dominique vidal
Historien et journaliste indépendant, spécialiste des relations internationales et notamment du Proche-Orient, membre du Bureau de l'Iremmo, animateur bénévole de La Chance.
Abonné·e de Mediapart

126 Billets

0 Édition

Billet de blog 27 mars 2021

dominique vidal
Historien et journaliste indépendant, spécialiste des relations internationales et notamment du Proche-Orient, membre du Bureau de l'Iremmo, animateur bénévole de La Chance.
Abonné·e de Mediapart

Kalifat va-t-il se déshonorer ?

Francis Kalifat, le président du CRIF-Betar, a un point commun avec Jean-Marie Le Pen: il a un œil qui ne voit pas. De l’œil gauche, il dénonce l’antisémitisme, même la où il n’y en a pas. De l’œil droit, il a du mal à discerner les provocations anti-juives, même quand elles sautent au yeux. Ainsi observe-t-il l’omertà qui prévaut sur le grave dérapage de Gérald Darmanin.

dominique vidal
Historien et journaliste indépendant, spécialiste des relations internationales et notamment du Proche-Orient, membre du Bureau de l'Iremmo, animateur bénévole de La Chance.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.


Le président du CRIF-Betar dénonce l’antisémitisme, et à très juste titre. Souvent, emporté dans son élan, il dérape et diffame des intellectuels antiracistes, qui n’ont pas une once d’antisémitisme. Parmi eux, d’ailleurs, nombre de juifs, y compris membres de familles victimes de la Shoah. Ce qui est obscène : sur le mur du Mémorial - je me permets de le die puisqu’il s’en est pris nommément à moi dans un discours officiel lors d’une commémoration de la rafle du Vel d’Hiv - il y a 13 Sephiha (dans compter les Belges). Combien de Kalifat ?

Or voilà que le ministre de l’Intérieur, dans une petite brochure, reprend à son compte les préjugés antisémites de Napoléon. À la page 27,  Darmanin explique  que l'Empereur voulait "régler les difficultés touchant à la présence de dizaines de milliers de Juifs en France". Et il ajoute (c'est Darmanin qui écrit, pas Bonaparte) : "CERTAINS D'ENTRE EUX PRATIQUAlENT L'USURE ET FAISAIENT NAÎTRE TROUBLES ET RÉCLAMATIONS."

Puis le ministre de l’Intérieur rappelle que "Napoléon choisit de réunir une assemblée de notables israélites (...) pour répondre à une série de questions censées résumer les problèmes d'intégration des Juifs à la nation française". Et de citer une de ses lettres à son ministre de l'Intérieur : "Notre but est de concilier la croyance des Juif avec les devoirs des Français et de les rendre citoyens utiles, ÉTANT RÉSOLU DE PORTER REMÈDE AU MAL AUQUEL BEAUCOUP D'ENTRE EUX SE LIVRENT AU DÉTRIMENT DE NOS SUJETS." 

Au lieu d'un commentaire critique sur cette phrase ouvertement antisémite, Darmanin s'en félicite en ajoutant : "UNE LUTTE POUR L'INTÉGRATION AVANT L'HEURE."

Faut-il rappeler que le même Darmanin avait récemment émis le souhait que les supermarchés ferment leurs rayons halal et casher... 

Vous croyez que Kalifat s’est insurgé ? Qu’il a écrit à Emmanuel Macron pour exiger le renvoi immédiat du ministre de l’Intérieur ? Eh bien non: depuis une semaine, il se tait. Et la newsletter du CRIF-Betar joue les autruches: cachez ce ministre antisémite que je ne saurais voir...

Ce n’est pas, il est vrai, le seul silence de Kalifat: on attend encore son commentaire sur l’entrée à la Knesset, grâce à un accord avec le Likoud, de 6 députés du Parti sioniste religieux, raciste et homophobe. Dont les héritiers du parti de Meir Kahane, interdit par la loi israélienne en 1984. Bref, comme disait Yeshayahou Leibowitz, des « judéo-nazis ». Ancien dirigeant du Betar, le président du CRIF connaît pourtant bien cette mouvance.

S’il ne s’exprimait pas sur ces deux sujets gravissimes, Francis Kalifat se déshonorerait.

D V.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Services publics
RER B : voyage sur la ligne qui déraille
Le RER B est la deuxième ligne de train la plus chargée d’Europe, et pourtant elle souffre de nombreuses tares : quatre terminus, un tunnel partagé avec le RER D et, surtout, un sous-investissement chronique de la part de la région et de l’État. Les usagers souffrent, les conducteurs aussi.
par Khedidja Zerouali
Journal — Migrations
Étrangers sous OQTF : la justice recadre la préfecture de Seine-Maritime
Le tribunal administratif de Rouen vient de débouter la préfecture qui demandait aux gestionnaires de centres d’hébergement d’urgence d’exclure de leur dispositif « insertion » les étrangers en situation irrégulière faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire exécutoire. Une décision qui vient contredire les circulaires et les récents engagements du ministère de l’intérieur.
par Manuel Sanson
Journal
La précarité étudiante s’enracine et le gouvernement répond à côté
Le gouvernement vient de débloquer 10 millions d’euros pour soutenir les associations qui agissent en faveur des étudiants précaires. Seulement, les principaux acteurs considèrent que la réponse est insuffisante et attendent des mesures structurelles pour endiguer la pauvreté des étudiants.
par Faïza Zerouala
Journal — Europe
À Mykolaïv, les morts hantent civils et militaires
La ville de Mykolaïv subit depuis des mois le manque d’eau potable et les coupures d’électricité. La région a été bombardée sans relâche par l’armée russe jusqu’à la mi-novembre 2022 et plus de la moitié des habitants a quitté les lieux. Civils et militaires restés sur place racontent leur « cauchemar ».
par Mathilde Goanec

La sélection du Club

Billet d’édition
Reboiser les forêts brûlées est favorisé par une niche fiscale
Si l'investissement forestier offre des possibilités de rendement limitées, il constitue en revanche une niche fiscale qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu. L'investissement forestier réalisé par une personne domiciliée en France lui permet de bénéficier d'un avantage fiscal, que ce soit au titre de l'impôt sur le revenu ou de l'IFI (impôt sur la fortune immobilière).
par Patrick Cahez
Billet de blog
Vidéo - le gouvernement empêche les débats sur les forêts publiques par 49-3
Il y a un mois, nous avons publié ici une tribune signée par plus de 40 parlementaires, demandant un débat sur l’avenir de l'Office National des Forêts dans la loi de finances avant le 49-3 du gouvernement. Devinez quoi : les débats devaient avoir lieu le 2 novembre à 17h05. Le 49-3 a été activé le 2 novembre à 17h00. Mais tout n'est pas perdu : la suite se joue au Sénat dès mercredi.
par Pour des forêts vivantes
Billet de blog
Des chênes (français) pour la Chine
Fric-frac dans les forêts françaises. Voler du bois n’est pas une mince affaire. Et pourtant, dans les Pyrénées, en Moselle, en Vendée, dans le Nord, le brigandage se multiplie. A l’heure des drones, GPS et autres trackers… (Gilles Fumey)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Incendie de forêt : les causes ne sont pas que climatiques
[Rediffusion] Les forêts du Sud en particulier demandent beaucoup d'attention pour ne pas prendre feu. Coupe feu, garde-forestiers, défrichages, surveillances, pompiers de proximité, les moyens sont-ils encore là ou ces incendies sont-ils causés par l'impéritie des pouvoirs publics ?
par lecteurfid