Djalila Dechache
Auteure, chercheure sur l 'Emir Abdelkader l 'Algérien et le théâtre arabe.
Abonné·e de Mediapart

77 Billets

2 Éditions

Billet de blog 23 mai 2022

Atlas historique de l’Algérie, Karim Chaïbi, préface de Jacques Frémeaux

Excellente initiative de cette Maison d‘Editions d’avoir permis l‘accès au grand public du travail d’historien et de cartographe de Karim Chaïbi. En effet, la plupart du temps les livres d’histoire font l‘impasse sur la cartographie, dimension essentielle pour comprendre et visualiser genèse, modifications interactions et évolutions d’un pays.

Djalila Dechache
Auteure, chercheure sur l 'Emir Abdelkader l 'Algérien et le théâtre arabe.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Atlas historique de l’Algérie, Karim Chaïbi, préface de Jacques Frémeaux, Nouveau Monde Editions, 2022, 414 p.

Excellente initiative de cette Maison d‘Editions d’avoir permis l‘accès au grand public du travail d’historien et de cartographe de Karim Chaïbi. En effet, la plupart du temps les livres d’histoire font l‘impasse sur la cartographie, dimension essentielle pour comprendre et visualiser genèse, modifications interactions et évolutions d’un pays.

©ECPAD/Défense

Originaire de Sétif, l‘historien Karim Chaïbi est allé sur le terrain en Algérie afin de confronter les sources iconographiques d’archives à la réalité et de constater les nombreuses erreurs sur l’existant. S’a démarche étant devenue la recherche d’une « une vérité historique ».Son travail d‘enquête a débuté en 2010, suivie par l‘écriture de l‘ouvrage donnant lieu à une édition en langue arabe puis en langue française. Alliant histoire et géographie, temps et histoire, l‘auteur a brossé son Atlas historique de l‘Algérie en 11 parties depuis le paléolithique jusqu’au mouvement pluriel de la période récente du Hirak. L’ensemble iconographique est constitué de plus de 130 cartes en couleurs, de plans, de documents et de très belles illustrations. C’est un véritable outil sans précédent qui fait déjà date.

« Un musée d’histoire à ciel ouvert … »

« Les principales ères préhistoriques se trouvent visibles en Algérie avec de nombreux sites» : cependant l’auteur a mis également l‘accent sur les batailles dont la manifestation du 8 mai 1945 ( p 41) composée de paysans, d’ouvriers, et d’étudiants dont Kateb Yacine qui l‘a narrée et en fera les frais, a été une répression sanglante des soldats français, mais aussi les invasions, la colonisation, le Sahara qui fut une terre d’essais nucléaire.

Comme une histoire qui se répète, cette manifestation fait un écho de répression à celle constituée de familles et enfants en date du 16 octobre 1961(p 327) au Pont de Neuilly à Paris, où la décision a été donnée du préfet Papon de tirer sur la foule des algériens. 

Karim Chaïbi a réalisé un travail remarquable de mémoire, de vérité et de transmission à la fois pour lui que pour l‘ensemble des algériens, c’est aussi « l‘Atlas des algériens » dit l‘auteur, mais plus encore un éclairage non négligeable à l’échelle internationale.

Les cartes sont aussi claires et complètes que celles que nous avions à l‘école, sauf qu‘il nous est possible de les admirer de près en format grand livre et que l‘ouvrage devient rapidement indispensable à tous. Les algériens ne connaissent pas bien leur pays, trop grand, trop divisé, trop malmené. Ce livre vient apporter une réparation, une connaissance, une réconciliation, c’est énorme ! Plus encore, on comprend que le caractère spécifique de l‘Algérie a été façonné par une série de strates et de sédiments, de peuples qui se sont succédés, de traces et de vestiges, avec une ouverture sur « deux grandes portes ».

C’est une très belle édition, tout y est soigné, la présentation, le papier, la pagination avec une rose des vents en demie - lune en haut des pages donnent un résultat élégant et une lecture des plus agréables et instructives.

Ici pas de centralisation habituelle de la capitale : l ‘Algérie c’est bien plus que cela, les régions sont valorisées et appréciées.

Les travaux actuels de Karim Chaïbi portent sur la guerre d’indépendance algérienne à laquelle s’ajoute la cartographie des conflits au Sahara.

Nous serons au rendez-vous lors de sa publication.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
Paris abandonne en Syrie trois orphelins de parents djihadistes
Depuis novembre 2019, trois enfants français sont placés dans un orphelinat de la capitale syrienne. Leurs parents, membres de l’État islamique, sont morts sur place. Après plusieurs mois d’enquête, nous avons réussi à retracer le parcours unique de ces orphelins.
par Céline Martelet
Journal — Parlement
Face au RN, gauche et droite se divisent sur la pertinence du « cordon sanitaire »
Désir de « rediabolisation » à gauche, volonté de « respecter le vote des Français » à droite… La rentrée parlementaire inédite place les forces politiques face à la délicate question de l’attitude à adopter face à l’extrême droite.
par Pauline Graulle, Christophe Gueugneau et Ilyes Ramdani
Journal — France
Extrême droite : la semaine de toutes les compromissions
En quelques jours, le parti de Marine le Pen s’est imposé aux postes clés de l’Assemblée nationale, grâce aux votes et aux lâchetés politiques des droites. Une légitimation coupable qui n’augure rien de bon.
par Ellen Salvi
Journal — France
Garrido-Corbière : « Le Point », un journal accro aux fausses infos
Une semaine après avoir dû admettre que les informations concernant le couple de députés Garrido-Corbière étaient fausses, l’hebdomadaire « Le Point » a été condamné en diffamation dans une tout autre affaire, en raison d’une base factuelle « inexistante ». Un fiasco de plus pour la direction de la rédaction, qui a une fâcheuse tendance à publier ses informations sans les vérifier.
par David Perrotin, Antton Rouget et Marine Turchi

La sélection du Club

Billet de blog
Apprendre à désobéir
Les derniers jours qui viennent de s’écouler sont venus me confirmer une intuition : il va falloir apprendre à désobéir sans complexe face à un système politique non seulement totalement à côté de la plaque face aux immenses enjeux de la préservation du vivant et du changement climatique, mais qui plus est de plus en plus complice des forces de l’argent et de la réaction.
par Benjamin Joyeux
Billet de blog
Chasse au gaspi ou chasse à l'hypocrisie ?
Pour faire face au risque de pénurie énergétique cet hiver, une tribune de trois grands patrons de l'énergie nous appelle à réduire notre consommation. Que cache le retour de cette chasse au gaspillage, une prise de conscience salutaire de notre surconsommation ou une nouvelle hypocrisie visant préserver le système en place ?
par Helloat Sylvain
Billet de blog
Les dirigeants du G7 en décalage avec l’urgence climatique
Le changement climatique s’intensifie et s’accélère mais la volonté des dirigeants mondiaux à apporter une réponse à la hauteur des enjeux semble limitée. Dernier exemple en date : le sommet des dirigeants du G7, qui constitue à bien des égards une occasion ratée d’avancer sur les objectifs climatiques.
par Réseau Action Climat
Billet de blog
Sale « Tour de France »
On aime le Tour de France, ses 11 millions de spectateurs in situ (en 2019) et on salue aussi le courage de Grégory Doucet stigmatisant le caractère polluant de l’événement. Une tache qui s’ajoute à celle du dopage quand le Tour démarre ce 1er juillet à Copenhague, où l’ancien vainqueur 1996 rappelle la triche à peine masquée. (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement