PDG de luxe, détiendrait 200 filiales dans des paradis fiscaux. François-Henri Pinault, autre PDG de luxe, aurait soustrait aux fisc 2,5 milliards d’Euros d’impôts ! L’un donnera 200 millions pour la reconstruction de Notre Dame. L’autre se contente de 100 millions ! Roger gardera ses 50 euros sur son compte !
  • Édition Le travail en question

    Le « vrai débat » des gilets jaunes analysé par une équipe de chercheur du CNRS

    Par
    Une équipe de chercheur du CNRS, a répondu favorablement à la demande de traitement des données issues de la plateforme du « Vrai débat ». Cet outil de démocratie participative a permis de constituer un document d’intelligence collective de premier ordre, qui se démarque du simple sondage d’opinion.
  • Édition Le travail en question

    La « Macronie » est un risque psychosocial majeur pour la fonction publique !

    Par
    Le gouvernement veut supprimer 120 000 postes dans la Fonction Publique, précariser les emplois, imposer un salaire au mérite. En même temps, Edouard Philippe demande un nouveau rapport sur la santé au travail et insiste en premier sur la nécessité de s’attaquer aux risques psychosociaux (RPS), pour lesquels « les plans d’action en prévention primaire s’avèrent insuffisants ».
  • Édition Le travail en question

    Des Économistes atterrés par Macron et sa bande !

    Par
    La doctrine des néolibéraux (Macron et sa bande) est simple : capter les bénéfices pour les plus riches ; mutualiser les pertes sur les plus pauvres ! Ils sont toujours gagnants. Il faut mettre en débat des propositions alternatives et cohérentes, qui brident le pouvoir de la finance et organisent l’harmonisation dans le progrès des systèmes économiques et sociaux. C'est l'objet de ce billet !
  • Édition Le travail en question

    Les casseurs d'Etat doivent dégager !

    Par
    La musique est là pour adoucir les meurs et les ambiances, mais les charges bestiales sont sourdes à tout signe d’humanité. Que ce soit au sein des entreprises ou au sein d’une République, c’est celui qui est à la tête qui donne le ton. Les violences policières sont donc de la responsabilité pleine et entière de ce Gouvernement et du Président de la République ! Tous les casseurs doivent dégager !
Voir tous