"A la bonne franquette", un sénateur-ministre UMP se met à table...

Un ministre notable UMP se découvre avoir bénéficié, à titre personnel, d’une rémunération occulte, via un compte secret des sénateurs UMP, sur la banque HSBC, agence honorablement connue de protection de l’argent des riches contre l’impôt.Que déclare-t-il ?C’était « à la bonne franquette »…

Un ministre notable UMP se découvre avoir bénéficié, à titre personnel, d’une rémunération occulte, via un compte secret des sénateurs UMP, sur la banque HSBC, agence honorablement connue de protection de l’argent des riches contre l’impôt.

Que déclare-t-il ?

C’était « à la bonne franquette »…

L'expression est peut-être motivée par l'évocation du banquet partagé de ceux qui se paient sur la bête (alias "le peuple").

(Hugo exprimait la même chose par: "Bon appêtit, Messieurs!")

Pourtant, il semble être aussi fâché avec le dictionnaire qu’avec les codes de déontologie, les principes constitutionnels et les règles fiscales.

En effet : « à la bonne franquette » désigne une « façon simple d’agir, sans embarras et sans cérémonie ». cf. http://atilf.atilf.fr

Alors qu’il s’agit ici d’une procédure compliquée, malhabile et bureaucratique.

Créer un compte secret à l’étranger, faire des virements discrets, dissimuler tout cela aux autorités compétentes…

On est loin du brave vendeur ambulant annonçant sur le coup de deux heures du matin à ses compagnons de beuveries : « Allez c’est ma tournée ! De toutes façons, c'est le client qui paie,  c’est sur ma note de frais ! »

Pour au moins respecter notre bonne langue française, on suggérera au petit marquis de l’UMP des expressions plus appropriées :

« En loucedé » … par exemple est plus congruent pour désigner une habile captation de fonds publics.

Un cri sincère, au moment de se voir découvert, aurait pu lui suggérer :

« Touchez pas au grisbi ! »

L’homme à la Rolex mettra-t-il fin à la carrière de ce nouveau cas par un bien senti :

« Casse-toi pôv’ con ! »

 Son immunité parlementaire sera-t-elle levée? (Ou, comme d'habitude, la main gauche conviendra-t-elle d'ignorer ce que fait la main droite?)

Il "touchait" 4000 euros par mois, semble-t-il.

Combien de mois à la Santé un petit délinquant (comme ceux que Sarkozy invite à poursuivre plutôt que Monsieur Bismuth) prendrait-il pour un vol de 4000 euros? Ou une caissière de supermarché, qui rentrerait à la maison avec 400 euros prélevés sur sa caisse du jour?

A la Santé ! (de la 5° République...)...

Avec les autres sénateurs, qui ont commandité ces virements, ouvert ce compte de quelques big millions... sans s'en apercevoir probalement...

"Fouette cocher!", ta charette est pleine de ci-devant!

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.