dominique vidal
Historien et journaliste indépendant, spécialiste des relations internationales et notamment du Proche-Orient, membre du Bureau de l'Iremmo, animateur bénévole de La Chance.
Abonné·e de Mediapart

124 Billets

0 Édition

Billet de blog 18 déc. 2021

dominique vidal
Historien et journaliste indépendant, spécialiste des relations internationales et notamment du Proche-Orient, membre du Bureau de l'Iremmo, animateur bénévole de La Chance.
Abonné·e de Mediapart

« Nous sommes des millions »

Comme j'habite aux Olympiades, au sud du XIIIe arrondissement de Paris, il était naturel que ce Collectif pour une candidature unique de la gauche et de l’écologie d'Ivry-sur-Seine et de Vitry-sur-Seine m'invite à le rejoindre. Je relaie donc leur appel unitaire « Nous sommes des millions » qui s'adresse à tous les candidats qui se réclament de la gauche et de l'écologie au nom des citoyens.

dominique vidal
Historien et journaliste indépendant, spécialiste des relations internationales et notamment du Proche-Orient, membre du Bureau de l'Iremmo, animateur bénévole de La Chance.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

"Au lieu de répondre sèchement à une proposition d’union, quoique l’on pense de qui émet cette proposition, peut-être serait-il préférable d’entendre que ce désir de rassemblement n’est pas celui d’un ou de quelques individus. Il est celui d’une grande partie de ce que l’on appelle le “peuple de gauche”. Ne pas y répondre est un risque immense."

 Roger Martelli, 13 décembre 2021.

Cette citation d’un texte de Roger Martelli, historien et rédacteur du magazine Regards, résume bien la démarche d’un groupe de citoyens d’Ivry-sur-Seine et de Vitry-sur-Seine (94) qui a constitué un Collectif pour une candidature unique de la gauche et de l’écologie.

Nous avons travaillé un appel « Nous sommes des millions » à tous les candidats qui se situent à gauche et se réclament de l’écologie. Il se trouve sur Change.org.

Le but de cet appel est de briser le plafond de verre médiatique qui passe sous silence notre opinion. Cela dépend de chacun de nous. Signons et partageons dans tous nos réseaux.

Ne restons pas les bras croisés ! Passons à l’action !

POUR SIGNER, C'EST ICI :

https://chng.it/j68MWGK8

NOUS SOMMES DES MILLIONS*
POUR UNE CANDIDATURE UNIQUE DE LA GAUCHE ET DE L’ECOLOGIE !

À Nathalie Arthaud, Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon, Arnaud Montebourg, Philippe Poutou, Fabien Roussel.

L’élection présidentielle de 2022 se profile. Dans vos programmes respectifs nous pouvons relever les points suivants :

- chez Nathalie Arthaud, « Garantir la gratuité des soins de santé»
- chez Anne Hidalgo, « Mettre en place un ISF climatique »
- chez Yannick Jadot, « Rénover et  renforcer les services publics » 
- chez Jean-Luc Mélenchon, « Régulariser les travailleurs sans-papiers »
- chez Arnaud Montebourg, «Revenir à une police de proximité »
- chez Philippe Poutou, « Mettre le SMIC à 1800 euros net »
- chez Fabien Roussel, « Recruter 90 000 professeurs »

Dans les conditions actuelles de division, il est certain que la gauche ne sera pas présente au second tour de la présidentielle et donc qu’aucun point de vos programmes ne se réalisera. Vous le savez.

Vous les candidat.es, qui vous réclamez de la gauche et de l’écologie, vous acceptez par avance cette situation, avec pour certain.es d’entre vous l’espoir d’un rattrapage possible aux législatives, ce qui est totalement illusoire dans une période où c’est l’extrême-droite qui impose ses thèmes idéologiques et frappe à la porte du pouvoir. Vous le savez également.

Nous vous interpellons.

Nous récusons ces stratégies de candidatures qui entraînent la division et nous appelons tous les candidat.es de gauche et écologistes à s’unir sur un Socle d’Engagements Communs et à qualifier une candidature unique de la gauche au terme d’un processus démocratique qui reste à définir.

La perspective d’une issue progressiste rassemblerait des millions de citoyens et de citoyennes* qui veulent en finir avec la politique libérale de la droite et qui veulent faire barrage à la violence de la crise et à la montée de l’extrême droite.

Candidat.es de la gauche divisée la solution est entre vos mains dans un sursaut au-delà des choix partisans : unité sur un programme, unité sur un.e  candidat.e ou sabordage de la gauche et de ses valeurs, entraînant des conséquences désastreuses.

Dans cette situation désespérante nous sentons monter la volonté de nombre de vos électeurs et électrices de refuser de choisir en se réfugiant dans l’abstention ou dans le vote blanc. Vous porteriez la responsabilité de cet échec !

L’unité ou la défaite, à vous de choisir!

Collectif pour une candidature unique de la gauche et de l’écologie Ivry-sur-Seine/Vitry-sur-Seine

* 70 % d’électeurs.trices de la gauche et de l’écologie sont pour l’union, sondage Ifop du JDD du 21 novembre 2021.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Cinéma
Les Français désertent le grand écran, le septième art broie du noir
Affecté par la baisse plus forte que prévu des fréquentations en salles et par l’arrivée des plateformes américaines, le cinéma français voit son modèle économique chamboulé.  
par Mathias Thépot
Journal
Le cinéma, emblème d’une politique culturelle fantoche
Alors que des professionnels lancent une journée d’appel à des états généraux du cinéma, jeudi 6 octobre, la politique culturelle sur le sujet demeure aussi introuvable que problématique.
par Joseph Confavreux
Journal
Un Nobel de la paix contre Poutine et Loukachenko et pour les droits humains
En pleine guerre en Europe, le prix Nobel de la paix a été décerné vendredi au défenseur des droits humains Ales Bialiatski, du Belarus, à l’organisation russe Memorial et à l’organisme ukrainien Center for Civil Liberties. Une façon de dénoncer les politiques dictatoriales de Vladimir Poutine et de son allié bélarusse Alexandre Loukachenko.
par La rédaction de Mediapart
Journal — Europe
Lev Ponomarev : « La folie de Poutine progresse à mesure qu’il perd, puisqu’il ne sait pas perdre »
Lev Ponomarev, co-fondateur de Memorial, co-lauréat du prix Nobel de la paix 2022, opposant à Vladimir Poutine, est un défenseur des droits, en exil pour avoir protesté contre l’invasion de l’Ukraine. Il dresse le tableau d’une Russie aussi accablée qu’accablante. 
par Antoine Perraud

La sélection du Club

Billet de blog
Quand les riches se mettent à partager
Quand Christophe Galtier et Kylian Mbappé ont osé faire leur sortie médiatique sur les jets privés et les chars à voile, un torrent de réactions outragées s'est abattu sur eux. Si les deux sportifs clament l'erreur communicationnelle, il se pourrait en fait que cette polémique cache en elle la volonté des dominants de partager des dettes qu'ils ont eux-mêmes contractées.
par massimo del potro
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
Doudoune, col roulé et sèche-linge : la sobriété pour les Nuls
Quand les leaders de Macronie expliquent aux Français comment ils s'appliquent à eux-mêmes les injonctions de sobriété énergétique, on se prend à hésiter entre rire et saine colère.
par ugictcgt
Billet de blog
Transition écologique ou rupture sociétale ?
La crise actuelle peut-elle se résoudre avec une transition vers un mode de fonctionnement meilleur ou par une rupture ? La première option tend à parier sur la technologie salvatrice quand la seconde met la politique et ses contraintes au premier plan.
par Gilles Rotillon