L'Appel !

Pour un "Printemps Français" !

         Pour nous rejoindre, vous pouvez ajouter votre nom à cet appel, en le mettant dans un commentaire.

                                                                                      POUR UNE EQUIPE

Citoyennes et citoyens progressistes et humanistes, nous ne pouvons que constater le cours antisocial, antidémocratique et destructeur de l’environnement qui domine aujourd’hui la politique de notre pays.

L’épreuve qu’a constitué l’épidémie de coronavirus, pour la gestion gouvernementale du Président de la République et de ses gouvernements, a mis en lumière les tares d’un régime, celles d’une cinquième République exténuée. Un mot suffit à qualifier cette gestion : erratique ; un autre mot qualifie la cause des errances, des contradictions, du bilan catastrophique : la solitude du chef de l’état écrasé par son propre pouvoir.

Dans un peu plus d’un an se présentera une occasion de répondre aux urgences sociales, environnementales et démocratiques : l’élection du Président de la République.

Cette échéance est pour nous paradoxale car le mode même de cette élection, est conçu pour reproduire et perpétuer la monarchie présidentielle qui vient de manifester de manière éclatante combien elle est inappropriée à notre époque et à notre peuple.

Il n’est cependant pas question de s’y dérober. L’aspiration à une démocratie vivante, à une réduction drastique des inégalités, à la défense et à la revitalisation de l’environnement est largement majoritaire en France. Cependant, les partis et associations qui pourraient s’unir pour l’incarner sont divisés. Si les candidatures annoncées au côté gauche de l’échiquier politique (Jean-Luc Mélenchon,Yannick Jadot, Anne Hidalgo, Arnaud Montebourg, peut-être Fabien Roussel) devaient aller au bout de leur trajectoire, il est certain que le vainqueur de l’élection sera un homme ou une femme de droite ou d’extrême droite.

Nous ne nous y résignons pas. Beaucoup, dans le pays, ne s’y résignent pas. Il est possible de présenter une candidature susceptible de l’emporter et de prouver que la Vème République doit finir.

La solution consiste à présenter la candidature d’une EQUIPE regroupant toutes les personnalités représentant des partis, syndicats et associations progressistes.

C’est cette EQUIPE qui mènera campagne autour de quelques mesures répondant aux trois urgences sociale, environnementale, démocratique, et c’est elle qui gouvernera, en cas de succès, avec la participation active des députés et celle des citoyens, car la fiction d’un Jupiter ou d’un César, ou d’un Tribun, omniscient, omnipotent, cette fiction est morte. Le (ou la) Covid 19 l’a achevée.

Cette EQUIPE aura décidé que le choix du NOM qui figurera sur le bulletin de vote passe au second plan. Ce nom sera choisi, par consensus, parmi les personnalités à la fois compétentes et peu clivantes. Il ne sera qu’un simple porte-drapeau.

La tâche de l’heure consiste à faire se réunir les groupes, les auteurs d’appels, les responsables qui veulent créer cette voie. Nous proposons qu’elles et ils se réunissent le 1er mai 2021 à Paris, à Marseille et à Lyon.

Premiers signataires (blogueurs mediapart) :

Pierre Aucouturier, Jean-Pierre Boudine, Remy Dholland, Arthur Porto, Ivan Joumard,

Jean Riboulet , Pourlavenir, Alain Léger, Jean Cherasse, Denis Dutoya,

François Corfdir, Emmanuelle Gaziello, Annick Valibouze, Jean-Pierre Sauvage, Bertrand Laforge.

Christian Noé, Benjamine Weill, Philippe Lyardet,  Christian Castellanet, Ildiko Virag.

Richard Bonobo, Mustapha Ait Larbi, Emmanuel Naudeix, Serge Gaudin, Claude Robert

Juliette Rouchier

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.