Lettre ouverte aux professionnels du Web

 Force de constater que depuis quelques années et surtout depuis ces derniers mois que la grogne monte contre Google du côté des professionnels du Web.Très objectivement et on ne peut pas le nier, Google grâce à son monopole écrasant nous mêne à la baguette.On a beau être indépendant Google c'est un peu le patron du référenceur indépendant.Il nous dit quoi faire ou ne plus faire (quand on ne doit pas le deviner tout seul),a quel moment... et bien évidemment il sanctionne !Bref Google dicte sa loi et et si l'on ne veut pas se priver du référencement Google qui reste aujourd'hui le 1er canal d'acquisition de visiteurs, il faut si plier.

google slogan

 

Force de constater que depuis quelques années et surtout depuis ces derniers mois que la grogne monte contre Google du côté des professionnels du Web.

Très objectivement et on ne peut pas le nier, Google grâce à son monopole écrasant nous mêne à la baguette.

On a beau être indépendant Google c'est un peu le patron du référenceur indépendant.

Il nous dit quoi faire ou ne plus faire (quand on ne doit pas le deviner tout seul),a quel moment... et bien évidemment il sanctionne !

Bref Google dicte sa loi et et si l'on ne veut pas se priver du référencement Google qui reste aujourd'hui le 1er canal d'acquisition de visiteurs, il faut si plier.

Forcemment la grogne monte chez les éditeurs de sites, SEO, webmarketer et autres professionnel du web qui dépendent de la recherche naturel et dont la situation devient de plus en plus instable et précaire (à mettre en parallèle avec les profits de Google qui deviennent de plus en plus conséquents et stables).

La situation de Google aujourd'hui

Cependant on ne peut pas jeter la pierre à Google!

Il ne fait que jouer le jeu d'une grande majorité d'entre nous ... la maximisation de ses revenus (système capitalistique oblige!) ordonnés par ses actionnaires, qui par définition et pour la grande majorité ne recherche avant que la plus value (très élevée et rapide si possible)

Je dirais même que Google est une entreprise capitaliste qui fait plutôt bien son travail de ce point de vue là.

Réussir à valoriser une société à quelques milliard de $ en seulement  quelques années ... et cela en partant de presque rien, une belle réussite!

Les abus qui découle d'un monopole

Là ou le bat blesse c'est lorsque une réussite est si importante qu'elle élimine la totalité des concurrents pour se retrouver en situation de monopole

L'histoire nous la prouver maintes fois les monopoles ou oligopoles sont des "bugs" du système capitaliste, qui aboutissent à des situations ou les intérêts de la demande ne sont plus protégés.

Dans une situation "normale" la crainte de perdre des parts de marché face à un concurrent qui comprend mieux et répond mieux à la demande assure un service équitable.

Rappellons nous de l'oligopole de opérateurs de télécommunication mobiles français qui avaient pris pendant des années leurs clients pour des vaches à lait jusqu'en 2006 en décidant de se mettre d'accord sur un prix élevé pour les forfaits mobiles.

D'une façon encore plus dangereuse aujourd'hui, Google semble aujourd'hui faire passer son profit avant l'intérêt des ses utilisateurs.

En augmentant en proportion la part des publicités et mise en avant de ses services sur la 1ere page de ses résultats au points que bientôt la publicité sera plus importante que les résultats naturels.

Google franchit la ligne de ce qui semble acceptable par un grand nombre de professionnels du Web qui se voit de plus en plus contraint de passer obligatoirement par la case Adwords pour être visible.

Quelles solutions?

Nous avons beau nous plaindre Google est dans une position confortable pour ignorer nos plaintes.

Qu'attendons nous de Google... qu'il réduisent ses profits pour un monde meilleur pour faire plaisir au professionnels du web.

L'argent est le nerf de la guerre, et dans un système capitaliste la diminution du CA et de ses profits est un signal qu'on ne peut ignorer.

Comment réagiriez-vous si suite à un désaccord sur un de vos services entre vous et moi (votre fournisseur) , je vous indiquais pouvoir détourner une partie de votre clientèle vers un service plus équitable en toute légalité !

Vous m'ignorerez dans un 1er temps, mais lorsque vous constaterez une diminution significative de vos profits vous reviendriez vers moi pour trouver un accord.

Et si je n'acceptez plus aucun accord avec vous? Quel choix vous resterait-il?

Revoir vos services pour diminuer ou stopper l'hémoragie !

Tant mieux c'est ce qui étais souhaité au départ !

Cela ne m'empéchera pas de continuer à convaincre votre marché d'allez voir votre challenger, en attendant qu'il soit assez fort pour qu'il puisse  vous inquiéter ... et que cette situation qui nous à mise en désaccord ne se reproduise plus.

C'est bien beau la théorie mais comment peut-on rétablir un équilibre?

Certains d'entres vous on connu Altvavista comme le leader de la recherche en ligne... c'étail il y a peine 10 ans !

Google est arrivé de nul part et à connu un succès fulgurant grâce à ces algorythmes performants.

Seul quelques personnes étaient capable de reconnaître l'innovation pour le reste je citerais le membre d'un forum qui disait :

Tata Germaine, elle va sur Google par ce que lui à dit d'y aller ... C'est tout !

Maintenant Tata Germaine si on lui conseille d'allez voir ailleurs, elle visitera ce nouveau moteur si prometteur que vous lui .

Bien évidemment mais elle ne changera pas ses habitudes (7 - 8 ans de Google sa s'oublie pas comme ça) toute suite, mais si à sa prochaine visite sur un autre site

on lui conseille encore d'allez sur ce nouveau moteur tellement plus respectueux de la vie privée...et bien par la force des choses, elle suivra le mouvement.

La nature humaine est ainsi faite,et Tata Germaine elle mettra ce nouveau moteur en favori/dans sa barre de recherche ... et Google il lui manquera pas tant que ça.

On parle actuellement beaucoup du désaccord entre la presse écrite francophone et Google.

La presse écrite souhaitant se faire rénumérer pour l'utilisation de son contenu à choisi le levier de la persuassion gouvernentale par l'intermédiaire de la menace d'une loi.

Et si elle utilisait ces propres forces?

Ne serait-ce pas plus efficace de faire la promotion conjointe d'un autre moteur de recherche qu'elle jugerait performant et prometteur.

Je suis prêt à parier qu'un accord plus acceptable aurait été trouvé bien avant l'ultimatum de 90 jours laissé à Google.

Quitte à rever j'imagine même qu'elle pourrait refuser cet accord et quelle continuerait de faire la promotion d'un moteur qu'elle jugera plus respectable

et plus sain pour l'intérêt public.

DUCKDUCKGO, une alternative valable

Tout ça c'est bien beau mais quel est le moteur qui pourrait remplir la noble tâche de rétablir un équilibre sur le marché de la recherche naturel.

Par ce que promouvoir le moteur de Bing ou Yahoo à la place de Google très sincérement on n'est pas sur du résultat.

Google Bing et Yahoo c'est comme Orange SFR et Bouygues Télécom : kif kif bourricot!

Volumnia? ha non c'est vrai volumnia c'est juste un moteur qui récupère les résultats de Bing.

Pire il affiche les sites web dans nu cadre lui appartenant, imaginé un monde ou des publicitées dont vous ne reclté pas vos renus soit affiché sur votre site.

Passons !

Il reste Duckduckgo.com qui est projet qui à vu le jour en septembre 2008 au USA.

La philosophie de ce moteur de recherche est de préserver la vie privée et de ne stocker aucune information personnelle concernant les utilisateurs.

En mai 2012 le site est classé au 1826e rang des sites les plus populaires en terme de trafic selon Alexa.

L'Union Square Ventures principal investisseur dans DuckDuckGo déclare "DuckDuckGo parce que nous sommes convaincus qu'il n'était pas seulement possible de changer la base de la concurrence dans la recherche, mais qu'il était temps de le faire"

En ce qui concerne le slogan de la société "Google tracks you. We don't" qui me semble être un excellent argument marketing pour sensibiliser le plus grand nombre d'internautes.

DuckDuckGo est à mon avis le meilleur projet à promouvoir par ce qu'il a les arguments, les moyens techniques pour "accepter" une forte croissance.

Sa philosophie et sa ligne directrice bien définit le rende très crédible.

Vous me direz DuckDuckGo aujourd'hui il à l'air bien sympa et avec beaucoup de bonne volonté (tout comme Google "don't be evil") mais si il grossit  il se comportera peut être de la même façon qu'une Google.

Après tout DuckDuckGo ce n'est pas une association, c'est une entreprise dont la finalité est bien la recherche de profit.

Oui c'est exact, mais je pense que si DudckDucGo prennait de l'ampleur grâceaux actions des professionnels du Web :

1- il pourrait être reconnaisant

2- il serait la preuve envers tout les moteurs que les professionnel du web peuvent se regrouper et coordonnées des actions conjointes pour protéger leurs intérêts

avec une force de frappe signinficative. ce qui porrait forcer à plus les respecter

3- êtres moins dépendant de Google en ce qui concerne la recherche naturel. Imaginez internet ou Google représenterait 40% DuckDuckGo 40% et le reste se partagenat 20%

Avec un trafic de 60% en provenance des moteurs de recherche si Google divise votre trafic par 2 au final vous ne perdez que 12%.

12% est significatif mais pour la plupart ce n'est pas ça qui vous ferra mettre la clé sous la porte. Vous pourriez même vous désintéresser de Google qui devient trop compliqué chronophage

et donc pas rentable. Fort à parier que Google sera déja entré dans une face de séduction envers les professionels du Web.

4- Vous dormirez mieux.

Conclusion

Si vous êtes arrivé jusqu'à la fin de cet article c'est probablement que vous vous sentez aussi concerné

Passez à l'action dès mainteant et faite la promotion de DuckDuckGo en installant une banière ou encart (en target blank)sur vos sites web (qui ma foi est fort joli).

Si vous vous dites que vous n'avez pas le temps et que ce combat est pour les autres, je peux déjà vous dire que les autres pensent la même chose que vous ... et que rien ne changera !

Chaque personne compte, prenez 5 minutes de votre temps pour contribuer au changement.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.