Collectif CAMédia
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

CAMédia

Suivi par 194 abonnés

Billet de blog 21 août 2014

Collectif CAMédia
Abonné·e de Mediapart

Frioul 2014: Terre de liens, une richesse à cultiver avec Pierre Fabre

Le dimanche 6 juillet 2014, une table ronde a réuni trois acteurs de luttes menées pour la réappropriation collective de ressources naturelles, menacées par des formes contemporaines d’enclosure : Elisabeth Tempier, Catherine Bisotto-Bois et Pierre Fabre. Pierre Fabre est agriculteur et président de Terre de Liens Paca. 

Collectif CAMédia
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le dimanche 6 juillet 2014, une table ronde a réuni trois acteurs de luttes menées pour la réappropriation collective de ressources naturelles, menacées par des formes contemporaines d’enclosure : Elisabeth Tempier, Catherine Bisotto-Bois et Pierre Fabre. Pierre Fabre est agriculteur et président de Terre de Liens Paca. 

Convoitées, surexploitées, et exposées à la spéculation immobilière, les terres agricoles, socle de notre alimentation et de nos paysages, se font de plus en plus rares dans l’hexagone. Face à ce constat, le mouvement Terre de Liens se propose de mettre en place des actions et de développer des outils innovants pour la préservation, l'acquisition et la transmission du foncier agricole.

Les associations régionales et nationale Terre de liens sensibilisent les citoyens et les élus sur la gestion du foncier agricole comme ressource commune à préserver. Elles accompagnent les initiatives d’accès collectifs et solidaires au foncier.

La Foncière Terre de liens, outil financier de l’Économie Sociale et Solidaire créé avec la NEF, permet de sortir les terres agricoles de la spéculation foncière sur le très long terme. L’acquisition de terres est faite grâce à l’épargne solidaire par souscription d’actions de 103 € pouvant donner droit à des avantages fiscaux (réduction d'impôt faite la première année du placement à hauteur de 18% de la moitié de la somme placée). La Foncière loue ensuite les terres à des agriculteurs via un bail rural environnemental.

La Fondation Reconnue d’Utilité Publique, permet à Terre de Liens de recevoir des dons, des legs, du mécénat et de travailler avec les collectivités locales pour préserver la terre agricole sur le très long terme.

Comme dans de nombreuses régions de France, en Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA) la situation du foncier agricole est préoccupante. Sur le littoral, les terres destinées à l'agriculture auront bientôt disparu (estimation à 15 ans pour les plus optimistes) ; en milieu rural, le développement non planifié des résidences secondaires, de l'activité touristique ou des zones d'activité mite peu à peu les territoires et rend la concurrence d'usage très vive ; en zonepériurbaine, la pression foncière est telle qu'il est difficile de préserver ou d'acquérir du foncier agricole. Pourtant, le potentiel de production alimentaire (agriculture biologique) de cette région ensoleillée est bien réel et permet de nourrir les réflexions sur l'autonomie alimentaire de ce territoire.

Face à ce constat, l'association régionale Terre de Liens PACA s'est fixé plusieurs axes de travail pour répondre à ces problématiques. La mise en place d'un réseau de bénévoles, notamment à travers la structuration de groupes locaux, permet des actions de sensibilisation des citoyens et des élus, de construction de partenariats avec les collectivités, d'accompagnement de projets d'acquisition collective publique ou privée...

Cinq fermes acquises par la Foncière sur le territoire ont permis l'installation ou le maintien d'agriculteurs.

A travers Terre de Liens, chaque citoyen peut œuvrer sur son territoire pour la pérennisation du foncier agricole et le développement d'agricultures respectueuses de l'environnement : en devenant adhérent de l'association, bénévole, donateur ou en plaçant son épargne à la Foncière Terre de Liens.

Pour plus d'infos: c.albin-fabre@terredeliens.org, 06 64 41 53 93, www.terredeliens.org

© camedia frioul

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Violences sexistes et sexuelles
Ce que deviennent 100 affaires révélées depuis #MeToo
Que sont devenues les révélations en avalanche dans les médias français depuis #MeToo, en 2017 ? Ont-elles été judiciarisées ? Quelles en ont été les conséquences ? Mediapart a décortiqué 100 dossiers parmi les plus retentissants.
par Lénaïg Bredoux, Donatien Huet et Marine Turchi
Journal — Violences sexistes et sexuelles
Deux magistrats sur #MeToo : « C’est un moment historique, il ne faut pas le rater »
Mediapart s’est entretenu avec un tandem qui a multiplié les innovations dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Pour Gwenola Joly-Coz, première présidente de la cour d’appel de Poitiers, et Éric Corbaux, procureur général, l’institution judiciaire a besoin de plus de moyens.
par Marine Turchi
Journal — Asie et Océanie
En Chine, la politique « zéro Covid » est de plus en plus contestée
Des chiffres de contamination record en Chine poussent les autorités à décréter de nouveau des mesures de confinement un peu partout dans le pays. Ce qui entraîne des réactions de plus en plus vives, y compris des émeutes, comme récemment dans la plus grosse usine d’iPhone au monde dans le centre du pays.
par François Bougon
Journal
Les frappes aériennes russes contre les infrastructures : des crimes sans châtiment ?
Depuis le 24 février et l’invasion de l’Ukraine, les opérations aériennes russes interrogeaient les spécialistes par leur faible volume et leur apparente retenue. Mais depuis le 10 octobre, les choses ont brutalement changé. Quels sont les objectifs de l’armée russe et dans quelle mesure ces attaques constituent-elles des crimes contre l’humanité ? Une chronique de Cédric Mas, historien militaire.
par Cédric Mas

La sélection du Club

Billet d’édition
Besoins, désirs, domination
[Rediffusion] Qu'arrive-t-il aux besoins des êtres humains sous le capitalisme ? Alors que la doxa libérale naturalise les besoins existants en en faisant des propriétés de la «nature humaine», nous sommes aujourd'hui forcé·es, à l'heure des urgences écologique, sociale et démocratique, à chercher à dévoiler et donc politiser leur construction sociale.
par Dimitris Fasfalis
Billet de blog
Voilà ce qu’il va se passer avec vos achats du Black Friday
Vendredi, c’est le Black Friday, et vous allez être tenté d’acheter de nouveaux vêtements. Et on vous comprend : c’est difficile de résister à ce t-shirt bon marché qui vous fait de l'œil et qui est soudainement à - 70%. Avant de faire quelque chose que vous allez sûrement regretter, on doit vous dire ce qui risque de se passer avec votre t-shirt.
par StopFastFashion
Billet de blog
Interview d'E., 35 ans, éboueuse-rippeuse
E. travaille depuis trois ans dans une entreprise privée de la collecte de déchets. Dans cet entretien, elle nous présente son parcours, évoquant la solidarité aussi bien que les difficultés rencontrées à son poste : le manque de formation, la pression managériale, la surcharge de travail, les discriminations de genre, le gaspillage...
par Jeanne Guien
Billet de blog
Publicité : l'industrialisation de la manipulation
On lit souvent que la pub « nous manipule », mais qu'est-ce que ça veut dire ? Le débat à ce sujet se réduit souvent à l'alternative entre liberté absolue ou déterminisme fatal. À la veille du Black Friday, un évènement reposant entièrement sur la pub pour exister, il faut analyser en détail les techniques de discours manipulatoire, leurs usages en publicité et leurs effets sociaux.
par Résistance Agression Pub