Les scientifiques de l’IHU de Marseille parmi les plus cités du monde

La liste des « Highly Cited Researchers » de 2018 a été publiée récemment. La France occupe la 7ème place de ce classement, et on y retrouve des chercheurs de l’équipe de Didier Raoult de l’IHU Méditerranée Infection de Marseille.

Le classement des travaux les plus cités

Les travaux de l'IHU Méditerranée Infection Marseille Les travaux de l'IHU Méditerranée Infection Marseille

Les « Highly Cited Researchers » sont les 1% des chercheurs dont les noms et les travaux sont les plus cités dans leur domaine. Cette liste est publiée annuellement par l’institut Clarivate Analytics, qui est une société indépendante qui propose des outils et services dans le domaine de la production scientifique ou des recherches académiques et scientifiques.

En tout, près de 6000 chercheurs sont classés, et le classement comprend différentes catégories : mathématiques, sciences de la terre, sciences sociales…). Le classement est fiable car il prend en compte les indicateurs (les index de citations) mis en place par Eugene Garfield – un des scientifiques américaines fondateurs de la bibliométrie et de la scientométrie. Cette liste est utilisée dans le célèbre classement des universités de Shanghai.

La France, pas aussi motrice qu’avant

L’Hexagone n’occupe que la huitième place de ce classement, avec 2.8% des chercheurs cités. La France compte 157 chercheurs dans le classement, contre plus de 2600 pour les États-Unis. La France se situe également derrière ses voisins européens comme l’Allemagne, le Royaume-Uni ou les Pays-Bas, mais également derrière le Canada ou la Chine.

L’Université Aix Marseille bien représentée

L'Université d'Aix Marseille dans le classement L'Université d'Aix Marseille dans le classement

Cependant, ce classement fait la fierté de l’Université d’Aix-Marseille. Parmi les 157 chercheurs français, 7 chercheurs de Marseille, figure dans la liste.

  • Didier Raoult, le directeur de l’IHU Méditerranée Infection
  • Olivier Ilbert et Olivier Le Fèvre en Astrophysique
  • Eric Vivier en Immunologie
  • Pedro Coutinho en Biologie
  • Bernard La Scola et Jean-Michel Claverie en Microbiologie.

On peut ajouter à leurs noms deux chercheurs du CNRS, qui se considèrent « affiliés secondaires » à Aix Marseille Université : Bernard Malissen et Bernard Henrissat.

En tout, cela comprend 9 chercheurs. Autrement dit, Aix Marseille Université représente 6% des meilleurs chercheurs français.

L’IHU Méditerranée Infection de Marseille : objectif excellence scientifique

L’IHU de Marseille, dirigé par Didier Raoult, compte 6 chercheurs parmi les 9 reliés à l’Université Aix Marseille. On peut identifier :

  • Deux chercheurs travaillant au sein même de l’IHU : Didier Raoult, le président de l’IHU Méditerranée Infection, et Bernard La Scola, qui vient de rejoindre les équipes
  • Deux chercheurs de Marseille étant associés à l’IHU : Bernard Malissen et Bernard Henrissat
  • Enfin, deux chercheurs sont membres du Conseil Scientifique de l’IHU : Jean-Laurent Casanova et Laurence Zitvogel, la présidente

 

L’IHU Méditerranée Infection de la ville de Marseille félicite donc tous les chercheurs qui aident à conduire l’excellence scientifique internationale. L’IHU, espère que ces résultats motivants ne pourront qu’inciter les décideurs nationaux à jeter un œil attentif sur les réussites des Instituts Hospitalo-Universitaires.

L’IHU de Marseille n’a pas à rougir face aux plus grandes institutions de recherche de France. En effet, dans ce classement, l’IHU et les équipes dépassent même des instituts comme l’Institut Pasteur et le Collège de France (3 chercheurs cités chacun).

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.