MANIFESTATION Demain à Bordeaux contre le Cercle vicieux de la violence en Israël et en Palestine : l’UE doit condamner les meurtres de civils et le châtiment collectif

Je me fais le relais de la LDH Bordeaux-Gironde, qui diffuse aujourd'hui ce message :

http://ldh-gironde.org/category/communiques/

Actualités Nationales

A Bordeaux, par la manifestation de jeudi (demain 10 juillet à 18h30 place Jean Moulin) elle se met en œuvre le choc que constitue la nouvelle guerre entre Israël et Palestine, exprimé auprès du Président de la République par la lettre ouverte signée par

Claude Léostic, présidente de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine

Taoufiq Tahani, président de l’Association France Palestine Solidarité

Pierre Tartakowsky, président de la Ligue des droits de l’Homme France

 

Bonjour,

Suite aux récents événements survenus depuis plusieurs semaines entre Israël et la Palestine et à la dégradation de la situation entre ces deux pays, la Ligue des droits de l'homme organise un rassemblement afin de dénoncer les manquements au respect des droits les plus fondamentaux du peuple palestinien et plus largement de l'ensemble des populations civiles, de Palestine ou d'Israêl, victimes d'actes de violence.

Le jeune palestinien  Mohamed Abu Khdeir et trois jeunes adolescents israéliens ont malheureusement  payé de leur vie l'absurdité d'une situation terrible qui dure depuis plus de cinquante ans.L'absence d'intervention de l'ONU, qui gênerait l’État israélien n'est pas admissible. Nous regrettons toutes les morts, d'autant plus s'il s'agit de civils,de personnes vulnérables, d'enfants.

Nous dénonçons toutes les formes de violence qui font le terreau des actes extrêmes: les villages détruits ,les terres volées, les populations poussées à l'exil,dans des camps de réfugiés qui s"éternisent, , les blocus affamants, l'humiliation quotidienne des barrages ou cheik- points , le détournement de l'eau,  les destructions de bâtiments, la spoliation des logements, l'implantation des colonies, la  torture, les vies brisées,la non reconnaissance du droit des prisonniers, des enfants prisonniers, du droit des minorités, culturelles et religieuses,le refus  de l'autodétermination du peuple palestinien, du droit international, l'instauration d'un mur qui coupe les familles, les villages...

Nous apprenons avec indignation la manière dont est mort le jeune palestinien Mohamed Abu Khdeir : obligé à boire de l'essence avant d'être aspergé et brulé vif. La haine qui s'exprime dans cet acte odieux dépasse l'imaginable. Depuis plusieurs semaines, l'escalade de la violence envers la population palestinienne ne cesse croître à Gaza comme en Cisjordanie.

Nous affirmons notre profond désaccord à la réponse militaire  et à l'' arsenal de guerre disproportionné de l'Etat israélien sur les populations civiles palestiniennes  (raids et tueries) face à des actes civils politiques.

Cette situation a motivé des prises de position des associations de défense des droits de l'homme rassemblées au sein du Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l'Homme (REMDH) et de la Plateforme des ONG françaises pour la Palestine. Ces dernières ont écrit une lettre ouverte à l'adresse du Président de la République Française et sollicité une rencontre afin notamment que la France fasse entendre le respect de l'application de la Convention de Genève.

http://www.ldh-france.org/lettre-ouverte-monsieur-francois-hollande/
http://www.ldh-france.org/cercle-vicieux-violence-en-israel-en-palestine-lue-condamner-les-meurtres-civils-chatiment-collectif/

Un rassemblement se tiendra jeudi 10 juillet à 18h30 place Jean Moulin à Bordeaux.

En espérant votre présence;

La LDH de Gironde

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.