Dominique C
J'étais enseignante en milieu rural. Maintenant j'agis dans le domaine associatif...
Abonné·e de Mediapart

224 Billets

9 Éditions

Billet de blog 26 mars 2016

Dominique C
J'étais enseignante en milieu rural. Maintenant j'agis dans le domaine associatif...
Abonné·e de Mediapart

Hué par la salle, Marc-Antoine Jamet venait "s'expliquer"

Pauvre Marc-Antoine! Le "courageux" maire, invité par F Ruffin à la projection de "Merci Patron" à Rouen voulait s'expliquer devant le public sur son rôle (pacificateur?) dans l'affaire Klur. Mais la salle ne l'a pas laissé parler. Dommage. On aurait ainsi eu un intéressant exemple du fonctionnement mental de nos "élites" dirigeantes.

Dominique C
J'étais enseignante en milieu rural. Maintenant j'agis dans le domaine associatif...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Version mise à jour du 28-03 0h48
____________________

Mon touit "Ils font dans leur froc" a eu l'honneur d'être remarqué par les groupies du maire de Val-de-Reuil (27).

 Il faudrait donc que nous admirions le "courage" de M-A Jamet, venu s'expliquer devant le public de "Merci Patron" à Rouen. Selon ce que j'ai pigé en visionnant la vidéo, Ruffin l'a invité à la projection, et il est venu. Un "bon" point?  Le public intolérant l'a hué. Un autre "BP"?  On ne sait pas exactement ce qui se passe en fin de compte. Le maire-conseiller général semble se retirer. Sauf que...

 Le plus important ne réside pas dans l'attitude de M Jamet lors de la projection, mais dans ce qui précède (disons en gros 2 ou 3 ans auparavant). Car tout de même, il me paraît évident que, venant jouer les intermédiaires entre le ridicule petit journal Fakir et le puissant groupe LVMH (afin que le 1er ne risque pas de nuire pas à la réputation du second), M-A J n'a rien d'un courageux chevalier blanc, mais juste d'un valet bien récompensé des "importants", des dominants prédateurs incarnés ici par Bernard A. _________________________________

 Alors, je me dois de préciser que dans mon touit je n'avais pas écrit "il fait dans son froc" mais "ILS FONT", le pluriel se référant à l'ensemble des traitres que sont les "chefs" du PS au pouvoir. Car leur nullité politique saute de plus en plus aux yeux. Les médias aux ordres ont beau continuer à les appeler "la gauche" (ce qui hélas trompe encore des citoyens peu émancipés), on sait qu'ils sont plus proches de la droite que du centre.

 Que s'est-il passé au juste pour que M-A J vienne tenter de défendre l'honneur des Fauxcialistes ce soir de cinéma à Rouen? L'a-t-il fait de sa propre initiative et de son plein gré? En ce cas, le courage s'allait donc ici avec une grande naïveté politique et une inconscience totale de ce que pensent les gens de peu, les gens du peuple.

 Ou bien y-a-t-il eu des échanges et conciliabules entre l'Elysée, Matignon et ce maire? LVMH était-il au courant, alors que cette entreprise a jusqu'à présent sagement gardé le silence, mais ils préfèrent peut-être envoyer un naïf au casse-pipe? <- (remarque ajoutée le 29-03)

 Cet élu PS qui, alors que Ruffin "menaçait" de sortir l'affaire Klur, ne répugna pas à jouer les intermédiaires pour tenter de "calmer" les énergumènes de Fakir. Lequel Fakir, dénonçant le système suicidaire des petits arrangements entre les élus PS et les puissants, mettait en évidence l'aplaventrisme de cette classe politique sans culture historique et sans idéal? On ne sait.

Qu'est-ce que le vrai courage?
Celui des gens qui galèrent pour nourrir leur famille, jour après jour, vivent des miettes abandonnées par les puissants et les actionnaires, ou le cynisme de riches gouvernants, rebaptisé "courage" afin faire descontre-réformesallouant toujours plus de pouvoir à la finance et aux prédateurs de la nature ?

Pour moi, qui suis lectrice d'Hervé Kempf, la réponse est évidente.
Et si les membres du PS qui clament "Vous faites le jeu du FN" montent au créneau pour tenter de justifier leurs copains, ce n'est pas une marque de "courage", mais c'est bien que ce parti à bout de souffle commence à faire dans son froc. Il n'a plus que ça comme argument, et il va se faire laminer.

Si le PS va au naufrage et que ce soit JLM2017 qui le vire, ce sera une grande victoire de gauche. Si c'est par la droite ou le FN ce sera la  faute dudit PS qui n'a plus de "socialiste" que le nom.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Viols, tortures et disparitions forcées : en Iran, dans le labyrinthe de la répression
Pour les familles, l’incarcération ou la disparition d’un proche signifie souvent le début d’une longue recherche pour savoir qui le détient et son lieu de détention. Le célèbre rappeur Toomaj, dont on était sans nouvelles, risque d’être condamné à mort.
par Jean-Pierre Perrin
Journal — Outre-mer
Karine Lebon, députée : « Ce qui se passe à La Réunion n’émeut personne »
La parlementaire de gauche réunionnaise dénonce le désintérêt dont les outre-mer font l’objet, après une semaine marquée par le débat sur les soignants non vaccinés et le non-lieu possible sur le scandale du chlordécone. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Loi « anti-squat » : le gouvernement se laisse déborder sur sa droite
En dépit de la fronde des associations de mal-logés et l’opposition de la gauche, l’Assemblée a adopté la proposition de loi sur la « protection des logements de l’occupation illicite » à l’issue d’un débat où le texte a été durci par une alliance Renaissance-Les Républicains-Rassemblement national.
par Lucie Delaporte
Journal — Asie et Océanie
Après les inondations, les traumatismes de la population du Pakistan
Depuis 2010, des chercheurs se sont intéressés aux effets dévastateurs des catastrophes naturelles, comme les inondations, sur la santé mentale des populations affectées au Pakistan. Un phénomène « à ne surtout pas prendre à la légère », alerte Asma Humayun, chercheuse et psychiatre à Islamabad.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Et pan ! sur la baguette française qui entre à l’Unesco
L’Unesco s’est-elle faite berner par la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française ? Les nutritionnistes tombent du ciel. Et le pape de la recherche sur le pain, l’Américain Steven Kaplan s’étouffe à l’annonce de ce classement qu’il juge comme une « effroyable régression ». (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
La vie en rose, des fjords norvégiens au bocage breton
Le 10 décembre prochain aura lieu une journée de mobilisation contre l’installation d’une usine de production de saumons à Plouisy dans les Côtes d’Armor. L'industrie du saumon, produit très consommé en France, est très critiquée, au point que certains tentent de la réinventer totalement. Retour sur cette industrie controversée, et l'implantation de ce projet à plus de 25 kilomètres de la mer.
par theochimin
Billet de blog
Pesticides et gras du bide
Gros ventre, panse,  brioche,  abdos Kro, bide... Autant de douceurs littéraires nous permettant de décrire l'excès de graisse visible au niveau de notre ventre ! Si sa présence peut être due à une sédentarité excessive, une forme d'obésité ou encore à une mauvaise alimentation, peut-être que les pesticides n'y sont pas non plus étrangers... Que nous dit un article récent à ce sujet ?
par Le Vagalâme
Billet de blog
L’aquaculture, une promesse à ne surtout pas tenir
« D’ici 2050, il nous faudra augmenter la production mondiale de nourriture de 70% ». Sur son site web, le géant de l’élevage de saumons SalMar nous met en garde : il y a de plus en plus de bouches à nourrir sur la planète, et la production agricole « terrestre » a atteint ses limites. L'aquaculture représente-elle le seul avenir possible pour notre système alimentaire ?
par eliottwithonel