Dominique G Boullier

Professeur des universités en sociologie Sciences Po Paris

Sa biographie
https://www.boullier.bzh/
Son blog
91 abonnés Le blog de Dominique G Boullier
Voir tous
  • Traçage en temps de pandémie: design imitatif ou design centré citoyen?

    Par
    La nécessité du traçage numérique s’est installée dans les débats. Trois argument clés : la tyrannie du retard, le solutionnisme technologique et la sécurité à tout prix. Or le medium (l'application qui trace) devient ainsi le message : toute technique de surveillance est inévitable. Une méthode de design citoyen partirait, elle, d'une véritable définition clinique des objectifs sanitaires.
  • Temps de guerre ou temps du soin

    Par
    Quel autre grand récit que celui de la guerre proposer dans un temps d’incertitude extrême ? Le message politique d’aujourd’hui doit cadrer la vision du problème actuel, faire sens et nous orienter aussi vers un devenir. Et selon la formulation choisie, il se propagera ou conduira dans une impasse. Souhaite-t-on un avenir machiste et autoritaire ? Ou veut-on bâtir une société du soin ?
  • Liberté de propagation?

    Par
    Les affaires Mila et Griveaux ont engendré des torrents de discours. Les réseaux sociaux font office de cible, mais deux problèmes doivent être soulevés dans cette argumentation : 1/ les dérives vers une démocratie d’opinion étaient enclenchées bien avant les réseaux sociaux, 2/ les porteurs de ces discours veulent contrôler les émetteurs et non les plates-formes et leur économie de l’attention.
  • Trois leçons des débats de mercredi soir sur Médiapart

    Par
    Ce genre d’émissions fait plaisir à entendre car les acteurs clés sont mis en position de réfléchir à leurs stratégies. Trois points qui me paraissent être retenus : moment Thatcher ou pas, finance ou industrie, formes d'action gagnantes.
  • Mouvements sociaux 2020 : apologie du chaos connecté

    Par
    Les mouvements sociaux commencés en 2019 peinent à trouver des « débouchés politiques ». Rien d’étonnant car leur force réside dans leur capacité à générer un chaos connecté qui menace le 1% de chaque pays, de toutes ces oligarchies. Face au chaos climatique, financier et militaire que le 1% entretient, il faut revendiquer les vertus de création et d’exploration du chaos des mouvements sociaux.