U17, U19 ou U21 ?

Il ne s’agit pas d’une classification d’obus ou de fusées, encore moins d’un type d’autobus ou de trains, pas davantage une catégorie de médicaments. Ni d’un encouragement à faire avancer une classe d’âge. Non cette forme de siglaison étrange consacre une nouvelle intrusion absurde du franglais que dénonçait Etiemble*, voilà bientôt quarante-deux ans, dans la langue française, qui dispose, pourtant, de nombreux équivalents sémantiques dans bon nombre de domaines. U17, U19 et U21 sont les abréviations des compléments circonstanciels de la langue anglaise, respectivement de Under seventeeen, Under nineteen et Under twenty-one, expressions lancées par la Fifa, Fédération Internationale de Football Association, l’Uefa, Union Européenne de Football Association, et stupidement relayées par la FFF, Fédération Française de Football, pour désigner les jeunes footballeurs de moins de dix-sept ans, de moins de dix-neuf ans et de moins de vingt-et-un ans. 

 

Il eût été plus simple et, surtout moins franglais et moins charabiesque, de dire les moins de 17, 19 ou 21 ans, ou même à la rigueur M17, M19, M21. Ces emprunts sont d’autant plus ridicules que l’auteur de ces quelques lignes ne se définit pas comme appartenant depuis assez longtemps à la catégorie de O60, Over sixty, ni P60, Plus de soixante, en raison de la confusion possible avec la voiture fabriquée par Simca au début des années 1960…

 

* Etiemble René, 1973, Parlez-vous franglais? Folio-Gallimard : Paris.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.