Cinélatino 2021 : "Karnawal" de Juan Pablo Félix

À la frontière entre la Bolivie et l’Argentine, le jeune Cabra prend des risques afin d’acheter des bottes pour son concours de malongo, une danse traditionnelle où il excelle. Au même moment, son père qui sort de prison l’entraîne dans une relation complexe où l’amour et la reconnaissance réciproque ne sont pas toujours au rendez-vous.

"Karnawal" de Juan Pablo Félix © DR "Karnawal" de Juan Pablo Félix © DR
Film en compétition long métrage de la 33e édition du Festival Cinélatino, Rencontres de Toulouse 2021 : Karnawal de Juan Pablo Félix

Le premier long métrage de Juan Pablo Félix a marqué le public du festival Cinélatino qui a eu lieu une première fois en ligne en mars 2021 et ensuite en projections physiques réelles en juin de la même année. Le film est à la fois porté par l’interprétation toujours magistrale d’Alfredo Castro qui propose un père au positionnement ambigu ainsi que la découverte fascinante de l’art du malongo dans le cadre de la tradition d’un carnaval haut en couleurs se déroulant à la frontière entre l’Argentine et la Bolivie sous le métissage européen et amérindien.

L’histoire est d’abord celle d’un jeune adolescent en quête de reconnaissance et d’amour à l’égard de son père absent qui trouve dans sa pratique artistique du malongo un exutoire intense, lui faisant dépasser les modèles masculins défaillant autour de lui, qu’il s’agisse de l’amant de sa mère incapable de bienveillance à son égard et d’un père pris dans d’autres préoccupations que celles concernant le bien-être de son fils.

Le réalisateur réussit un juste équilibre entre la description anthropologique appuyée par une très belle photographie faisant écho au cadre propre du western où des virilités s’affrontent à coup d’excès de testostérone et une histoire intime familiale d’un adolescent cherchant à trouver sa place face à l’éclatement de sa famille. La découverte anthropologique d’une tradition artistique locale sert ici brillamment de toile de fond à la chronique initiatique de cet adolescent dont la prouesse de ses danses est sensationnelle.

 

 

ehenibux0ac57bo
Karnawal
de Juan Pablo Félix
Fiction
95 minutes. Argentine, Bolivie, Brésil, Chili, Mexique, Norvège, 2020.
Couleur
Langue originale : espagnol

Avec : Martín López Lacci (Cabra), Alfredo Castro (El Corto),  Mónica Lairana (Rosario), Diego Cremonesi (Eusebio)
Scénario : Juan Pablo Félix
Images : Ramiro Civita
Montage : Luz Lopez Mañe, Eduardo Serrano
Musique : Leonardo Martinelli
Assistant réalisateur : Esteban Rey Cazes
Directrice artistique : Daniela Vilella
Décors : César Morón
Casting : María Laura Berch
Costumes : Regina Calvo, Gabriela Varela Laciar
Maquillage : Nancy Marignac
Production : Bikini Films
Coproduction : 3 Moinhos Produções Artísticas, Londra Films P&D, Phototaxia Pictures, Picardia Films
Producteurs : Alexis Rodil, Edson Sidonie, Frida Torresblanco
Producteurs exécutifs : Hilde Berg, Ana Alice de Morais, Gerardo Guerra, Joceline Hernandez, Silvia Lamas, Eric Laufer, Helene Mitjavile, Giovanna Randall, Diego Rougier, Edson Sidonie
Coproducteurs : Joceline Hernandez, Diego Rougier

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.