L’Histoire, peut-elle ternir durablement la réputation d'une ville ?

Un petit rappel est nécessaire, puisqu’il faut selon l’expression de Gérard Charasse, Député de l’Allier, « cesser de cacher l’Histoire derrière la Géographie ».

En effet, il y a 72 ans, le 8 mai 1945, la IIè Guerre Mondiale s’achevait, les Alliés ayant vaincu l’Allemagne Nazie !

Il y a 73 ans, le 26 août 1944, la Ville de Vichy était libéré de l’occupation nazie(1).

On retiendra de ce second conflit mondial, toutes les horreurs, les génocides, la shoah, la collaboration, et, enfin, la victoire des Alliés…

Du 1er juillet 1940 au 20 août 1944, Vichy fut, par la volonté du Maréchal Philippe Pétain, mais également celle de Pierre Laval,  ‘’sacrée’’ Capitale de l’Etat Français incarné par le sinistre tandem Pétain/Laval(2).

 

Le logo de la Ville de Vichy © Hôtel de  Ville de Vichy Le logo de la Ville de Vichy © Hôtel de Ville de Vichy

Cette sous-préfecture de l’Allier est une ville, une station thermale, un bassin d’emploi, qui, tournée résolument vers l’avenir, doit sa notoriété à son activité thermale, la qualité de ses eaux, sa gastronomie, ses nombreux excellents restaurants, ses tissus ‘’Vichy’’ si chers à l’Enseigne TATI, ses cosmétiques ‘’Vichy’’, ses célèbres pastilles ‘’Vichy Etat’’, son tourisme… Il faut dire que, depuis des années, un pôle universitaire, le Pôle Lardy, est installé dans la Ville, déjà dotée d’une école de kinésithérapie ! Grâce à ce pôle universitaire, Vichy s’est spécialisée dans l’apprentissage des langues (Français pour les étrangers, langues étrangères pour les Français et les Francophones) grâce au CAVILAM, de la nutrition…

L'Appel du 18 juin 1940 par le Général de Gaulle © Comité en l'honneur des 80 parlementaires L'Appel du 18 juin 1940 par le Général de Gaulle © Comité en l'honneur des 80 parlementaires

Seulement, voila ! Tout ce renom, toute cette réputation, que Vichy a pu acquérir grâce à ses maires successifs, sont gâchés par cet amalgame récurrent, ce mensonge (face à l’Histoire), cette calomnie, cette diffamation, au prétexte qu’il est toléré, dans notre si belle langue de Molière, qu’on donne le nom d’une ville à un Gouvernement qui y a siégé par le passé ou qu’il y siège actuellement…

 

Une séance à l'Assemblée Nationale en 1940 © Comité en l'honneur des 80 parlementaires Une séance à l'Assemblée Nationale en 1940 © Comité en l'honneur des 80 parlementaires

Article d'un journal commentant le refus des 80 parlementaires qui refusèrent d'accorder les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain © Comité en l'honneur des 80 parlementaires Article d'un journal commentant le refus des 80 parlementaires qui refusèrent d'accorder les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain © Comité en l'honneur des 80 parlementaires

Et les arguments, toujours les mêmes, sont là, surtout lorsqu’on se met à disserter sur le Front National (et Marine ou Jean-Marie Le Pen), la Guerre d’Algérie, la politique migratoire de la France, l’Etat d’urgence, l’Islam, le Judaïsme, le conflit israélo-palestinien

En effet, certains journalistes, romanciers, essayistes, historiens, hommes et femmes politiques… s’en donnent à cœur joie, dissertant allègrement sur « Vichy », le « Gouvernement de Vichy », le « Régime de Vichy », les « Crimes de Vichy », la « Police de Vichy », le « Vichysme », les « Vichystes », et, parfois-même les « Vichyssois », pour nous rappeler, et c’est nécessaire et louable, les nécessités qu’il y faut « préserver le devoir de Mémoire », de manière à éviter pareilles horreurs ! De là à se demander si, en utilisant ces raccourcis de langage, ils veulent à tout prix éviter de disserter sur « Pétain », « Laval », le « Pétainisme », le « Lavalisme », l’ « Etat Français »…, il y a un pas qu’on pourrait aisément franchir en répondant par l’affirmative.

 

Aux dires de beaucoup de Vichyssois (salariés, commerçants, hôteliers, restaurateurs, artisans, dirigeants de PME, entrepreneurs, membres de professions libérales…), « cette coutume, qui perdure, nuit gravement à l’image et à la réputation de la Ville de Vichy, jusqu’à ternir durablement ses activités économiques ».

La carte postale pour le respect de la Ville de Vichy (recto) © Gérard Charasse, Député de l'Allier La carte postale pour le respect de la Ville de Vichy (recto) © Gérard Charasse, Député de l'Allier

La carte postale pour le respect de la Ville de Vichy (verso) © Gérard Charasse, Député de l'Allier La carte postale pour le respect de la Ville de Vichy (verso) © Gérard Charasse, Député de l'Allier

 

 

 

C’est dire si Gérard Charasse, Député de l’Allier, qui, depuis son premier mandat, se bat énergiquement, avec son Equipe pour le respect dû à Vichy et à sa population. Il a présenté, à deux reprises, sa proposition de loi visant à substituer, dans les communications publiques invoquant la période de l'État français, aux références à la ville de Vichy, l'appellation « dictature de Pétain »(3). Sans succès, puisque l’Assemblée Nationale n’a jamais présenté son texte aux députés.

On en est toujours au même point, puisque rien n’est fait, ce, du fait de l’inertie de nombreux Elus du Département de l’Allier.

Le livre d'Alain Carteret, "Vichy ça suffit !"    http://carteret.pagesperso-orange.fr/ © Alain Carteret Le livre d'Alain Carteret, "Vichy ça suffit !" http://carteret.pagesperso-orange.fr/ © Alain Carteret

Alors, comme le propose Alain Carteret, dans son livre « Régime de Vichy ça suffit ! » (Edition aujourd’hui épuisée), qui considère que « cette proposition de loi ne verra jamais le jour », estime que « l’utilisation abusive du nom de la Ville de Vichy en synonyme négatif de ‘’fascisme’’ mérite une action systématique en justice ».

Or, selon l’auteur de ce livre, « aucune action devant la justice n’a été entamée par la Mairie de Vichy ». Donc, selon Alain Carteret, « un simple citoyen, un Elu pourraient, à titre individuel ou public, poursuivre quiconque devant les tribunaux pour emploi péjoratif du nom de la Ville ». Rien ne l’interdit, car cela aurait le mérite de créer une jurisprudence intéressante, qui pourrait, à terme, faire cesser définitivement ce raccourci de langage !

 

Nicolas SARKOZY © BFM TV    http://www.bfmtv.com/politique/le-tres-couteux-hymne-de-campagne-de-nicolas-sarkozy-en-2012-1042685.html#xtor=AL-68 Nicolas SARKOZY © BFM TV http://www.bfmtv.com/politique/le-tres-couteux-hymne-de-campagne-de-nicolas-sarkozy-en-2012-1042685.html#xtor=AL-68

Stigmatiser la Ville de Vichy, ce, dans la quasi-indifférence générale, cela ne sert strictement à rien ! La vérité vraie doit être assénée, ce, pour perpétuer ce nécessaire devoir de mémoire qui nous est dû. Il faut, au contraire, parler de l’avenir en montrant Vichy sous ses aspects positifs, sur sa puissance économique, sur sa puissance universitaire… Cela aura l’avantage d’unir tous les Français, puisque, contrairement aux dires de Nicolas Sarkozy, à l’époque Président de la République, « Vichy est en France ! ».

 

(1)- Grâce à la médiation de Walter Stuki, Ambassadeur suisse auprès de l’Etat Français. Déjà, le 20 août 1944 Vichy cessa d’être officiellement Capitale de l’Etat Français, le Maréchal Pétain et son Gouvernement ayant été envoyé en Allemagne sur ordre de Adolf Hitler

(2) - Vichy, qui avait la particularité d’avoir le central téléphonique et télégraphique de France, a été choisie par le Maréchal Pétain, du fait de son importante infrastructure hôtelière, de sa proximité avec Paris (une ligne directe de la SNCF jusqu’à Paris), avec Genève et Bordeaux (grâce à une ligne SNCF directe sans passer par Paris).

(3) – Une proposition de loi émane toujours d’un parlementaire (député ou sénateur). La proposition de loi de Gérard Charasse est visible sur le site Internet de l’Assemblée Nationale (voir : Sources).

 

 

 

Sources :

-          https://www.vichy-destinations.fr/ 

-          http://www.80-vichy.fr/

-          https://blogs.mediapart.fr/vivre-est-un-village/blog/211015/le-petainisme-encore

-          https://blogs.mediapart.fr/edition/education-populaire-et-civique/article/120816/allocution-loccasion-du-76eme-anniversaire-du-vote-des-quatre-vingts

-          https://blogs.mediapart.fr/dominique-dutilloy/blog/311210/pourquoi-toujours-cacher-lhistoire-derriere-la-geographie

-          http://www.assemblee-nationale.fr/12/propositions/pion0729.asp  

-          http://www.dailymotion.com/video/x9h6pg_c4n-interview-du-depute-gerard-char_news

-          http://carteret.pagesperso-orange.fr/

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.