Appel à témoignages: il était une fois la grève…

Vous avez décidé de vous mettre en grève le 5 décembre, pour une journée ou davantage, ou au contraire vous ne voulez ou pouvez pas la faire. Vous avez pris cette décision seul(e) ou à la suite d’assemblées générales dans votre entreprise, racontez-nous les débats et les raisons de votre choix.

Trop c’est trop ! La réforme des retraites est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. A moins que ce soient les dégradations sociales qui touchent votre secteur en particulier (hôpital, police, professions artistiques, monde de l'enseignement et de la recherche, etc). 

  • Dites-nous pour quelle(s) raison(s) vous vous mettez en grève le 5 décembre, pour une journée ou davantage ? Ou si vous comptez juste aller manifester jeudi ? Dites-nous aussi comment vous comptez vous organiser (déplacement, logement...) ? 

Faire grève n’est pas une décision anodine. Elle envoie un message fort et induit de multiples conséquences, sur ses propres finances et celles du pays tout entier.

  • Racontez-nous les débats, avec vos amis, en famille ou au sein de vos entreprises qui ont induits votre décision de participer (ou pas) à la grève.

  • Pensez-vous que ce mouvement social est un moment de bascule vers une grève générale ? 

Cet appel à témoignages s'adresse aux abonnés de Mediapart. Mais si ce n'est pas (encore !) le cas, ou si vous ne voulez/pouvez pas écrire de billet de blog, écrivez-nous à l'adresse suivante : leclub[@]mediapart[.]f

Certaines de vos contributions seront à la Une, d’autres pourront alimenter nos enquêtes et si vous envoyez des photos, elles pourront être dans notre Livetchat du 5 décembre.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.