Billet de blog 6 janv. 2023

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Festival des 3 Continents de Nantes 2022 : "Règle 34" de Júlia Murat

Simone est une étudiante en droit très impliquée pour lutter contre les discriminations autour d'elle. Sur Internet, elle explore sur un site d'échanges pornographiques en direct les limites d'une sexualité extrême.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Film en compétition long métrage de la 34e édition du Festival des 3 Continents de Nantes 2022 : Règle 34 de Júlia Murat

La réalisatrice brésilienne Júlia Murat est de retour avec une œuvre forte qui a reçu lors de sa première projection publique le Léopard d'Or du meilleur film au festival de Locarno en 2022. Dans une démarche esthétique et politique, convoquant à la fois de mystère de l'appréhension du monde à la manière d'Antonioni dans Les Histoires n'existent que lorsque l'on s'en souvient (2011), la cinéaste avait réussi à interroger des problématiques sociales en digne héritage du Cinema Novo de Glauber Rocha.

Illustration 1
Règle 34 Regra 34 de Júlia Murat © Wayna Pitch

Au centre de son intrigue dans Règle 34 (Regra 34), Júlia Murat met en relation à nouveau deux mondes qui semblent loin de l'autre, cette fois-ci entre l'expérimentation sexuelle derrière un écran sur Internet avec un enjeu tarifé à la clé et l'implication politique pour sortir les Brésiliens et Brésiliennes de plusieurs siècles d'initiquité et de discrimination. Alors que le Brésil a vu ces dernières années un horizon inquiétant avec un extrémiste xénophobe, homophobe au pouvoir qui rivalisait de bêtise avec son collègue Trump, les interrogations posées autour du sens de la justice au sein du groupe auquel la jeune protagoniste appartient est plutôt raffraichissant. L'existence même de ce film par toutes les questions politiques qu'il pose témoigne de l'implication du milieu intellectuel qui n'a pas baissé les bras malgré la destruction de la politique culturelle au plus haut niveau de l'État.

Il se trouve que les partis pris de Simone sont remis en question par une pente vertigineuse où elle tend, persuadée d'être protégée derrière son écran dans ses fantasmes, ainsi qu'avec son capital intellectuel. Or, ses deux identités, publiques et privées, se touchent par capilarité et le comportement de Simone finit par être envahi par les relations qu'elle subit tout en croyant jusque là mener le jeu.

Júlia Murat pose ici avec Règle 34 des questions contemporaines d'une grande perspicacité en saisissant les enjeux sociaux du Brésil actuel autour d'une fiction audacieuse. La construction de la citoyenneté est alors interrogée à l'aune d'un espace dit virtuel d'une réelle ampleur.

Règle 34
Regra 34
de Júlia Murat
Fiction
100 minutes. Brésil, France, 2022.
Couleur
Langue originale : portugais

Avec : Sol Miranda (Simone), Lucas Andrade (Coyote), Lorena Comparato (Lucia), Isabella Mariotto (Natalia), Dani Ornellas (Janaína), Babu Santana (André), Márcio Vito (le professeur), MC Carol (Nill), Rodrigo Bolzan (le défenseur public), Simone Mazzer (Ivone), Lucas Gouvêa (Paulo), Samuel Toledo (Antônio), Marina Merlino (Bruna), Marcos Damigo (le promoteur), Julia Bernat (Marina), Marina Merlino (Bruna), Samuel Toledo (Antônio), Luiza Rolla, Yakini Kalid
Scénario : Gabriela Capello, Júlia Murat, Roberto Winter, Rafael Lessa
Images : Leo Bittencourt
Montage : Júlia Murat, Beatriz Pomar, Mair Tavares
Musique : Maria Beraldo, Lucas Marcier
Son : Laura Zimmermann
Directeur artistique : Alex Lemos
Costumes : Diana Leste
Casting : Gabriel Bortolini
Société de production : Esquina Filmes
Production : Tatiana Leite, Júlia Murat
Coproduction : Jean-Thomas Bernardini, Juliette Lepoutre, Matias Mariani,
Production exécutive : Joelma Oliveira Gonzaga
Distributeur (France) : Wayna Pitch

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte