Faune “exotique” au Burkina (I)

La Centrafrique avait son Giscard d’Estaing. “Le Faso” a son Monory. L’ancienne Haute Volta, elle aussi, est un paradis pour les chasseurs de centre-droit.

La Centrafrique avait son Giscard d’Estaing. “Le Faso” a son Monory. L’ancienne Haute Volta, elle aussi, est un paradis pour les chasseurs de centre-droit.

L’ex-président du Sénat français aimait y taquiner le gibier. Ouagadougou reconnaissante a baptisé une avenue Loudun et un complexe sportif René-Monory.


Du Burkina des chasseurs, petit dialogue touristique…

 





Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.