Pour les réfugiés aussi?... Apprendre à parler une langue sans accent

http://www.peterdcampbell.com/5-techniques-to-learn-to-speak-without-an-accent/

"Une recherche menée par Colin Rose dans les années 80 indique qu'il y a une forte corrélation entre l'empathie envers un peuple et sa culture, et la capacité à acquérir l'accent. Ceci suggère que si vous aimez la langue, les gens et la culture de la langue que vous apprenez, vous aurez plus de facilité à retenir l'accent. Si vous n'aimez ni les gens, ni la culture, alors ceci pose la question du pourquoi vous apprenez la langue."

Research carried out by Colin Rose in the 1970s and 80s indicated that there was a strong correlation between empathy towards a people and their culture and the ability to learn the accent. This indicates that if you like the language, like the people and like the culture of the language you are learning, you will find it easier to learn the accent. If you don’t like the people and culture, then it begs the question, why are you learning the language?

En effet, on se le demande!!  Mais si l'on en croit la "rumeur publique", selon laquelle les Français seraient "nuls en anglais" on pourrait en déduire qu'ils n'aiment pas beaucoup ni les gens ni la culture des USA ou du Royaume Uni?  Qui peut vraiment croire ça?
Cela pourrait même être le contraire: je me contrefoutais des Allemands avant d'aborder leur langue, et cette étude (au départ un chouilla "utilitaire") m'a portée à les regarder d'un autre oeil.
Itou pour le polonais...
De même, demandons-nous si l'enseignement SYSTÉMATIQUE de l'anglais, en France et ailleurs, aurait pu enraciner un préjugé favorable vis-à-vis des pays parlant cette langue?
Bien entendu, il y a AUSSI d'autres raisons (par ex la possibilité de bosser dans des conditions difficiles mais avec un minimum de contrôle,  avoir des gens de la famille sur place, etc...), mais le fait de connaître d'avance au moins un peu la langue doit jouer un rôle, non?

D'accord, j'avoue: je n'ai pas lu l'intégralité de l'article.  De toutes façons, comme toutes les activités humaines, comme bien des rapports humains etc... cette question est complexe (forcément complexe!!!) et ne saurait se réduire à un seul facteur.
Pour s'approcher un peu de la réalité et d'une "vérité" forcément imparfaite, il faut considérer les aspects économique, géopolitique, idéologique, pédagogique etc etc...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.