Portiques pas pratiques, la Cour des Comptes tique

Les ronchons bretons, fidèles à leur tradition, avec leurs bonnets rouges, avaient retoqué les portiques Fillon, en construction, préférant laisser les alsaciens se débrouiller avec leurs routes pourries sous les camions de toute l’Europe Centrale.

La royale Ségolène avait expliqué qu’il y avait urgence à stopper ce système d’Ecotaxe, concédé à une société italienne, (on ne sait pas si elle était conseillée par la désormais fameuse 2F Conseil), ruineux pour le contribuable; et qu’elle n’adhérait pas à une écologie de la punition.

 En attendant, l’addition elle, n’est pas fictive, 1 millard d’€.  Le must de la gestion alternative.    C’est qui qui raque ?

 Et pour Notre dame des Landes, on en remet un lange ?

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.