Billet de blog 9 déc. 2021

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

La Havane 2021 : "Nuevo orden" de Michel Franco

Une fête de mariage de la haute classe sociale mexicaine est violemment interrompue par des manifestants en armes.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Film de la compétition long métrage de fiction de la 42e édition du Festival International du Nouveau Cinéma Latino-Américain de La Havane 2021 : Nuevo orden de Michel Franco

Présenté en septembre 2020 au festival de Venise, Nuevo orden y a reçu le Grand prix du jury. Depuis, Michel Franco a présenté son nouveau film Sundown au même festival en 2021. Le cinéaste mexicain n’a cessé depuis plus d’une décennie de proposer une radiographie clinique de la société mexicaine autour de la violence de ses divisions de classe. Jusqu’ici associé à une exploration de la sphère intime familiale fracturée, il déploie une nouvelle ambition dans Nuevo orden qui lui permet d’assumer un récit dystopique plus large à l’échelle de toute une société mexicaine. Michel Franco prend en effet des risques à sortir ainsi de sa zone de confort de la mise en scène d’un microcosme. Cependant, l’atmosphère claustrophobique est toujours ici d’actualité mais à l’échelle de tout un pays traversé par la corruption endémique, les disparitions forcées, la violence des rapports entre classes sociales où nul ne ressort indemne, car tout le monde est plus ou moins coupable et responsable. Michel Franco évite ainsi le manichéisme facile de la lutte des pauvres contre les riches à partir d’une exploration où la violence finit par dépasser toute cohésion sociale même si celle-ci avait déjà bien été entamée par la hiérarchie inique.

"Nuevo orden" de Michel Franco © Ad Vitam

La fracture sociale est ici exacerbée et à la différence de Catherine Corsini dans son film La Fracture (2021), Nuevo orden met en scène le cauchemar de toutes ces peurs contenues vis-à-vis de l’autre sous la forme d’un récit aussi irrémédiable et glaçant que Salò ou les 120 journées de Sodome (1973) de Pasolini. Ce film de Michel Franco, dont il est également le scénariste et le producteur, comme ses précédents, est une expérience éprouvante pour le spectateur comme devant un film de Michael Haneke qui nous rappelle sans cesse la responsabilité de notre regard qui est, plus que celui d’une personne voyeuriste, aussi celui d’un être social qui a partie liée avec le drame énoncé.

Nuevo orden
de Michel Franco
Fiction
86 minutes. Mexique, 2020.
Couleur
Langue originale : espagnol

Avec : Diego Boneta (Daniel), Dario Yazbek Bernal (Alan), Naian González Norvind (Marian), Javier Sepulveda (David), Mónica Del Carmen (Marta), Roberto Medina (Ivan Novello), Sebastian Silveti (Pablo)
Scénario : Michel Franco
Images : Yves Cape
Montage : Óscar Figueroa et Michel Franco
1er assistant réalisateur : Bruno Montes de Oca Monge
Décors : Claudio Ramirez Castelli
Direction artistique : Joao Lima Barrera 
Costumes : Gabriela Fernandez
Casting : Viridiana Olvera
Production : Les Films d'Ici, Teorema Films
Producteurs : Michel Franco, Eréndira Núñez Larios, Cristina Velasco
Coproductrice : Charlotte Uzu
Producteurs exécutifs : Charles Barthe, Diego Boneta, Cecilia Levy Franco, Lorenzo Vigas
Producteurs associés : Moises Chiver, Grégoire Lassalle, Tita Lombardo, Johnny Sutton
Distributeur (France) : Ad Vitam

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
« Les SDF étrangers ne sont pas les bienvenus » : un préfet ne devrait pas dire ça
Dans un tweet, le préfet de l’Hérault a déclaré vouloir « en finir avec la délinquance des SDF étrangers » à Montpellier, affirmant que les CRS « ne les lâcheraient pas ». Une stigmatisation assumée, dans la lignée de la politique prônée par Gérald Darmanin envers les « délinquants étrangers ».
par Prisca Borrel, Nejma Brahim et Camille Polloni
Journal
Ce que le gouvernement a fait aux chômeurs
La première réforme de l’assurance-chômage est pleinement entrée en vigueur il y a tout juste un an, et nul ne sait combien de chômeurs elle a pénalisé. Si les chiffres sont invisibles, les conséquences sur la vie des gens sont brutales. Témoignages.
par Cécile Hautefeuille
Journal
L’imam Iquioussen, réclamé par la France, a été arrêté en Belgique
Visé par un mandat d’arrêt européen émis par la France, le prédicateur Hassan Iquioussen a été interpellé par la police belge vendredi, près de Mons. Il appartient désormais à la justice belge de se prononcer sur son éventuelle remise à la France. 
par Camille Polloni
Journal — Migrations
Sur TikTok, les passeurs font miroiter l’Angleterre à des Albanais, qui s’entassent à Calais
Depuis le début de l’année, les Albanais sont particulièrement nombreux à tenter la traversée de la Manche pour rejoindre l’Angleterre, poussés par des réseaux de passeurs dont la propagande abreuve les réseaux sociaux. Une fois dans le nord de la France, beaucoup déchantent.
par Nejma Brahim

La sélection du Club

Billet de blog
Élections au Brésil - Décryptage et analyse
Lecteurs et lectrices des pages « International » de la presse francophone savent que le Brésil vit un moment crucial pour son destin des prochaines années. À moins d'une semaine du premier tour des élections présidentielles, le climat est tendu et les résultats imprévisibles sous de nombreux aspects.
par Cha Dafol
Billet de blog
Brésil : lettre ouverte aux membres du Tribunal Supérieur Électoral
En notre qualité d’avocats de Monsieur Lula nous avions interpellé sur l’instrumentalisation de la justice à des fins politiques à l’origine des poursuites et de la détention arbitraires subies par notre client. Nous dénonçons les attaques ignominieuses de Monsieur Bolsonaro à l’encontre de Monsieur Lula et sa remise en cause systématique de décisions judiciaires l’ayant définitivement mis hors de cause. Par William Bourdon et Amélie Lefebvre.
par w.bourdon
Billet de blog
Billet du Brésil #5 / Dimanche, un coup d’État est-il possible ?
S'accrochant au pouvoir, Jair Bolsonaro laisse planer le doute sur l'éventualité d'un coup d'Etat, en cas de défaite aux élections. Mais les conditions sont-elles vraiment réunies pour garantir son succès ?
par Timotinho
Billet de blog
Les élections au Brésil : changement de cap, ou prélude à un coup d’État ?
Les élections qui se dérouleront au Brésil les 2 et 30 octobre prochain auront un impact énorme pour les Brésiliens, mais aussi pour le reste du monde, tant les programmes des deux principaux candidats s’opposent. Tous les sondages indiquent que Lula sera élu, mais la question qui hante les Brésiliens est de savoir si l’armée acceptera la défaite de Bolsonaro. Par Michel Gevers.
par Carta Academica