Pour la libre circulation des personnes

Utopie n°6 -Association des femmes algériennes pour le développement Mounira Haddad, présidente de l'AFAD, association qui défend les droits des migrants en Algérie nous envoie quelques mots succints pour les migrations de demain.

Utopie n°6 -Association des femmes algériennes pour le développement

 

Mounira Haddad, présidente de l'AFAD, association qui défend les droits des migrants en Algérie nous envoie quelques mots succints pour les migrations de demain.

- Revoir les accords de Schengen sur la libre circulation des personnes selon la déclaration universelle des droits de l'homme

- Garantir le droit d'appel dans le cas d'une expulsion d'un migrant en situation irrégulière

- Garantir dans le cas d'expulsions collectives de migrants en situation irrégulière le droit de pouvoir soumettre les motifs pour lesquelles ils ne peuvent pas être expulsés.

- Respect des conventions internationales sur le droit inaliénable a la protection des droits humains et au respect des droits de l'homme pour toute personne réfugiée,demandeur d'asile où migrant.

L'AFAD est une association qui défend les droits des migrants en Algérie.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.