Dominique C
J'étais enseignante en milieu rural. Maintenant j'agis dans le domaine associatif...
Abonné·e de Mediapart

224 Billets

9 Éditions

Billet de blog 10 juil. 2013

Communication équitable

"En 2013, les locuteurs de l’espéranto feront campagne pour une justice linguistique sous le slogan « Communication équitable », en relation avec le 98e Congrès Universel de l’Espéranto qui se tiendra sur le même thème dans le prestigieux Centre Harpa de Reykjavik, en Islande, avec la participation de quelque 1.000 participants de plus de 50 pays.

Dominique C
J'étais enseignante en milieu rural. Maintenant j'agis dans le domaine associatif...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"En 2013, les locuteurs de l’espéranto feront campagne pour une justice linguistique sous le slogan « Communication équitable », en relation avec le 98e Congrès Universel de l’Espéranto qui se tiendra sur le même thème dans le prestigieux Centre Harpa de Reykjavik, en Islande, avec la participation de quelque 1.000 participants de plus de 50 pays.

(N'oubliez pas de visionner les 3 mn de vidéo dans le 3 ème commentaire) (m-à-j du 19 juillet)

Après une courte période de 125 ans, l’espéranto se trouve actuellement parmi les 100 langues les plus utilisées, sur les 6.800 idiomes parlés de par le monde. Sur le site de Wikipedia, il arrive en 30e position parmi 285 langues (11 février 2013). Il se trouve aussi parmi les langues retenues par Google, Skype, Firefox, Ubuntu et Facebook. Google Translate, le programme de traduction de Google, l’a récemment ajouté à sa liste de 64 langues. De même les téléphones mobiles digitaux peuvent aujourd’hui utiliser l’espéranto.

L’espéranto est enseigné officiellement dans 150 universités et autres instituts d’enseignement supérieur, ainsi que dans quelque 600 écoles élémentaires et secondaires dans 28 pays. Sa littérature comporte plus de 50.000 titres, et chaque semaine sont édités de nouveaux ouvrages littéraires. Il existe aussi des émissions radiophoniques podcast dans plusieurs pays, sans compter « Radio Muzaiko » qui émet 24 heures sur 24 et un programme télévisé en Chine sur Internet.

© 

La diffusion de l’espéranto est freinée par le manque de connaissances objectives sur le sujet, ainsi que par bien des préjugés. Sans compter les persécutions dont furent victimes ses locuteurs, par exemple sous Hitler et Staline ; tous deux ont disparu, mais l’espéranto est resté, a évolué et, actuellement, il est activement utilisé comme moyen de communication interethnique, interculturel, par des milliers et des milliers de personnes dans plus de 100 pays sur tous les continents.

L’UEA (Universala Esperanto-Asocio / Association Universelle d’Espéranto) a des relations officielles avec l’UNESCO et les Nations Unies, de même qu’avec le Conseil de l’Europe. L’espéranto permet une communication interethnique neutre et un niveau de discussions, d’intercompréhension équitable, respectant ainsi les droits des minorités et des langues autochtones, en traitant tous les idiomes sur le même pied d’égalité et en respectant les diversités culturo-linguistiques de tous les locuteurs."

(Ceci est un communiqué de UEA, l'association mondiale d'espéranto)

------------------------

Voir  Emancipation humaine: Le Manifeste de Prague  ici (Mediapart)

Le congrès est donc commencé depuis deux bonnes journées... Le nouveau président est un linguiste professionnel canadien, Mark Fettes!...
A suivre...

Dimanche débute aussi le congrès de SAT ( [SAT - Sennacieca Asocio Tutmonda]) à Madrid. Je voulais m'y rendre, mais finalement me suis découragée à cause (notamment) de la chaleur, et parce que des raisons familiales ont retardé la date possible de départ!!...

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Amérique Latine
Au Mexique, Pérou, Chili, en Argentine, Bolivie, Colombie, peut-être au Brésil... Et des défis immenses
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon
Journal — États-Unis
Devant la Cour suprême, le désarroi des militantes pro-avortement
Sept ans presque jour pour jour après la légalisation du mariage gay par la Cour suprême des États-Unis, celle-ci a décidé de revenir sur un autre droit : l’accès à l’avortement. Devant l’institution, à Washington, la tristesse des militants pro-IVG a côtoyé la joie des opposants.
par Alexis Buisson
Journal — Parlement
Grossesse ou mandat : l’Assemblée ne laisse pas le choix aux femmes
Rien ou presque n’est prévu si une députée doit siéger enceinte à l’Assemblée nationale. Alors que la parité a fléchi au Palais-Bourbon, le voile pudique jeté sur l’arrivée d’un enfant pour une parlementaire interroge la place que l’on accorde aux femmes dans la vie politique.
par Mathilde Goanec
Journal
Personnes transgenres exclues de la PMA : le Conseil constitutionnel appelé à statuer
Si la loi de bioéthique a ouvert la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules, elle a exclu les personnes transgenres. D’après nos informations, une association qui pointe une « atteinte à l’égalité » a obtenu que le Conseil constitutionnel examine le sujet mardi 28 juin.
par David Perrotin

La sélection du Club

Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu
Billet de blog
Cour Suprême : femme, débrouille-toi !
Décision mal-historique de la Cour Suprême états-unienne d’abroger la loi Roe vs. Wade de 1973 qui décriminalisait l’avortement. Décision de la droite religieuse et conservatrice qui ne reconnaît plus de libre arbitre à la femme.
par esther heboyan
Billet de blog
L'avortement fait partie de la sexualité hétéro
Quand j'ai commencé à avoir des relations sexuelles avec mes petits copains, j'avais la trouille de tomber enceinte. Ma mère a toujours dépeint le fait d'avorter comme une épreuve terrible dont les femmes ne se remettent pas.
par Nina Innana
Billet de blog
Droit à l’avortement: aux États-Unis, la Cour Suprême renverse Roe v. Wade
La Cour Suprême s’engage dans la révolution conservatrice. Après la décision d'hier libéralisant le port d’armes, aujourd'hui, elle décide d'en finir avec le droit à l'avortement. Laisser la décision aux États, c’est encourager l’activisme de groupes de pression réactionnaires financés par des milliardaires évangéliques ou trumpistes. Que se passera-t-il aux élections de mi-mandat ?
par Eric Fassin