Jean-Max Sabatier

autoentrepreneur

Osny (Val d'Oise) - France

Sa biographie
Né en 1957, j'ai surtout été enseignant. J'ai une formation variée (DUT génie mécanique, licence de maths, maîtrise de lettres, analyste-programmeur CESI). J'ai créé en 2009 la librairie-école dans un quartier populaire de Conflans Sainte Honorine. Je vends des livres d'occasion et fais du soutien scolaire en petits groupes.
Son blog
21 abonnés Ad fratres et sorores
Ses éditions
1 / 2
Voir tous
  • Comment l’État profond a désindustrialisé la France

    Par
    Par Georges KUZMANOVIC, président de "République Souveraine" et Jean-Charles HOURCADE, responsable de la commission industrie de République souveraine ; pompé sur Front Populaire. J'ai viré les statistiques qui décrivent la désindustrialisation. Retour sur l'affaire Alstom. Montebourg ! Il était pas si mal. Hollande avait foutu Macron à sa place. Ça me fait penser à Mitterrand et Rocard.
  • Les nazis et les Ouïghours

    Par
    Front populaire et son anti-communisme primaire. Front populaire et son islamonazisme. Profitez-en, grâce aux sept commentaires à l'heure où j'ai copié, pour vous faire une idée de la proportion, parmi les abonnés, des cons et très cons. (j'espère d'ailleurs qu'elle va encore baisser par la suite).
  • Discours actuel sur le récit historique

    Par
    massacre-saint-barthe-le-my
    Sur Front Populaire en ligne, la une est en grande partie constituée des écrits des abonnés. Après deux aperçus sur le numéro 2 du média papier L’état profond, un entretien avec Philippe Douste-Blazy et l'édito de Michel Onfray, voici un de ces articles écrits par les abonnés sur le média en ligne.
  • Douste-Blazy parle du Lancet, d’Unitaid, de gâchette et de communisme.

    Par
    Il est au sommaire de Front populaire papier en tant que médecin. Ancien ministre de la santé, aussi, mais ça, ça jouait contre lui, je trouve. Oui mais dans ce CV, il y a Unitaid. Par dessus le marché, il est bien meilleur pédagogue que Didier Raoult. Ces deux toubibs-là font une bonne équipe à Front populaire.
  • Retour vers le progrès

    Par
    jugecodecivil
    Le titre de l'édito de Michel Onfray joue avec le cinéma de SF, et sur la problématique du "progrès". Il est subtil et poétique, évoquant une étape bienheureuse et bien oubliée. Il provoque notre modernisme, puisque l'édito insiste sur la nécessité de trouver dans le passé la réponse à nos galères présentes. Le passé ? Oui. Vieux de 231 ans. La déclaration des droits de l'homme et du citoyen.
Voir tous
  • Édition Cantate pirate

    Désobéissance institutionnelle

    Par
    institutions
    C’est un coup d’état, tout en douceur, tout en gentillesse, tout en magie. J’exagère un peu, à peine. Car en cette fin de cinquième volume, Fudge reste toujours bel et bien ministre de la Magie, ce qui je le rappelle est l’équivalent de nos chefs de l’exécutif. Il n’est pas encore destitué. Mais il le sera bientôt. Qu'est-ce qu'une loi ? Qu'est-ce qu'une constitution ?
  • Édition Cantate pirate

    Jeunesse, école, révolution

    Par
    hp-a-lecole-des-sorciers
    « Révolution », parce que j'ai pas d'autre mot. « Révolution », malgré la connotation rouge. « Révolution », sans le sang. « Révolution » parce que c'est possible.
  • Édition Cantate pirate

    Sept canards et un raisonnement

    Par
    concourance
    Un canard, ça sait pas dessiner. Mais un canard et six canetons ont quand-même trouvé pourquoi les médiatrices des côtés d'un triangle (n'importe quel triangle) sont concourantes.
  • Édition Cantate pirate

    Le zen Python

    Par
    you-have-python
    Oui. Même quand on est tout seul, il est important d’être simple et clair, lisible, concis. Parce que déjà, qui dit simplicité dit rapidité. Ensuite parce que si vous revenez plusieurs jours après sur tel ou tel travail, eh bien, « je » est un autre ! « Mais comment ça marche, çà ? Qu'est-ce que j'ai voulu faire, là ? »
  • Édition Cantate pirate

    Cours d'économie : arrêter la viande

    Par
    cass-casey
    « Car j'ai découvert une grande vérité. A savoir que les hommes habitent, et que le sens des choses change pour eux, selon le sens de la maison. Et que le chemin, le champ d'orge et la courbe de la colline sont différents pour l'homme, selon qu'ils composent ou non un domaine, Car voilà tout à coup cette matière disparate qui s'assemble et pèse sur le cœur. »