Millions of pirates

Et pis tiens ! On peut bien faire un peu d'anglais quand-même.

Et pis tiens !

Mon sub m’a imposé le mot « pirate ». Pas seulement parce que ça rime avec « cantate ». Pas seulement parce que je copie le nom du blog le plus commenté du club. Non. Parce que je suis transgressif dans l’âme. J’ai déjà commencé à poster des textes protégés par droits d’auteur. Et pis là, si Gallimard, Odile Jacob ou Puffin Books protestent, bonjour la pub ! (attention, double-sens).

Et pis tiens ! J’ai dit précédemment que j’avais des lacunes en langues vivantes. (C’est vrai. Je suis pirate, mais pas menteur). Mais est-ce une raison pour ne pas s’intituler aussi prof d’anglais ? Pourquoi pas un imposteur de plus ?

Alors voilà un truc que j’ai lu. Pour le niveau, ça allait ! Il faut dire que j’ai fait des progrès depuis que je m’autoforme en langages informatiques. C’est adorable.

Concours de traduction (pirate). Même pour une quiche comme moi, c’est faisable. Alors vous pouvez y aller.

Feuilleton en six épisodes. Un vrai feuilleton : un article par épisode.

cats0
cats1
cats2
cats3
cats4
cats5

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.