Billet de blog 13 mars 2013

Le Vietnam en pleine répression contre les blogueurs

Nhat Vo Tran
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Pendant que les projecteurs des médias du monde entier sont braqués sur la Corée du Nord, les atteintes aux droits de l’Homme en général et à la liberté d’expression en particulier vont bon train dans les régimes « populaires » du Sud Est asiatique. Outre la remise du Prix de la Femme Courage par le Département d’Etat américain à la blogueuse Ta Phong Tan (8 mars, mais peu visible en France), celle du Net-Citoyen 2013 par Reporters Sans Frontières au blogueur vietnamien Huynh Ngoc Chenh (7 mars) et le placement du Vietnam parmi les ennemis de l’internet toujours par RSF (12 mars), une récente dépêche de l’AFP vient de briser ce silence regrettable. Elle semble malheureusement fort peu reprise par les médias français.

Pourtant les abus, les mauvais traitements, les peines exorbitantes prononcées au Vietnam à l’issue de procès staliniens dignes de la pire tradition des années 50 méritent d’être dénoncés. A l’heure où le tourisme occidental se développe dans ce pays, il est indispensable que l’on sache  ce qui se cache derrière l’accueil souriant et les paysages magnifiques du Vietnam.

Dans cette dépêche intitulée « Atteintes à la liberté d’expression sur internet au Vietnam dénoncées à Genève », en date du 8 mars 2013, on apprend qu’ont été dénoncées devant le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU à Genève « les atteintes organisées et planifiées à la liberté d’expression sur internet » au Vietnam.

La dépêche rapporte que, sur la base du récent rapport de la Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme (FIDH) et du Comité Vietnam pour la Défense des Droits de l’Homme dont il est président, « Vo Van Ai a notamment dénoncé "le recours croissant à l’internement psychiatrique pour réprimer les cyberdissidents" ». Il a également « évoqué le cas du journaliste Nguyen Dac Kien, licencié de son journal "famille et société" la semaine dernière, moins de 24 heures après avoir critiqué, sur son blog personnel, le Parti communiste et son Secrétaire général ».

« Pour sa part, Penelope Faulkner, de l’organisation Agir ensemble pour les Droits de l’Homme, a fait part de son inquiétude "concernant les blogueurs et dissidents Dieu Cay, Nguyen Hoang Vi et Thich Quang Do. […] La situation du blogueur Nguyen Van Hai (Dieu Cay), est particulièrement alarmante" […] car il a été condamné à "12 ans d’emprisonnement et 5 ans d’assignation à résidence en septembre 2012" ». Elle ajoute que lors de son procès (le 24 septembre 2012, puis le 28 décembre 2012, en appel) « la Cour coupait le micro chaque fois qu’il parlait pour se défendre ».

De ces interventions devant le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, on apprend que la répression contre les blogueurs se fonde sur « les lois "fourre-tout" vietnamiennes qui permettent la détention sans procès de quiconque est soupçonné de pouvoir menacer la "sécurité nationale" ».

Il est clair que nous sommes de tout cœur avec ces militants qui demandent « au Conseil des Droits de l’homme de faire pression sur le Vietnam pour qu’il cesse sa répression et qu’il abroge toutes ces lois et ordonnances ».

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Financement de la vie politique

À la Une de Mediapart

Journal
Le passe vaccinal définitivement adopté sous les invectives
Avec 215 voix « pour » et 58 « contre », le projet de loi « renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire » a été adopté par le Parlement dimanche, lors d'un ultime vote des députés. Après de nouveaux débats houleux sur l’utilité et la proportionnalité de sa mesure principale : le remplacement du passe sanitaire par un passe vaccinal.
par Joseph Confavreux
Journal — Littérature
Éric Vuillard : « La narration politique, c’est de la mauvaise littérature »
Dans son dernier récit, « Une sortie honorable », l'écrivain aborde la guerre d’Indochine, largement reléguée dans la mémoire nationale, et le cadre politique et financier qui l’a soutenue. Entretien sur la politique, l’histoire et la littérature.
par Joseph Confavreux, Ellen Salvi et Lise Wajeman
Journal
« L’esprit critique » : autour des ouvrages d’Éric Vuillard, Joshua Cohen et Julia Deck
Notre émission culturelle hebdomadaire débat du récit « Une sortie honorable », d’Éric Vuillard, de celui intitulé « Les Nétanyahou », de Joshua Cohen et du roman « Monument national », de Julia Deck.
par Joseph Confavreux
Journal
La faim, seule certitude dans le chaos afghan
Au sixième mois de leur prise du pouvoir, les talibans hésitent entre davantage de répression et une très relative modération. Sur la scène internationale, ils n’ont marqué aucun point. À l’intérieur, la famine menace toutes les provinces.
par Jean-Pierre Perrin

La sélection du Club

Billet de blog
Absence ou absentéisme : le management néolibéral par les mots
A propos des enseignants non remplacés, absentéisme ou absence ? Un glissement lexical qui traduit la volonté néolibérale d'utiliser insidieusement le discours pour modifier les représentations du travail et augmenter les exigences faites aux travailleuses et travailleurs.
par Paul DEVIN
Billet de blog
Les rendez-vous manqués de la gauche avec l’école (1/2)
Si l’on veut faire progresser la cause de l’école, il faut faire un bilan complet des politiques scolaires de la gauche quand elle était au pouvoir mais aussi lorsque, dans l’opposition, elle tentait de faire avancer son propre agenda.
par Françoise Clerc
Billet de blog
La lutte continue !
La lutte continue ! Mais il ne suffit pas de l’énoncer, il faut la faire vivre. Ce n’est que dans la continuité de la mobilisation que nous parvenons à obtenir des avancées, si petites soient-elles. En cette année de présidentielle, les citoyens ont tout intérêt à profiter de cette période pour se rendre visibles et audibles pour faire avancer leurs revendications et apostropher un gouvernement réfractaire aux avancées socio-économiques à destination des petits salaires.
par aeshloi2005
Billet de blog
De la grève, de l'unité syndicale et de sa pertinence
Attention : ce billet n'est pas anti-syndicaliste. Il sera peut-être qualifié comme tel par des gens qui ne savent pas lire. Je laisse volontiers ceux-là dans leur monde noir et blanc. Je suis syndiqué et j'invite tout le monde à l'être. Sans syndicats nous mourrons. On n'aimerait juste pas mourir avec. 
par Jadran Svrdlin