République qui es tu ?

République qui es tu ?Dans sa conception spécifiquement « Française » la république telle que nous la vivons ne porte pas les mêmes valeurs que les Républiques démocratiques fédérales.

Un État de forme républicaine (ce qui est le cas de la France) où certains droits ne sont réservés qu'à un groupe restreint peut être considéré comme un état monarchique.

Platon et Socrate se sont largement penchés sur le devenir de la République sans pour cela qu’ils aient inspiré nos dirigeants depuis la fin du 18em siècle.

Depuis la fin du 19eme siècle jusqu'à la fin du 20eme siècle, les institutions confiaient à ceux que nous pouvions considérer comme « les meilleurs d’entre nous » la gestion de leur administration, de leurs activités sociales et de l’économie.

Oh rage …oh désespoir…..les résultats de la 4eme République bien que loin d’être catastrophique au plan économique furent désastreux au plan administratif et social.

Quant à la 5eme République, qui a montré qu’a la suite de la seconde guerre Mondiale, l’économie se portait au mieux parce qu’il fallait reconstruire et faire preuve d’innovation industrielle pour ne pas sombrer dans la « sinistrose », elle à aussi montré ses limites lorsque l’équilibre économique était atteint et que l’intérêt individuel avait dépassé l’intérêt collectif.

Il est raisonnable de penser qu’une sixième République rétablirait quelques équilibres économiques et sociaux, nonobstant que cette nouvelle République soit capable de reconsidérer les difficultés sociales et économique liées a une mondialisation galopante.

Il y a plus de 20 ans que les gens qui voyagent dans le monde alertent nos dirigeants sur l’évolution des pays que l’on appelle « émergeants » qui eux aussi voudraient partager un « gâteau » toujours de la même taille mais dont les parts sont de plus en plus petites.

Une sixième République devrait tenir compte de la taille de notre nation dans le concert des nations Internationales

Une sixième République devrait prendre au sérieux le poids qu’elle représente au plan économique et mettre en exergue ses atouts de Nation innovatrice et volontariste en matière d’éducation.

Une sixième République devrait convaincre ses citoyens que la priorité des priorités pour vivre c’est d’abord de se nourrir pour exister et que sa seconde priorité est celle d’éduquer ses enfants.

Une sixième République, particulièrement Française, se devrait de participer activement à l’évolution des pays qui lui ont donné pendant de nombreuses décennies sans aucune compensation.

Enfin, une sixième République devrait faire preuve de l’humilité des « Grands », de ceux qui donnent sans demander de recevoir parce que le monde est d’abord fait d’humains avant d’être fait de billets de banque.

Alors République, démocratie et autres adjectifs d’une langue qui nous est chère, ne serais tu que le « faire valoir de ce que l’on appelle ELITE »

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.