En complément de la sélection officielle cannoise: Wakolda de Lucía Puenzo

Le 26 avril 2013, des compléments ont été annoncés concernant la sélection officielle du festival de Cannes. Parmi ceux-ci, l’heureuse surprise est argentine. Il s’agit de Wakolda de Lucía Puenzo, programmé en section Un Certain Regard. Le film s’ajoute donc aux deux films mexicains parmi les films latinos de la sélection officielle

Le 26 avril 2013, des compléments ont été annoncés concernant la sélection officielle du festival de Cannes. Parmi ceux-ci, l’heureuse surprise est argentine. Il s’agit de Wakolda de Lucía Puenzo, programmé en section Un Certain Regard. Le film s’ajoute donc aux deux films mexicains parmi les films latinos de la sélection officielle : Heli et La Jaula de oro. Le Mexique est également un peu présent à travers Wakolda, puisqu’il s’agit d’une coproduction internationale entre l’Argentine, l’Espagne, la France, le Mexique et la Norvège.

Wakolda de Lucía Puenzo © Historias Cinematograficas Wakolda de Lucía Puenzo © Historias Cinematograficas

Lucía Puenzo s’est déjà fait remarquer à Cannes dès son premier long métrage XXY sélectionné à la Semaine de la Critique en 2007 en recevant rien moins que le Grand Prix. Le film a poursuivi sa carrière internationale, recevant ici et là de nombreux prix. En plus de la révélation d’une réalisatrice scénariste, XXY fut aussi la révélation d’une jeune et brillante actrice dans l’un de ses premiers rôles : Inés Efron. C’est avec elle d’ailleurs que Lucía Puenzo a réalisé son deuxième long métrage : El Niño pez (en compétition officielle à Cinélatino 2009), une adaptation de son propre livre homonyme. Car avant de devenir cinéaste, Lucía Puenzo est auteur de romans et qu’elle l’est restée. En effet, c’est à ce titre qu’elle a écrit son nouveau roman Wakolda et qu’elle a donc adapté aussitôt après pour le cinéma.

Dans cette histoire, il est question de Josef Mengele (médecin nazi tristement célèbre pour ses expérimentations dans les camps de concentration durant la Seconde Guerre mondiale), qui se retrouve à Bariloche en Argentine à la fin des années 1950, alors qu’il est en train de fuir le pays pour rejoindre le Paraguay.

La cinéaste signe ainsi ses premiers pas dans le thriller historique. Après sa première mondiale à Cannes, le film sortira le 29 août 2013 en Argentine.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.