14 JANVIER 2017, JOUR DE MOBILISATION DE FI, FRANCE INSOUMISE

14 JANVIER 2017, JOUR DE MOBILISATION DE FI, FRANCE INSOUMISE... Des stands improvisés partout sur le territoire ont permis de tracter, vendre le programme, parler, argumenter, convaincre, intéresser... Un petit tour dans le 13ème....

Ce jour, les insoumis avaient sorti les thermos, les tracts, les programmes, et les sonos de campagne, afin d'animer un petit coin d'insoumission sur un marché, dans une rue, sur une place, à la sortie d'une gare, partout où on peut le faire. 

Jean Luc Mélenchon se trouvait dans le XIIIème où en quelques minutes il a rempli la rue en haranguant la foule et en improvisant un discours de mobilisation. 

Sur le site, quelques jours après l'appel dans la "revue de presse #14", il appelait à atteindre les 200 000 adhérents signataires à 

 A la Butte aux Cailles

«Si nous, nous ne parlons pas des pauvres, personne ne parlera des pauvres, d'accord ? [...] Nous, nous portons, et on en est fiers, toute la misère sur le dos, nous voulons l'éradiquer, c'est le programme de Victor Hugo, les autres veulent la soulager, nous on veut l'éradiquer [...] Je suis pour un monde où il y a zéro personne dans la rue. Zéro !». a t'il clamé, devant une foule de plus en plus nombreuse malgré le froid. 

«[Parler des pauvres] évidemment, ça ne fait pas bobo il paraît [...] mais pourquoi ? Vous croyez que les gens qui sont bobos, ils ne comprennent pas la vie ? Mais bien sûr que si qu'ils comprennent, bien sûr que si, qu'ils ne supportent pas la pauvreté et eux aussi ils aimeraient faire quelque chose d'utile», a martelé Jean-Luc Mélenchon. 

Il a également évoqué la situation sanitaire, avec la grippe qui sature des Hôpitaux où les coupes ont été sévères, comme en témoigne une youtubeuse interne qui fait l'évènement sur You Tube dans sa réponse à la Ministre de la Santé.

Aux urgences c'est tous les jours l'état d'urgence Madame Tourraine ! © sabrina benali

Partout en France on a parlé  Vième République, justice sociale, mutation écologique, Plan A et B et sortie de l'UE, austérité, chômage, etc etc...Partout on a affiché chez les Insoumis un moral de battant ! 

200 000 actifs dans FI... Les financements sont plus difficiles que pour Macron qui bénéficie des largesses des affairistes de tous poils. 

Mais le moral est là, la détermination aussi. 

De Mont de Marsan à Paris, et de Nice à Lille, les gens ont pu rencontrer des Insoumis actifs, créatifs en lutte pour les Présidentielles, pour la VIEME. 

Une bonne semaine en somme puisque les parainnages sont là, les 170 000 sont en vue sur You tube et plus de 2000 groupes s'activent partout. 

A tous les Insoumis, et aux autres, bon week end, 

demain à ne pas manquer :

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

[EN DIRECT - PARTAGEZ] - Prise de parole... - Jean-Luc Mélenchon | Facebook © FRANCE INSOUMISE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.