«Laïco-fascisme» et «islamo-libéralisme» gangrènent le gouvernement

C’est fou la diversité des gangrènes qui nous menacent! Il suffit pour cela de combiner des termes opposés et l’on parvient à produire des chimères, dont l’existence est indémontrable et pourtant évidente dans la tête des manipulateurs qui les propagent. Je me suis donc livré au même exercice bête et méchant avec un souci plus académique de la définition

"Laïco-fascistes"

Désigne les fascistes qui exploitent la laïcité comme présentation convenable pour faire taire toute expression religieuse dans l’espace public («expression religieuse » désignant ici en fait l’islam)

ou/et

Désigne les laïcs qui sont prêts à faire alliance avec le premier fasciste venu pour imposer leur définition d’une laïcité intégriste (contre l’islamisme)

"Islamo-libéraux"

Désigne les islamistes qui sont prêts à faire du business avec tout le monde pour financer leurs campagnes idéologiques et terroristes

ou/et

Désigne les libéraux qui sont prêts à faire du commerce avec tout le monde et à tout prix (dont les régimes qui ont formé et soutiennent les islamistes) pour financer leurs campagnes idéologiques et électorales.

Vous aussi, vous pouvez jouer à créer ainsi des concepts vides mais qui rendent toute argumentation impossible puisque vous réussirez à salir définitivement votre adversaire et à rétablir une vision binaire et guerrière de la politique et surtout à cracher votre haine. Il n’est nul besoin de faire une enquête pour savoir à quel point la gangrène s’est propagée puisque c’est en en parlant et en enquêtant qu’on la propage, par un effet de cadrage bien connu. Mais je peux déjà identifier des individus des deux espèces au gouvernement même, c’est dire si la situation est grave !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.