Billet de blog 28 avr. 2021

Yannick Jadot, neoconservateur ?

Le journal Le Monde du 15 avril, a publié un article de Yannick Jadot intitulé "Les régimes autoritaires ne comprennent que le rapport de force", dont Serge Halimi fait observer, dans le "Diplo" de mai, qu'il semble avoir été rédigé "dans un bureau du Pentagone" !

Jean-Pierre Boudine
Mathématiques. Musique.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans cet article, le responsable écologiste épouse point par point les positions de l'administration américaine dans ses déterminations les plus générales, que le passage de Trump à Biden ne modifie qu'à la marge : les ennemis sont la Turquie, la Russie et la Chine, tant sur le plan géopolitique qu'économique. Ces régimes soutiennent le terrorisme, répandent des fausses nouvelles et (ce point prête à rire) "rachètent nos entreprises-clés" ! 

Et nous qui avions cru observer que ce sont plutôt les USA qui, par le jeu de phénoménales amendes, ont obligé Alstom a se faire racheter par General Electric ?

N'est-ce pas d'Arabie Saoudite, plutôt, qu'émanent de nombreux groupes terroristes, depuis Ben Laden ? 

Jadot pousse le bouchon assez loin quand il prend position sur la fourniture en gaz de l'Europe. Vive le gaz de schiste (très écologique !) américain  liquéfié à moins cent soixante degrés et transporté par d'immenses navires, haro sur le gaz russe et au transport de ce gaz (Projet Nord Stream 2) qu'il faut "immédiatement abandonner" !

Les régimes chinois, russes, turques présentent de graves défauts, certes. Et nos amis égyptiens, marocains ? Et l'Arabie Saoudite ? Et l'état d'apartheid, Israël ?

Ce faisant, Yannick Jadot est peut-être sur l'orientation des "Gründen" allemands, dont il est question qu'ils participent à une coalition avec les conservateurs. Il n'est pas sur la ligne des écologistes français EELV. Eux, dans leur programme, prévoient de quitter l'OTAN !

Dans cet article, Jadot insiste sur le fait que la campagne présidentielle de l'an prochain devra mettre ces question au centre du débat. Par cette déclaration, Jadot fait un signe à la droite et à l'extrême-droite, un signe beaucoup plus politique que la remarque de Julien Dray sur "Jean-Marie n'est pas Marine".

L'unité d'une gauche plurielle, comme celle qui a conduit Jospin à la victoire en 1996, ne peut se faire que sur des positions de politique internationale de refus des blocs, et en particulier sur l'indépendance de la France vis-à vis de la super puissance américaine. C'était la position du Général de Gaulle, et c'est nécessairement la position française ne serait-ce qu'en cohérence avec ce fait : la France est maintenant la seule nation de l'Union Européenne à disposer de l'arme de dissuasion atomique. 

Il faut donner acte à Mélenchon, de ce qu'il a, en 2012 comme en 2017 toujours pris sur le plan international des positions conformes à cette tradition d'indépendance et d'échanges avec toutes les grandes nations. Lui, si prompt à inventer des désaccords inexistants, comment fait-il pour ne pas voir celui-là ?

L'unité d'une gauche plurielle, la formation d'un "Printemps Français" sur le modèle qui a remporté de grands succès aux dernières élections municipales, unité entre PCF, FI, EELV et ceux des socialistes qui rejoindront le programme commun, n'a rien à voir avec Yannick Jadot, qui, pour le moment, et j'espère, pour longtemps, ne représente pas l'écologie politique en France.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
À LR, des alertes jamais vraiment prises au sérieux
L’affaire Damien Abad concerne d’abord la majorité d’Emmanuel Macron qui l’a promu ministre. Mais elle interpelle aussi son ancien parti, Les Républicains, alors que plusieurs élus affirment avoir été alertés de longue date.
par Lénaïg Bredoux et Ilyes Ramdani
Journal — Politique
Le « parachutage », révélateur des dilemmes de la représentation
Les élections législatives fourmillent de cas de « parachutages ». Volontiers dénoncés, sont-ils si choquants ? La pratique, parfois assumée, n’a pas toujours été mal vue par le passé. Si elle reste sulfureuse, c’est à cause des failles de la représentation dont elle est le symptôme. 
par Fabien Escalona et Ilyes Ramdani
Journal — International
Au Pakistan, la température frôle les 50 °C et accable les plus pauvres
Classé en 8e position parmi les pays les plus à risques face au changement climatique, le Pakistan vient de subir une vague de chaleur quasi inédite. D’Islamabad à Karachi, des millions de personnes ont fait leur possible pour assurer le quotidien dans des conditions extrêmement difficiles.
par Marc Tamat
Journal — Écologie
Planification écologique : un gouvernement à trous
Emmanuel Macron avait promis, pendant l’entre-deux-tours, un grand tournant écologique. Si une première ministre a été nommée pour mettre en œuvre une « planification écologique et énergétique », le nouvel organigramme fait apparaître de gros trous et quelques pedigrees étonnants.
par Mickaël Correia, Jade Lindgaard et Amélie Poinssot

La sélection du Club

Billet de blog
L'espace public, un concept « vide » ?
Comme le souligne Thierry Paquot dès l’introduction de son ouvrage, « l’espace public est un singulier dont le pluriel – les espaces publics – ne lui correspond pas. » Alors que le premier désigne grossièrement la scène du débat politique, les seconds renvoient à une multiplicité de lieux (rues, places, jardins, etc.) accessibles à tous et la plupart du temps relevant d’une propriété collective.
par Samuel PELRAS
Billet de blog
Quartier libre des Lentillères : construire et défendre la Zone d’Ecologies Communale
« Si nous nous positionnons aux côtés des Lentillères et de la ZEC, c’est pour ce qu’elles augurent de vraies bifurcations, loin des récits biaisés d’une transformation urbaine encore incapable de s’émanciper des logiques délétères de croissance, d’extractivisme et de marchandisation. » Des architectes, urbanistes, batisseurs, batisseuses publient une tribune de soutien aux habitants et habitantes du Quartier libre des Lentillères à Dijon.
par Défendre.Habiter
Billet de blog
Raphaël Boutin Kuhlmann : « Les coopératives locales portent l'intérêt général »
Parti s’installer dans la Drôme en 2016, où il a fondé la coopérative foncière « Villages Vivants », Raphaël Boutin Kuhlmann est devenu une figure des nouvelles manières de faire territoire. Dans cet entretien, il revient sur la nécessité de penser autrement l’intérêt général et sur les espoirs qu’il place, face aux crises contemporaines, dans l’innovation et le lien dans les villages.
par Archipel des Alizées
Billet de blog
L’Âge de pierre, de terre ou de raison ?
Le monde du BTP doit se réinventer d’urgence. Les récents événements internationaux ont révélé une nouvelle fois son inadaptation face aux crises de l’énergie et des matières premières. Construire avec des matériaux locaux et peu énergivores devient une évidence de plus en plus difficile à ignorer pour ce secteur si peu enclin au changement.
par Les Grands Moyens