Dominique Boury
Abonné·e de Mediapart

26 Billets

0 Édition

Billet de blog 29 juil. 2016

Dominique Boury
Abonné·e de Mediapart

« Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend »

La détermination des opposants à l'implantation sauvage d'éoliennes industrielles au coeur du Parc Naturel du Haut Languedoc ne faiblit pas. De nouvelles formes d'action se mettent en place, posant des questions majeures pour nos sociétés.

Dominique Boury
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Hier matin nous étions une quarantaine à alerter les automobilistes de passage dans le village de Lacabarède, dans le Tarn, sur les ravages que fait courir la multiplication des sites d’éoliennes industriels dans les communes du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc.

A l’appel du collectif TNE (Toutes Nos Energies) qui regroupe 30 associations locales nous tenions à manifester notre détermination à contre ces implantations sauvages qui prouvent combien notre territoire est « depuis plus de 10 ans livré aux promoteurs de l’industrie éolienne ».

Nous tenions aussi à marquer notre soutien actif aux jeunes et moins jeunes qui mènent depuis le dimanche 10 juillet, des actions de résistance non –violente pour retarder les travaux d’un chantier éolien qui ont débuté dans la commune d’Albine au cœur de la Montagne Noire. Sur une des plus magnifiques crêtes de cette montagne, près du Roc de Peyremaux, ces éoliennes vont contribuer à détruire une part de notre patrimoine naturel et remettre en cause la qualité de vie de tous ceux qui ont fait le choix de travailler et vivre dans cette région.  

Leur slogan, « Nous ne défendons pas la nature, nous sommes la nature qui se défend » marque bien la nature des enjeux contre tous les effets nocifs de la course au profit des groupes capitalistes repeints en vert.

Recherche du profit – financé par les consommateurs – ou  recherche des moyens d’une politique de l’énergie soutenable

Développement au profit des politiques d’exportation – ou adaptation des  ressources d’énergie au profit, et sous le contrôle des populations locales

Multiplication des dispositifs industriels de courte durée (25 ans maximum), polluants (bétons, ferraille, métaux rares), nécessitant une logistique lourde et énergivore ou multiplication des sources énergétiques durables, locales, écologiquement et socialement rentables

Cette lutte, appuyée par de nombreux habitants des villages et hameaux voisins,  se heurte aux forces de police. Face à la quarantaine de distributeurs de tracts, police et gendarmerie « étaient présentes en nombre » (nous dit La Dépêche !) ; une dizaine  de policiers et gendarmes : le quota incroyable de 1 pour quatre !

Deux mairies emboîtent le pas aux forces de l’ordre et leur mâchent le travail en publiant des arrêtés qui au prétexte de défendre les espaces, les paysages et les sites, (sic) interdit le camping, le stationnement et la circulation…  Et les dégâts occasionnés par le millier de semi-remorques et d’engins de chantier qui vont sillonner les chemins de randonnée ?

Ces gesticulations ne peuvent cacher nos légitimes interrogations :

Pourquoi imposer par la violence policière des solutions contestables au lieu d’écouter les arguments légitimes des opposants

Pourquoi faire croire à la poursuite indolore d’une politique vouée au productivisme et à la croissance (il suffirait que le vent se substitute à l’atome !!!) plutôt que réfléchir à d’autres modes de développement, de consommation, respectueux des humains, des êtres vivants, de la nature…

Ces  questions sont posées par la multiplication des associations contre l’implantation de l’éolien industriel, par le développement des luttes autour de ces chantiers : les gens qui se regroupent, qui manifestent leur opposition sont tous les habitants, agriculteurs, artisans, retraités, qui ont choisi de travailler, de vivre dans des régions superbes mais fragiles.

Ils défendent ce qu’ils ont en commun, un choix de vie, des territoires auxquels ils sont attachés en ayant l’intuition confuse mais forte qu’ils contribuent ainsi – sur une scène inédite du conflit social – à faire vivre l’espoir d’une société au service de l’émancipation citoyenne. 

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Derrière le triomphe annoncé de l’extrême droite, des élections aux multiples enjeux
Dimanche, les Italiens votent pour renouveler leur Parlement. Une élection décisive qui conclut une campagne morne mais pourrait porter l’extrême droite au pouvoir. Tour d’horizon des programmes et des enjeux. 
par Romaric Godin
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal — Moyen-Orient
L’Arabie saoudite soudoie des stars des réseaux sociaux pour attirer les touristes
Le royaume entend préparer l’après-pétrole grâce aux revenus du tourisme. Pour faire la promotion des trésors touristiques saoudiens, des influenceurs des quatre coins du monde affluent par avions entiers. Avec un objectif : montrer par leurs publications Instagram que le pays s’est ouvert. 
par Yunnes Abzouz
Journal — Écologie
Trois ans après Lubrizol, Rouen confie aux entreprises la prévention des risques industriels
Trois ans après l’accident de l’usine chimique, la métropole normande a mandaté une association d’industriels pour étudier les attentes de la population et former les élus. Une association de victimes dénonce un « McKinsey » de la pollution.
par Jade Lindgaard

La sélection du Club

Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
L’éolien en mer menacerait la biodiversité ?
La revue Reporterre (par ailleurs fort recommandable) publiait en novembre 2021 un article auquel j’emprunte ici le titre, mais transposé sous forme interrogative … car quelques unes de ses affirmations font problème.
par jeanpaulcoste
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit