pierrethome69
Abonné·e de Mediapart

Billet publié dans

Édition

CAMédia

Suivi par 191 abonnés

Billet de blog 28 mai 2014

Vous avez dit audace ?

Dans l'édition du 28 mai de Médiapart, Clémentine Autain titre "L'audace à gauche sinon rien" et cite Aimé Césaire : "l'heure est venue d'abandonner toutes les vieilles routes", alors je réponds :" ne demande ton chemin à personne, surtout pas à qui le connaît, tu ne pourrais plus te perdre !" (j'ai perdu le nom de l'auteur !)

pierrethome69
explorateur d'idées... pas toutes faites !
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Dans l'édition du 28 mai de Médiapart, Clémentine Autain titre "L'audace à gauche sinon rien" et cite Aimé Césaire : "l'heure est venue d'abandonner toutes les vieilles routes", alors je réponds :" ne demande ton chemin à personne, surtout pas à qui le connaît, tu ne pourrais plus te perdre !" (j'ai perdu le nom de l'auteur !) Oui, je crois bien qu'il faut envisager de se perdre pendant un peu de temps pour sortir des sentiers battus et je crains fort que ce que nous dit Clémentine ne nous en sorte guère ! Selon elle, l'espoir à gauche n'existerait plus ? Les valeurs républicaines résonneraient dans le vide ? Pas d'espérance nouvelle à gauche ? Pas de stratégie alternative ? etc. Eh bien à y regarder de plus près, on peut observer bien des expériences qui vont à l'encontre de ce qu'elle affirme, à commencer par les Fralib qui viennent de remporter une brillante victoire et vont s'approprier leur entreprise en la transformant en coopérative... Et il n'y aurait pas d'espoir dans cette victoire ? J'en vois beaucoup même si leurs lendemains s'annoncent difficiles.

Alors regardons de plus près l'effervescence dans la société civile provoquée par de multiples pratiques petites ou grandes dans tous les domaines d'activité et qui démontrent avec force que des stratégies alternatives, y compris financières, sont possibles ; ces pratiques font descendre l'utopie sur terre, et transforment ainsi le "non lieu" (sens étymologique de l'utopie) en un lieu bien réel où se construit peut-être une nouvelle pensée politique. Beaucoup, vraiment beaucoup de gens s'y attèlent et redonnent du sens à ces valeurs de "Liberté, égalité,  fraternité". Ils ont bien souvent l'audace de s'aventurer dans des chemins peu balisés et sans grand soucis de la norme, y compris politique... C'est de cela dont il devrait d'abord être question si l'on veut vraiment trouver d'autres chemins. Soyons empiriques, l'audace à gauche est sans doute plus là que dans les questions liées à l'élargissement du Front de gauche, ou dans "L'appel à une République nouvelle" (lancé par J-P Mignard, B. Stora... dans Médiapart) et qui relèvent surtout d'une rhétorique déjà bien connue... Et il vaudrait mieux  prendre le temps d'examiner attentivement si "Un million de révolutions tranquilles" [Bénédicte Manier, 2012, éd. Les Liens qui libèrent] pourraient changer le cours de l'Histoire.

Quelques lecteurs de Médiapart sont rassemblés dans le collectif Camédia ; peu connu, pourtant chaque année ce collectif organise durant l'été une rencontre dite "Rencontre avec Médiapart". Cette année (5 et 6 juillet) il y sera beaucoup question des biens communs avec évocation de plusieurs expériences concernant l'énergie renouvelable, les pâturages du Mercantour, la pêche en Méditerranée, la gestion de terres agricoles ....C'est une modeste manière d'aborder des questions-clés autour des ressources naturelles et des ressources de la connaissance, dont celles de la préservation de la biodiversité et des écosystèmes, de la propriété et de la gouvernance de ces biens... ceux de l'humanité ? On évoquera aussi longuement le rôle de la presse indépendante et des lanceurs d'alerte.

Programme et renseignements pratiques pour participer avec audace à cette nouvelle Rencontre avec Médiapart

des textes introductifs :

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Santé
Maltraitance en Ehpad : une indignation feinte et insuffisante
Les pouvoirs publics font mine de découvrir que le puissant groupe Orpea se joue des règles dans ses Ehpad. Mais la maltraitance, les conditions de travail dégradées et la répression syndicale sont sur la table depuis des années,  sans que jamais le système de financement ne soit remis en cause.
par Mathilde Goanec et Leïla Miñano
Journal — France
Macron 2017 : la preuve que l’affaire a été enterrée
Le préfet Cyrille Maillet, nommé par Emmanuel Macron à la tête d’un service du ministère de l’intérieur, a personnellement classé l’enquête concernant des prestations de sécurité suspectes durant la campagne présidentielle, avec des motifs fallacieux et contre l’avis de trois sous-directeurs.
par Fabrice Arfi, Antton Rouget et Marine Turchi
Journal
La grande colère des salariés d’EDF face à l’État
Ulcérés par la décision du gouvernement de faire payer à EDF la flambée des prix de l’électricité, plus de 42 % des salariés du groupe public ont suivi la grève de ce 26 janvier lancée par l’intersyndicale. Beaucoup redoutent que cette nouvelle attaque ne soit que les prémices d’un démantèlement du groupe, après l’élection présidentielle.
par Martine Orange
Journal
Gérald Darmanin, le ministre qui dissout plus vite que son ombre
Après une manifestation antifasciste à Nantes, le ministre de l’intérieur a annoncé son intention de dissoudre le collectif « Nantes révoltée », animateur d’un média alternatif local. Outil administratif conçu contre les groupes factieux, la dissolution est avant tout utilisée comme une arme de communication et de neutralisation politique. 
par Camille Polloni

La sélection du Club

Billet de blog
Contrôleuse des lieux de privation de liberté : l’année Covid en prison
Mis en garde par la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté (CGLPL) pour les risques de cluster dans les prisons, le gouvernement a brillé par sa passivité. Rien d'étonnant, tant ses alertes et préconisations restent systématiquement lettre morte.
par lien-social
Billet de blog
« Rien n’a été volé »
Chronique d'audience. Abderrahmane B., pas même vingt ans, né à Alger et SDF a été arrêté avant le week-end. Il comparaît pour un vol à la roulotte. Néanmoins, il y a une difficulté dans la qualification de l’infraction : rien n’a été volé.
par La Sellette
Billet de blog
Un système pénal à abolir : perspectives féministes
Dans son essai Pour elles toutes. Femmes contre la prison, Gwenola Ricordeau propose une réflexion sur l'abolition du système pénal (police, justice, prison) d'un point de vue féministe, à contre-courant des courants dominants du féminisme qui prônent un recours toujours plus accru au pénal.
par Guillaume_Jacquemart
Billet de blog
Le bracelet électronique, facteur et révélateur d'inégalités
Chercheur à l’École normale supérieure, Franck Ollivon propose une approche géographique du placement sous surveillance électronique. Il analyse notamment la façon dont, en reposant sur la restriction spaciale, le bracelet redessine les contours d’un espace carcéral, dans lequel les situations individuelles des placés sont inévitablement facteurs d’inégalités.
par Observatoire international des prisons - section française