Au lieu d’élever des barrières illusoires, retrouvons le chemin de la rencontre.

Utopie n°14 - Claude Baty, président de la Fédération protestante de France Plus on lit la Bible plus on est prêt à accueillir les étrangers ! Ce raccourci est tiré de l’analyse d’un récent sondage Ifop sur le protestantisme. Il n’y a évidemment pas que les lecteurs de la Bible qui soient accueillants, heureusement, mais il est réconfortant pour un pasteur de constater que les convictions de foi, ont des traductions concrètes.

Utopie n°14 - Claude Baty, président de la Fédération protestante de France

Plus on lit la Bible plus on est prêt à accueillir les étrangers ! Ce raccourci est tiré de l’analyse d’un récent sondage Ifop sur le protestantisme. Il n’y a évidemment pas que les lecteurs de la Bible qui soient accueillants, heureusement, mais il est réconfortant pour un pasteur de constater que les convictions de foi, ont des traductions concrètes. Il faut dire que dans la Bible les personnes circulent sans arrêt, à commencer par Abraham, mais c’est aussi le cas de Jésus réfugié politique avec ses parents en Égypte à quelques mois ! Sans compter l’apôtre Paul arpentant les voies romaines en tous sens.

La société d’alors n’était pas plus tendre que la nôtre, mais le voyageur, l’immigré, l’étranger, parce qu’il était en situation de faiblesse était pris en charge. Pour d’autres raisons aujourd’hui, le migrant est en situation de grande précarité il est donc nécessaire que les « indigènes » soient conscients de leurs responsabilités.
Au lieu d’élever des barrières illusoires, retrouvons le chemin de la rencontre.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.