Des tics et des plumes

C'est toujours une sensation mêlée d'irritation et d'amusement de voir proliférer des mots employés dans des articles, des critiques de cinéma, de théâtre, qui reviennent sous la plume de leurs auteurs comme des réflexes conditionnés. Ainsi, une représentation théâtrale, est "jubilatoire", si l'on a pris du plaisir à la regarder, et si cette pièce a su capter notre intérêt de spectateur. Est jubilatoire ce qui est source de joie intense, d'un grand bonheur.
Comme si la vision d'un spectacle devait forcément emporter le public jusqu'a la plus extrême des joies pour être un peu digne d'attention ! Pour vivre intensément, la jubilation s'impose donc. L'impératif que sous-tend l'emploi de ce mot est alors le suivant : soyez intense dans vos émotions pour être crédible dans les dîners en ville... la tiédeur est ringarde et interdite.
Idem pour décrire la réputation d'un personnage estimé douteux ou évoluant dans des eaux troubles : il sera "sulfureux", ou "sentira le soufre".
Si l'on veut exprimer une réserve forte sur la survenance d'un événement, elle sera quasi exclusivement affublée de l'adjectif "improbable ".
Enfin, pour qualifier une institution , un personnage , une célébrité, il sera hautement préférable de l'affubler du qualificatif "emblématique". A noter que ce mot , dont l'euphonie est effectivement très agréable, est beaucoup utilisé par les journalistes de l'audio-visuel, et plus particulièrement de nos grandes chaînes nationales.

Des travaux, dont la dimension est jugée excessive, inadéquate ou simplement spectaculaire, sont désormais "pharaoniques".


Si vous êtes en demande de reconnaissance, sociale ou politique, vous devez appartenir à des minorités "visibles ". Ce dernier terme évoque plutôt à mon sens une discrimination persistante dans la vision desdites minorités, dont les aspirations à la reconnaissance sont bien entendu légitimes.
Un tic amuse, lorsqu'il est remarqué dans les expressions d'un interlocuteur, il peut également irriter. Il est temps de consulter le dictionnaire des synonymes !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.