Dominique C
J'étais enseignante en milieu rural. Maintenant j'agis dans le domaine associatif...
Abonné·e de Mediapart

224 Billets

9 Éditions

Lien 1 sept. 2015

Pour les réfugiés aussi?... Apprendre à parler une langue sans accent

Dominique C
J'étais enseignante en milieu rural. Maintenant j'agis dans le domaine associatif...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

http://www.peterdcampbell.com/5-techniques-to-learn-to-speak-without-an-accent/

"Une recherche menée par Colin Rose dans les années 80 indique qu'il y a une forte corrélation entre l'empathie envers un peuple et sa culture, et la capacité à acquérir l'accent. Ceci suggère que si vous aimez la langue, les gens et la culture de la langue que vous apprenez, vous aurez plus de facilité à retenir l'accent. Si vous n'aimez ni les gens, ni la culture, alors ceci pose la question du pourquoi vous apprenez la langue."

Research carried out by Colin Rose in the 1970s and 80s indicated that there was a strong correlation between empathy towards a people and their culture and the ability to learn the accent. This indicates that if you like the language, like the people and like the culture of the language you are learning, you will find it easier to learn the accent. If you don’t like the people and culture, then it begs the question, why are you learning the language?

En effet, on se le demande!!  Mais si l'on en croit la "rumeur publique", selon laquelle les Français seraient "nuls en anglais" on pourrait en déduire qu'ils n'aiment pas beaucoup ni les gens ni la culture des USA ou du Royaume Uni?  Qui peut vraiment croire ça?
Cela pourrait même être le contraire: je me contrefoutais des Allemands avant d'aborder leur langue, et cette étude (au départ un chouilla "utilitaire") m'a portée à les regarder d'un autre oeil.
Itou pour le polonais...
De même, demandons-nous si l'enseignement SYSTÉMATIQUE de l'anglais, en France et ailleurs, aurait pu enraciner un préjugé favorable vis-à-vis des pays parlant cette langue?
Bien entendu, il y a AUSSI d'autres raisons (par ex la possibilité de bosser dans des conditions difficiles mais avec un minimum de contrôle,  avoir des gens de la famille sur place, etc...), mais le fait de connaître d'avance au moins un peu la langue doit jouer un rôle, non?
D'accord, j'avoue: je n'ai pas lu l'intégralité de l'article.  De toutes façons, comme toutes les activités humaines, comme bien des rapports humains etc... cette question est complexe (forcément complexe!!!) et ne saurait se réduire à un seul facteur.
Pour s'approcher un peu de la réalité et d'une "vérité" forcément imparfaite, il faut considérer les aspects économique, géopolitique, idéologique, pédagogique etc etc...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’encombrant « Monsieur sécurité » de Yannick Jadot écarté de la campagne écolo
Insultes, menaces, intimidations : depuis plusieurs années, militants et élus alertent les responsables d’EELV sur le comportement de Philippe Bouriachi. Ce conseiller régional, qui faisait office de garde du corps de Yannick Jadot, a été écarté de l’équipe de campagne parallèlement à notre enquête. Il dénonce une cabale.
par Mathieu Dejean et Sarah Brethes
Journal — France
Affaire Hulot : Jadot met « en retrait » un pilier de sa campagne
Proche de Nicolas Hulot, Matthieu Orphelin a été mis « en retrait » de la campagne de Yannick Jadot, en raison d’interrogations sur la connaissance qu’il aurait pu avoir des agissements de l’ancien ministre, accusé de violences sexuelles et sexistes. Une « décision courageuse » de la part du candidat écologiste à la présidentielle, salue Sandrine Rousseau.
par Mathieu Dejean
Journal — France
Le procès des attentats du 13-Novembre
Le procès des attentats du 13-Novembre a débuté mercredi 8 septembre à Paris. Durant neuf mois, vingt accusés vont devoir répondre du rôle qu’ils ont joué dans cette tuerie de masse. Retrouvez ici tous nos articles, reportages, enquêtes et entretiens, et les chroniques de sept victimes des attentats.
par La rédaction de Mediapart
Journal — International
Comment les Chinois ont corrompu les Kabila
Une société-écran, alimentée par deux sociétés d’État chinoises détentrices du plus gros contrat minier de l’histoire de la RDC, a versé au moins 30 millions de dollars à la famille et au premier cercle de l’ancien président Joseph Kabila. Sa famille a aussi obtenu en secret des parts dans l’autoroute et le barrage liés à la mine.
par Yann Philippin et Sonia Rolley (RFI)

La sélection du Club

Billet de blog
Avec le poids des morts
« Chaque famille, en Côte d'Ivoire, par exemple, est touchée. Tu vois le désastre, dans la mienne ? On assiste à une tragédie impensable ». C. témoigne : après un frère perdu en Libye, un neveu disparu en mer, il est allé reconnaître le corps de sa belle-sœur, dont le bateau a fait naufrage le 17 juin 2021 aux abords de Lanzarote, à Orzola.
par marie cosnay
Billet de blog
« Atlantique », un film de Mati Diop
Des jeunes ouvriers au Sénégal ne sont pas payés depuis plusieurs mois rêvent de partir pour l’Europe au risque de leur vie. Ada, amoureuse de l’un de ces hommes, est promise à un riche mariage contre son gré. Les esprits auront-ils raison de ces injustices ?
par Cédric Lépine
Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
« L’Héroïque Lande - La Frontière brûle » : des vies électriques
[Archive] «L'Héroïque Lande. La Frontière brûle», réalisé par Elisabeth Perceval et Nicolas Klotz, renverse les attendus d'un film «sur» La Jungle de Calais, pour sonder les puissances politiques et sensibles du cinéma, avec des images qui s'imaginent depuis une Zone et avec ses fugitifs.
par Robert Bonamy