"Cahiers de Medellin" de Catalina Villar

"Cahiers de Medellin" de Catalina Villar était programmé au sein du cycle "100% doc Colombie : regards féminins" organisé par le Forum des Images dans le cadre de l'année France-Colombie.

Medellín en Colombie a à l’international une bien triste réputation compte tenu de ses années 1980 liées à Pablo Escobar et son cartel, entre autres choses. Quelques années avant le documentaire Carlitos Medellin de Jean-Stéphane Sauvaire (qui a depuis réalisé Johnny Mad Dog, Catalina Villar réalisait à la fin des années 1990 ces Cahiers de Medellin. Les deux documentaires, à quelques années de distance, se sont intéressés au même quartier de Medellín : Santo Domingo Savio, connu pour sa marginalité et sa violence avec l’un des taux d’homicide les plus élevés en Colombie où de nombreux « sicarios » (tueurs à gages) sont recrutés. La démarche Catalina Villar se distingue nettement de celle de Jean-Stéphane Sauvaire même si au premier abord ils semblent tout deux filmer le même sujet et les mêmes lieux. La réalisatrice est une colombienne formée aux Ateliers Varan en France et l’on sent dans sa démarche un intérêt social plus profond pour la réalité socio-économique filmée.

On sent poindre ici et là, au détour des propos échangés devant la caméra, les facteurs multiples de cette violence. Et il faut saluer au passage la démarche fondamentale de ce professeur d’école encourageant ses élèves à raconter l’histoire de leur déplacement forcé dans des cahiers intimes, d’où le titre du documentaire et la construction du scénario reposant sur cette initiative. Et dans ce chaos social, cette tentative de renouer avec le passé, la violence subie et les conditions peu favorables d’accueil et de logement à la périphérie de Medellín, sonne malgré tout comme une lueur d’espoir : la possibilité pour ces jeunes de se construire une histoire en assumant leur passé, comme ils écrivent patiemment leur récit de leur famille dans leurs cahiers. La mort au coin de la rue n’est plus une fatalité de l’histoire colombienne avec de telles initiatives : ce professeur propose à ses élèves de comprendre leur passé pour construire avec clarté leur avenir comme leur présent. Si le scénario construit sur cette figure tutélaire de professeur est un peu maladroite (le film semble commencer avec lui mais est très vite abandonné pour laisser plus de place aux adolescents eux-mêmes : ce qui a évidemment son intérêt mais on aurait voulu aussi en savoir un peu plus sur ce professeur, comment il est soutenu par les institutions, ses collègues, etc.), la démarche de Catalina Villar se révèle aussi nécessaire que celle dudit professeur.


pic-les-cahiers-de-medellin-2010-08-20-12-56-01

France - Belgique, 1998.
Durée : 75 min
Sortie France du DVD : 1er juin 2007
Couleur
Langue : espagnol - Sous-titres : anglais, français.
Boîtier : Keep Case
Éditeur : JBA Éditions
Distributeur : Les Films du Paradoxe

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.