Zélium numbeur ouane

Zélium n°1 nouvelle formule Zélium n°1 nouvelle formule
On m’y trouvera page 41, auteure d’une chronique. C’est dit et ne m’empêchera pas de faire l’éloge des 51 autres pages du Zélium nouvelle formule, disponible chez votre kiosquier préféré. Un Zélium numbeur ouane, donc, qui pointe son museau mutin dans la mare aux canards, sous le soleil réconfortant d’une aube renouvelée. Ce premier numéro (après les seize derniers), réalisé grâce à une riante campagne de financement participatif, fait de Zélium le magazine chic sur papier glacé que les lectrices et les lecteurs lassés de figue à rots et autres canards boiteux, attendaient. Des enquêtes, des reportages, des chroniques, de la fiction et tout plein de dessins composent ce numéro explosif, spécialement dédié à nos amis les poulets sans lesquels notre monde ne serait pas cette prison enchantée où la démocratie règne à coups de matraque. Jérôme Thorel, le rédac chef (oui chef!), s’y connait en volaille de tous plumages, professionnels de la sécurité de l’ordre établi. Un reportage, superbement dessiné par Giemsi, nous conduit sur l’un des terrains de jeu favori des cognes, le site de Sivens, morne plaine aux arbres déracinés, où une grenade joyeusement lancée par des pandores accomplissant  leur devoir sans la moindre tache, a tué sur le coup un jeune militant. Les BD de Berth , les dessins de Decressac ou de Rifo mettent un peu de douceur et de légèreté dans ce monde de brutes (dites 33, c’est le nombre de dessinateurs ayant contribué à ce numéro.) Journalistes (Thorel, de La Casinère, Piccolo, Piet), chroniqueurs et queuses (douze hommes et femmes assez en colère sous une allure plutôt cool) et dessinateurs se sont pliés en vingt-deux pour tout vous dire sur l’univers merveilleux des flics, du vocabulaire choisi de la novlangue sécuritaire aux instruments rigollots de la défense non-violente, en passant par les avenues bien dégagées de nos villes ultra-sécurisées sur lesquelles veillent nos voisins vigilants. Une interview de Rouillan, un texte de Rafsjus complètent ce grandiose Zélium numbeur ouane que vous êtes déjà en train de courir chercher !
 © Giemsi © Giemsi

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.