Billet de blog 9 sept. 2011

16 500 signatures contre la dictature financière. Et vous?

Le Mouvement Utopia est le premier à avoir signé l'Appel, désormais ouvert aux partis, syndicats et associations. Olivier Besancenot en souligne la dimension européenne.

La rédaction de Mediapart
Retrouvez ici les actualités de la rédaction de Mediapart.
Journaliste à Mediapart

Le Mouvement Utopia est le premier à avoir signé l'Appel, désormais ouvert aux partis, syndicats et associations. Olivier Besancenot en souligne la dimension européenne.

Une édition autour de l'Appel européen contre la dictature financière? La voilà! Symboliquement, «Les invités de Mediapart», signature sous laquelle l'appel a été publié, en seront "rédacteurs en chef". Un rôle symbolique: comme l'Appel, l'édition n'appartient à personne, c'est-à-dire qu'elle appartient à tous, et est donc ouverte à tous les abonnés.

Toutefois, trois axes de discussion, de réflexion, de travaux semblent se dégager:

– la diffusion de l'appel en France et à l'étranger : écrire aux grands quotidiens ou sites web européens pour leur proposer de publier l'Appel est une piste évoquée ;

– les traductions dans les différentes langues européennes: plusieurs demandes ont déjà été transmises par certains d'entre vous pour l'italien, l'espagnol, le hollandais... Faites le point, et publiez les versions en langues étrangères ici ;

– les actions et rassemblements prévus ou à prévoir.
Pour rappel, Dominique G. Boullier a proposé une convergence avec la journée d'action intersyndicale du 11 octobre prochain.

De nombreuses idées se sont exprimées sur le blog d'Art Monica, sur celui de JJMU. A lire pour ceux qui prennent en cours.

Parmi les signataires, Mediapart a relevé le nom d'Olivier Besancenot et l'a interrogé sur les raisons de cet engagement. «Parce que je suis anticapitaliste!», répond sous le signe de l'évidence l'ancien porte-parole du NPA. Engagé avec son parti dans la lutte «contre la dette illégitime», Besancenot souligne l'importance d'aller «au-delà des frontières» pour pointer les responsabilités du «capital sans se replier sur les réponses souverainistes». «On l'a diffusé parmi nos militants, on va maintenant aborder la question de la signature du NPA en tant qu'organisation», conclut l'ancien candidat à l'élection présidentielle.

En effet, les partis, syndicats, associations qui, comme le Mouvement Utopia, souhaitent signer l'appel, peuvent désormais le faire en écrivant un mail à l'adresse redaction@mediapart.fr. Pour Chantal Richard, membre du bureau d'Utopia, «l'Appel correspond tout à fait à nos idées, avec l'annulation des plans d'austérité et la taxe sur les transactions financières».

D'autres leaders politiques, d'autres associations, des syndicats seraient-ils disposés à signer? Une question à leur poser à l'occasion des rencontres du week-end sur les marchés, dans les meetings...

Enfin, un logo a été dessiné: il pourrait bientôt illustrer cette édition.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Des femmes et des enfants survivent dans la rue à Bagnolet
Une vingtaine de femmes exilées, et autant d’enfants, dont des nourrissons, occupent un coin de rue à Bagnolet depuis le 4 août pour revendiquer leur droit à un hébergement. Une pétition vient d’être lancée par différentes associations pour soutenir leur action et interpeller les autorités sur leur cas.
par Nejma Brahim
Journal — Énergies
La sécheresse aggrave la crise énergétique en Europe
Déjà fortement ébranlé par les menaces de pénurie de gaz, le système électrique européen voit les productions s’effondrer, en raison de la sécheresse installée depuis le début de l’année. Jamais les prix de l’électricité n’ont été aussi élevés sur le continent.
par Martine Orange
Journal — Histoire
Sous les tapis des tisseuses, l’écho de la domination coloniale
En 1964, une soixantaine de familles de harkis ont été parquées dans une cité à l’écart de Lodève pour faire tourner ce qui allait devenir l’annexe de la manufacture de la Savonnerie de Paris, et raviver la tradition textile locale. Mais côté coulisses, l’Algérie française y a joué quelques prolongations.
par Prisca Borrel
Journal — Europe
Royaume-Uni : un débat économique de faible niveau pour la direction du parti conservateur
Les deux candidats à la direction du parti n’ont guère d’idées face à la hausse des prix qui frappe pourtant de plein fouet l’économie britannique. Le débat économique se limite donc à un duel stratégique pour convaincre le cœur militant des Tories.
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet de blog
Faire face à l’effondrement du service public de santé
Après avoir montré l’étendue et les causes des dégâts du service public de santé français, ce deuxième volet traite des solutions en trompe-l’œil prises jusque-là. Et avance des propositions inédites, articulées autour de la création d’un service public de santé territorial, pour tenter d’y remédier.
par Julien Vernaudon
Billet de blog
Variole du singe : chronique d'une (nouvelle) gestion calamiteuse de la vaccination
[REDIFFUSION] Créneaux de vaccination saturés, communication inexistante sur l'épidémie et sur la vaccination, aucune transparence sur le nombre de doses disponible : la gestion actuelle de la variole du singe est catastrophique et dangereuse.
par Jean-Baptiste Lachenal
Billet de blog
Ce que nous rappelle la variole du singe
[REDIFFUSION] A peine la covid maitrisée que surgit une nouvelle alerte sanitaire, qui semble cette fois plus particulièrement concerner les gays. Qu’en penser ? Comment nous, homos, devons-nous réagir ? Qu’est-ce que ce énième avertissement peut-il apporter à la prévention en santé sexuelle ?
par Hervé Latapie
Billet de blog
Variole du singe : ce que coûte l'inaction des pouvoirs publics
« L'objectif, c'est de vacciner toutes les personnes qui souhaitent l'être, mais n'oublions pas que nous ne sommes pas dans l'urgence pour la vaccination ». Voilà ce qu'a déclaré la ministre déléguée en charge des professions de santé, au sujet de l'épidémie de la variole du singe. Pourtant pour les gays/bis et les TDS il y a urgence ! Quel est donc ce « nous » qui n'est pas dans l'urgence ?
par Miguel Shema