REPONSE A "DANS LES LANDES : MAIS QU'EST CE QU'IL FOUT LA VALLAUD ? "

Un article du fond du terroir des Landes touché en Chalosse de plein fouet par la crise du canard.. Vallaud est candidat ancien secrétaire de Hollande, dont on ne peut ignorer les différents projets... que Vallaud a eu à gérer de la Loi Travail au CICE en passant pas l'état d'urgence et la déchéance.

 

Cet article aurait dû s'appeler : "Tentons l'éloge d'un technocrate" ou encore, "Faute de Canard, pour ne pas voter LFI, reste VALLAUD !"

Bon.... alors le cas Vallaud est intéressant, tout comme celui de Philippe Dubourg qui à part le bandeau, n'a pas grande place dans l'article. Cet article fait un peu écho tombant le même jour, à celui du SUD OUEST de ce matin qui consacrait 15 pages au bon Monsieur Vallaud ! 

Ainsi va le charme mélé d'une presse locale totalement soumise à ses propriétaires qui en font un joujou pour leurs temps perdus lorsqu'ils ne sont pas occupés à compter leurs titres en bourse. La presse locale et Sud Ouest en particulier brille par sa médiocrité, et bien du mérite en réalité, revient aux journalistes qui y tentent de faire librement leur boulot. 

Ainsi va la presse....

Donc Vallaud.... il n'est point la modernité... Philippe Dubourg par la campagne qu'il mène en plein fief PS (avec la mobilisation des "territoriaux", des bons "nervis" etc...) est un autre aspect du modernisme :

- Il défend la mutation écologique ... la règle verte, et les dossiers écologiques ne manquent pas dans un département où la côte est rongée par l'océan du fait du changement climatique, où la sécheresse fait son apparition dans certains secteurs (incendies, nouvelles espèces et essences ...), l'emploi des pesticides de Monsanto Bayer, la ligne LGV (sans gare digne de ce nom sur son tracé) etc etc.... en passant évidemment par une seconde crise du canard en 1 an où les réponses ont été du "tonneau" de celles dont sont capables les camarades de promotion de Vallaud, à l'ENA promo Senghor, biberonnés au néolibéralisme, à l'UE (avec des textes que vous devriez tenter de lire cher Antoine etc). 

- Il défend la sortie du Nucléaire... Blaye n'est pas si loin... et une centrale comme celle-ci alors que les vagues des marées annuelles sont de plus en plus fortes la mettent en danger et les gens avec !

- Il défend une autre agriculture... Celle que vous avez vu au ralenti, (les canards d'habitudes marquent le paysage où alternent dans les vallons chalossais, le blanc et le vert... ), avec des petits agriculteurs redevenus des métayers de fait ! le fil à la patte tenu par Monsanto Bayer, Maisadour, le Crédit Agricole, les chambres d'agricultures, et les "technocrates", leur étant dores et déjà acquis. 

- Il est pour plus de démocratie... la VIème. On en est loin dans les Landes où un certain clientélisme s'est développé.

- Philippe Dubourg est également un opposant à ce diktat qu'est une métropolisation sans péréquation ! en Français (non en Vallaud) cela veut dire que depuis l'amendement COLLOMB, devenu depuis Ministre de Macron, de l'Intérieur... les Métropoles n'ont pas à verser d'excédents, à des territoires pauvres... on imagine l'accroissement des inégalités et de la désertification rurale qui en résulte !). 

- Il est également un de ceux qui aura contribué avec Henri Emmanuelli, à faire entrer les Landes dans le numérique et de quelle façon... un héritage aujourd'hui que Fortinon reprend avec d'autres valeurs, d'autres moeurs, une administration où la technocratie nourrie à la "mode bruxelloise" s'est imposée. 

Vallaud effectivement, est l'un des spadassins du PS comme devait l'être Gantzer notamment... un petit frère de promotion de Macron ! 

La Gauche il ne la connaît pas et n'en reprend que la forme. C'est un de nos bébés Hollande, dont l'un est à l'Elysée depuis Mai. 

Boris Vallaud a été l'un des superviseurs de la loi travail... notamment, mais aussi en tant que secrétaire de Hollande, un de ceux qui auront également couvert, ce que "le Président ne devait pas dire"... ou encore l'intégration des normes européennes, qui en Chalosse se traduit par le calvaire du tissu rural mais aussi celui des agriculteurs, des travailleurs de l'agroalimentaire etc etc... jusqu'à la caissière débarquée de son poste car la "demande" diminue, sous les coups conjuguées de l'épizootie (dont l'origine tient du mode d'exploitation par les grands groupes) mais aussi de la politique de l'offre que Vallaud a servi docilement. 

Boris Vallaud opposé à Macron ? Des mots tout cela et en vérité, rien ne le distingue vraiment politiquement de Darrieusecq (maire Modem de Mont De Marsan) .. dans sa vision droitière et marchande des choses ! 

La modernité, ne consiste pas dans le grand déménagement du monde. Il consiste dans les circuits courts, dans la reconquête de l'espace, dans une forme d'agriculture qui ne contribue pas au changement climatique en laissant des milliers de gens sur la paille, sans que ni le Crédit Agricole ni les deux grands groupes Maisadour et Monsanto, n'ait quoi que ce soit à verser en solidarité ! 

La modernité n'est pas la destruction de la loi travail. Elle n'est pas le retour à une forme de métayage moderne. 

Et puisqu' Antoine vous êtes passé à Saint Sever... Vous auriez pu mentionner une icône de la gauche qui s'opposa à la Restauration ! Lamarque dont l'enterrement rassembla le peuple de Paris, avant les émeutes de Juillet .... 1832 ! 

Des émeutiers Vallaud n'en est pas l'héritier mais bien plutôt de ceux qui réprimèrent à la baillonette la Révolution. 

Vallaud est un des hommes de la Monarchie de Jouyet lui... ce petit microcosme qui a fabriqué avec la complicité de Hollande, l'actuel pouvoir, qui singe une GROKO qui n'a rien de gauche ni d'humaniste sinon, à penser que faire des excédents sur le dos des plus pauvres en UE est de gauche et humaniste. 

Vallaud ne vaut donc guère mieux pour Les Landes, pour la Gauche que sa concurrente d'En Marche... Darrieusecq qui transforme sa ville en une alternance sans âme de grands entrepôts marchands. 

Il n'est en fait que ce qui préfigure le PS si jamais, il parvenait à se hisser à la députation... 

Mais quel intérêt aurait on d'élire ce bon technocrate bien "bruxellisé" bien "Merkelisé", avec ses méthodes si désincarnées que vous mêmes avez eu du mal à humaniser durant votre article ? 

Ce soir les Insoumis des Landes, sur la 3ème circonscription... seront à Aire Sur Adour... bien au delà de la Chalosse dans une ville d'origine "gauloise" Atur non loin d'Eauze et de ses élusates.... Car cette circonscription est immense... et revêt en vérité des réalités bien contrastées et différentes dont seul Dubourg connaît les secrets... mieux qu'un Vallaud qui séjourne en vacances dans le coin. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.