Dominique G Boullier

Professeur des universités en sociologie EPFL Lausanne

Son blog
79 abonnés Le blog de Dominique G Boullier
Voir tous
  • « Qu’on nous donne l’envie (de politique), qu’on nous donne les Champs ! »

    Par
    Castaner veut changer de tactique policière pour devenir « beaucoup plus mobile » puisque « les casseurs » sont mobiles. Il se trompe encore une fois ou veut entrer délibérément dans un cycle infernal en voulant « allumer le feu ». Il est temps de donner à la multitude la visibilité qu’elle demande, celle d’une grande manifestation sur les Champs qui lui « donne l’envie » de politique.
  • L'incroyable faillite du maintien de l'ordre macronien

    Par
    L’incapacité à contrôler les actions violentes reste très étonnante compte tenu des effectifs mobilisés. On paye, sur le plan technique, un aveuglement par l’état d’urgence et, sur le plan politique, une approche méprisante de tout public qui manifeste. Sans réponse politique, l'apprentissage de l'émeute qui se produit actuellement peut conduire à un «mai rampant» de funeste mémoire en Italie.
  • La crise du «Média»: une tentative de diagnostic sociologique

    Par
    Un projet ambitieux comme Le Média demande de mobiliser des compétences et des visions différentes qui doivent trouver une synergie. Mais le débat n’est pas cadré de la même façon par tous. Plusieurs principes supérieurs semblent être entrés en conflit (le business, la réputation, l'expertise journalistique, le militantisme). Ils sont pourtant tous nécessaires à la survie du projet du Média.
  • Le dogme de la «startup nation» à l’attaque du service public

    Par
    La dernière mode de la «start-up nation» semble en passe de faire des ravages dans les services publics. C’est la mission de la DITP (Direction Interministérielle à la Transformation Publique) qui veut lancer un conseil de prospective auquel je refuse de participer et je m’en explique en détail ici. Les véritables start-uppers devraient prendre garde à ce véritable hold-up sur leur culture.
  • Facebook un quasi Etat contre les Etats

    Par
    Facebook utilise nos données et traces à notre insu. Tous semblent s’offusquer de l’opération Cambridge Analytica et de son profilage individuel lors de la campagne électorale US. Mais Facebook soutient aussi depuis six mois une recherche de Raj Chetty sur tous les comptes US. Facebook reprend ainsi de plus en plus les attributs des Etats (recensement, Etat-civil, politique sociale et recherche!)