Billet de blog 11 déc. 2021

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

La Havane 2021 : "Homeless" de S. O'Ryan, J. I. Navarro et J. Campusano

Suite à une cyberattaque, le monde entier se retrouve sans monnaie virtuelle, ce qui entraîne une situation apocalyptique de guerre civile. Un groupe de vagabonds, pour continuer à s’opposer au système, est résolu à sauver le système.

Cédric Lépine
Critique de cinéma, essais littéraires, littérature jeunesse, sujets de société et environnementaux
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Film de la compétition long métrage d’animation fiction de la 42e édition du Festival International du Nouveau Cinéma Latino-Américain de La Havane 2021 : Homeless de Santiago O'Ryan, José Ignacio Navarro, Jorge Campusano

Lauréat du meilleur long métrage d’animation de la 42e édition du Festival International du Nouveau Cinéma Latino-Américain de La Havane 2021, Homeless coréalisé par Santiago O'Ryan, José Ignacio Navarro et Jorge Campusano est l’adaptation de la série télévisée du même nom de 2015 réalisée par le même trio.

Les frères Juan de Dios Larraín et Pablo Larraín, avec leur société Fabula, se sont intéressés à cette série télévisée en décidant de produire son adaptation pour le cinéma, gage manifeste de qualité, notamment du côté de ses revendications politiques acides à l’égard du néolibéralisme. Homeless est en effet un film d’animation à l’humour acide dont les héros sont des vagabonds qui se lancent dans une quête digne du Seigneur des anneaux pour sauver le système capitaliste qu’ils haïssent de toute leur force, même si certains ne sont pas forcément convaincus.

"Homeless" de Santiago O'Ryan, José Ignacio Navarro et Jorge Campusano © Fabula

Le grand méchant de l’histoire n’est autre qu’un animateur et producteur de films animés dont le personnage principal est une souris au début des années 1930. Sa folie dictatoriale consiste à imposer au monde l’obligation d’être éternellement heureux dans un parc d’attraction. Pour cela, il lui faut détruire tout argent. Toute ressemblance avec Walt Disney, sous les traits physionomiques de Vincent Price, n’est nullement fortuite. L’animation ainsi proposée au cinéma se veut un acte de révolte vis-à-vis des prétentions impérialistes toujours en cours de l’entreprise Disney.

Elle prend notamment pour influences un graphisme que l’on retrouve dans les séries résolument bêtes et méchantes, mais aussi pertinentes dans leurs critiques de la société de consommation contemporaine, Bob l’éponge, South Park, etc. On trouve ainsi des images aussi bien gores que régressives, qui recyclent largement la culture audiovisuelle populaire à travers le monde. De ce point de vue, Homeless se veut plus universel que chilien, même si ses thématiques trouvent un large écho dans la violence de la fracture des classes sociales au Chili.

Homeless
de Santiago O'Ryan, José Ignacio Navarro et Jorge Campusano
Fiction
85 minutes. Chili, 2019.
Couleur
Langue originale : espagnol

Scénario : Santiago O'Ryan, José Ignacio Navarro et Jorge Campusano
Montage : Javier Estévez
Musique : Pablo Borghi
Direction artistique : Lunes Animation
Graphisme : Cristian García
Storyboard : Claudia Fuenzalida, Daniel Martínez, Apus Studio
Layout : Sebastián Castro, Apus Studio
Décors : J Sandoval, Cristian García
Animation : Lunes Animation, Apus Studio, Venturia Studio
Compositing : Garage Vfx, Sebastián Macaya
Musique : Pablo Borgui
Son : Oveja Subercaseaux 
Montage : José Ignacio Navarro, Javier Estévez
Production : Fabula, Lunes Animation Studio
Producteurs : Juan de Dios Larraín, Pablo Larraín
Producteurs exécutifs: Rocío Jadue, Andrea Undurraga

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Qatar : le Mondial de la honte
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique
Journal — À Saint-Étienne, le maire, la sextape et le chantage politique

À la Une de Mediapart

Journal — Moyen-Orient
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Zafer Sivrikaya
Journal — Politique
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget
Journal — Exécutif
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
Journal
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

La sélection du Club

Billet de blog
Le gigantisme des installations éoliennes offshore en Loire Atlantique et en Morbihan
Un petit tour sur les chemins côtiers en Loire Atlantique et en Morbihan pour décrire et témoigner du gigantisme de ces installations offshores, de la réalité de l'impact visuel, et de quelques réactions locales.
par sylvainpaulB
Billet de blog
Saint-Jean-Lachalm, un village qui a réussi ses éoliennes, sans s'étriper
Saint-Jean-Lachalm, un village de la Haute-Loire qui a trouvé le moyen de ne pas s’étriper lorsque l’idée d’un champ d’éoliennes a soufflé dans la tête de son maire, Paul Braud. En faisant parler un droit coutumier ce qui, de fil en aiguille, a conduit… au chanvre.
par Frédéric Denhez
Billet de blog
Éolien : vents contraires !
[Rediffusion] Mal aimées parmi les énergies renouvelables, les éoliennes concentrent toutes les critiques. La région Provence Alpes-Côte d'Azur les boycotte en bloc sans construire d'alternatives au « modèle » industriel. le Ravi, le journal régional pas pareil en Paca, publie une « grosse enquête » qui ne manque pas de souffle...
par Le Ravi
Billet de blog
Les sulfureuses éoliennes de la baie de Saint-Brieuc en débat
[Rediffusion] A l’initiative d’Ensemble ! deux débats ont été organisés les 24 et 25 septembre autour du projet de parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc. En voici le compte rendu vidéo, avec mon intervention, présentant mes enquêtes sur Mediapart, et les prises de parole de Katherine Poujol (responsable de l’association « Gardez les caps !) ou encore de Lamya Essemlali (présidente de Sea Shepherd France).
par Laurent Mauduit