Dominique C
J'étais enseignante en milieu rural. Maintenant j'agis dans le domaine associatif...
Abonné·e de Mediapart

224 Billets

9 Éditions

Billet de blog 6 oct. 2010

Qui pourra river son clou à Eric Brunet ?

Dominique C
J'étais enseignante en milieu rural. Maintenant j'agis dans le domaine associatif...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans "Ce soir ou jamais"... (un peu "café du commerce").

Sujet sur les retraites...

La chanteur Raphaël avoue à plusieurs reprises qu'il ne pige rien (mais que fiche-t-il là, bon sang?). La semaine dernière, un des auditeurs vedettes du répondeur de "Là-bas si j'y suis" (un certain Claude), lui taillait avec finesse un magnifique costard sur le thème "engagé, mon oeil". Bref, passons.

L'écrivain Jérôme Leroy (photo ci-dessus), intervient heureusement pour remettre quelques vérités en lumière (*). Je dis "heureusement", parce que sur ce plateau, l'ego d'un certain Eric Brunet se déverse de façon absolument répugnante. Brunet, relais assez médiatique de la pensée ultra- libérale nous assène tous les poncifs ressassés par ses amis de droite.

Pendant longtemps, j'ai pensé que Brunet était un mystificateur, tellement il était caricatural. Mermet nous l'avait fait découvrir voici environ trois ou quatre ans, et (ayant butiné sur la Toile quelques informations sur cet ex de FR3, et y lisant qu'il avait pratiqué un certain humour), la phrase du producteur-animateur de "Là-bas..." résonnait dans mon esprit comme une incitation à ne pas prendre Brunet au 1er degré. J'ai oublié ce que disait précisément cette phrase, mais elle était de nature à susciter le doute.

Hélas! Il me semble maintenant certain que l'auteur de "Etre de droite, un tabou français" (Albin Michel) pense vraiment ce qu'il dit... Enfin, quand je dis "pense"... peut-on vraiment qualifier cela de "pensée"???

Nous sommes (heureusement), dans une société où règne (encore) une certaine liberté d'expression. On connaît la célèbre phrase attribuée à Voltaire ("Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu'au bout pour que vous puissiez le dire.")... Pour ma part, si je me trouvais en situation de le faire, je ne me battrais pas (jamais!!), pour défendre la liberté d'expression d'un Brunet, car les dés sont pipés...

Pipés, oui, car où peuvent s'exprimer tous ceux qui, au bas de l'échelle sociale, ne voient pas les choses comme Brunet? Dans la rue... mais ça compte pour du beurre, et encore, beaucoup de ceux qui auraient intérêt à soutenir les mouvements sociaux sont tellement décerébrés par des médias gangrénés jusqu'à l'os, ou tellement désespérés qu'ils ne luttent pas et ne cherchent même pas à comprendre.

Voilà pourquoi je ne souhaite pas appliquer à Brunet la maxime de Voltaire, et qu'au contraire je souhaite ardemment qu'on lui rive son clou, qu'il disparaisse de l'espace médiatique. D'ailleurs, pourquoi l'invite-t-on?... Je me demande parfois s'il n'est pas encore pire que Zemmour...

La liberté d'expression? Comme la célèbre recette du pâté d'alouette (un cheval, une alouette).

Il y a des jours comme ça, où on a envie que ça pète, ne serait-ce que pour ne plus subir ce genre de choses...

______________________________________

* ignare que je suis, je ne connaissais pas J Leroy, mais je vais chercher à en savoir plus... Par exemple ici et surtout en achetant et lisant ses romans

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Affaire Abad : une élue centriste dépose plainte pour tentative de viol
Selon nos informations, Laëtitia*, l’élue centriste qui avait accusé, dans Mediapart, le ministre des solidarités d’avoir tenté de la violer en 2010, a porté plainte lundi 27 juin. Damien Abad conteste « avec la plus grande fermeté » les accusations et annonce une plainte en dénonciation calomnieuse.
par Marine Turchi
Journal — France
Opération intox : une société française au service des dictateurs et du CAC 40
Une enquête de Mediapart raconte l’une des plus grandes entreprises de manipulation de l’information intervenue en France ces dernières années. Plusieurs sites participatifs, dont Le Club de Mediapart, en ont été victimes. Au cœur de l’histoire : une société privée, Avisa Partners, qui travaille pour le compte d’États étrangers, de multinationales mais aussi d’institutions publiques.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget, Tomas Madlenak et Lukas Diko (ICJK)
Journal
Le procès des attentats du 13-Novembre
Le procès des attentats du 13-Novembre a débuté mercredi 8 septembre à Paris. Durant neuf mois, vingt accusés vont devoir répondre du rôle qu’ils ont joué dans cette tuerie de masse. Retrouvez ici tous nos articles, reportages, enquêtes et entretiens, et les chroniques de sept victimes des attentats.
par La rédaction de Mediapart
Journal — International
Tragédie aux portes de l’Europe : des politiques migratoires plus mortelles que jamais
Vendredi 24 juin, des migrants subsahariens ont tenté de gagner l’Espagne depuis Nador, au Maroc, où des tentatives de passage se font régulièrement. Mais cette fois, ce qui s’apparente à un mouvement de foule a causé la mort d’au moins 23 personnes aux portes de l’Europe.
par Nejma Brahim et Rachida El Azzouzi

La sélection du Club

Billet de blog
Melilla : violences aux frontières de l'Europe, de plus en plus inhumaines
C'était il y a deux jours et le comportement inhumain des autorités européennes aux portes de l'Europe reste dans beaucoup de médias passé sous silence. Vendredi 24 juin plus de 2000 personnes ont essayé de franchir les murs de Melilla, enclave espagnole au Maroc, des dizaines de personnes ont perdu la vie, tuées par les autorités ou laissées, agonisantes, mourir aux suites de leurs blessures.
par Clementine Seraut
Billet de blog
Pays basque : le corps d’un migrant retrouvé dans le fleuve frontière
Le corps d’un jeune migrant d’origine subsaharienne a été retrouvé samedi matin dans la Bidassoa, le fleuve séparant l’Espagne et la France, ont annoncé les autorités espagnoles et les pompiers français des Pyrénées-Atlantiques.
par Roland RICHA
Billet de blog
Exilés morts en Méditerranée : Frontex complice d’un crime contre l’humanité
Par son adhésion aux accords de Schengen, la Suisse soutient l'agence Frontex qui interdit l'accès des pays de l'UE aux personnes en situation d'exil. Par référendum, les Helvètes doivent se prononcer le 15 mai prochain sur une forte augmentation de la contribution de la Confédération à une agence complice d'un crime contre l'humanité à l'égard des exilé-es.
par Claude Calame
Billet de blog
Frontières intérieures, morts en série et illégalités
Chacun des garçons qui s'est noyé après avoir voulu passer la frontière à la nage ou d’une autre manière dangereuse, a fait l’objet de plusieurs refoulements. Leurs camarades en témoignent.
par marie cosnay