Jean-Max Sabatier

autoentrepreneur

Osny (Val d'Oise) - France

Sa biographie
Je suis né en 1957, d’une maman institutrice et humaniste et d’un papa agent technique et génial bricoleur, tous les deux m’ayant légué leurs vertus et talents. Arrivé en sixième à pas dix ans, étant du mois d’octobre et ayant sauté le CE1, peu passionné par l’école (trop facile ou trop ennuyeux), j’en ai gardé une motivation très forte pour l’améliorer, dans ses programmes, dans ses méthodes, dans ses personnels. Bac C, DUT génie mécanique, maître auxiliaire en technologie, professeur de maths et physique dans le privé. Divers emplois d’ouvrier ou de technicien de bureau d’études. Maîtrise de lettres modernes, licence de maths. Et quinze ans de cours particuliers à domicile à mon propre compte. Enfin, en 2009, je casse ma tirelire et j’achète les murs d’une librairie dans un quartier dit sensible. J’agrandis et j’embellis mon local, et je crée des groupes de soutien scolaire. Je gagne très peu, je peux tenir grâce aux faits que je suis propriétaire de mon local, et que j’ai une vie très sobre. Je fais du vélo, suis végétarien, chauffe très peu. (mon logis ! Mon local, lui, est très convenablement chauffé, au bois.) J’ai surtout une passion « politique » : je rêve de la mort du chef et du clan. Je crois en un monde où les gens s’organiseraient et s’administreraient eux-mêmes, sans l’intermédiaire de partis, qui sont des facteurs de conflits, et non de progrès. Les partis étouffent les questions et cristallisent les problèmes. Au contraire, j’affirme que les gens, qui sont capables de bâtir des ponts ou des cathédrales, de découvrir et d’étudier les lois de la nature, d’inventer et de construire sans cesse des objets merveilleux, sont capables de faire éminemment mieux que n’ont fait tous les systèmes politiques ayant existé. J’ai plus de fierté, d’ailleurs, pour tout ce que je sais faire de mes mains, que pour mes études ou mes enseignements. À ce titre, cet article qui présente mes travaux à Conflans me semble la meilleure des illustrations : https://blogs.mediapart.fr/792837/blog/060919/cetait-moins-bien-avant
Son blog
27 abonnés Ad fratres et sorores
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • Monsieur Plenel, ne me défendez pas

    Par
    hazaz-1
    Ça a de la bouteille (2017), et je sais pas si j'ai les droits d'auteur ! Mais Plenel n'a pas les droits de défenseur, alors... On verra bien : " Monsieur, la France n’est pas un pays raciste. Dire le contraire est un mensonge, une connerie. Alors taisez-vous."
  • Onfray chez Ruquier le 6 mars

    Par
    Eunfortiounettely m'a parlé de cette émission, où Onfray "se fait remettre à sa place". Alors voilà. Onfray, ça commence à 1 : 05. Ça va permettre à chacun de trouver la sienne, de place.
  • Onfray sur Russia Today le 7 mars

    Par
    Michel Onfray reçu par un journaliste pervers, avec une voix crispante, et une sottise assez effarante, vu le niveau intellectuel auquel devrait prétendre une chaine d'information, Frédéric Taddéi.
  • La partie de Baccara

    Par
    baccara2
    « Nous travaillons pour la gloire » est la réclame de l’Agence Barnett. Le pauvre policier Béchoux sait à quoi s’en tenir, et c’est le cœur serré, bien malgré lui, qu’il fait appel à Jim Barnett alias Arsène Lupin chaque fois qu’il est dépassé.
  • Deux visages de l’antiracisme

    Par
    ge-ne-ration-offense-e
    Extrait de Génération offensée de Caroline Fourest
Voir tous
  • Édition Cantate pirate

    Souveraineté bien ordonnée commence par soi-même

    Par
    Les abonnés sélectionnés par le comité de lecture Front populaire sont pas tous des ânes. Éric Lannée, travailleur indépendant : « Avant de sʼindigner du manque de souveraineté de la nation, les individus qui la constituent et cautionnent le système en élisant des représentants, ne devraient-ils pas sʼinterroger sur leur propre souveraineté individuelle, lâchement abandonnée dans lʼurne ? »
  • Édition Cantate pirate

    Désobéissance intellectuelle

    Par
    jeune-femme-fenetre
    Je commence à comprendre depuis quelques temps pourquoi Onfray, à la pensée si limpide et si vigoureuse, si utile, est à ce point pris pour cible. Je m’aperçois que cette question est initiatique. Fréquenter Onfray, fréquenter ses détracteurs, fréquenter aussi certaines voix du génial et piteux Front Populaire, me fait prendre conscience de beaucoup de choses.
  • Édition Cantate pirate

    Il ne faut respecter la loi que si elle respecte les gens

    Par
    gandhi-happyness-harmony
    Le couvre-feu est stupide. Je peux rentrer chez moi à l’heure que je veux sans faire courir de risque, ni à moi ni aux autres. Je vais le transgresser. Je le transgresse déjà. Mais à présent, je vais mettre mon gilet jaune. En effet, je suis en danger, et je suis invisible.
  • Édition Cantate pirate

    Détournement éditorial

    Par
    rosa-parks
    Donc, le thème étendu, c’est ça. La désobéissance. En ce qui me concerne, je mettrai demain un premier billet qui correspond à une première désobéissance. Si vous avez une tiote envie de désobéir, envoyez-moi une demande de participation, et si ça me botte, banco. Vous intégrez la cantate pirate.
  • Édition Cantate pirate

    Je vous avais promis un petit bouquet...

    Par
    me-nard-charlie-1
    ...d'articles minables de Front Populaire ! Le problème était le suivant : vous partager les bons, c'est faisable, il y en a très peu. Vous faire renifler les saumâtres, quelle que soit la saumure, (rédaction niveau CM2, Rédaction niveau Front Populaire, lobby nucléaire, bouffons en tout genre...) représente un trop fort volume. Aujourd'hui, solution ! Un seul article, mais Meu-Meu de chez RN.