"Correspondancia" un film de Carla Simón et Dominga Sotomayor

Carla Simón et Dominga Sotomayor, respectivement cinéastes espagnole et chilienne, développent une correspondance à travers des vidéos échangées autour de leurs origines familiales en commençant par l’évocation de la grand-mère maternelle.

" Correspondancia" de Carla Simón et Dominga Sotomayor © DR " Correspondancia" de Carla Simón et Dominga Sotomayor © DR
Sortie Mubi (France) du 14 juin 2021 : Correspondancia de Carla Simón et Dominga Sotomayor

Quand deux cinéastes novatrices et indépendantes séparées par un océan se mettent à dialoguer, cela passe par des images filmées comme s’il s’agissait d’une prise de vue argentique en venant questionner la mémoire filmique du film de famille. Un enregistrement savamment monté répond à un autre au fil du temps qui passe et de l’évolution politique qui achève le film sur l’arrivée au Chili de la révolte sociale de 2019 comme un nouveau sursaut de démocratie. Chaque cinéaste livre beaucoup de son intimité familiale autour de ses images présentées dans une distance réflexive. La démarche de cette correspondance est singulière et mérite une attention particulière à la rencontre des réalisatrices des premiers longs métrages Été 93 (2017, Carla Simón) et De jueves a domingo (2012, Dominga Sotomayor). Si ce court métrage se comprend comme un documentaire, la forme filmique s’enracine dans le cinéma expérimental d’un Joris Ivens en puisant sa force d’expression précisément dans le dialogue nourri entre les deux cinéastes.

 

 

correspondencia-c-607729707-large
Correspondancia
de Carla Simón et Dominga Sotomayor
Documentaire
19 minutes. Espagne, Chili, 2019.
Noir & Blanc et Couleur
Langues originales : catalan, espagnol

Scénario : Carla Simón et Dominga Sotomay
Montage : Carla Simón et Dominga Sotomay
Production exécutive : Carla Sospedra Salvadó, Guille Cascante, Josep Maria Casellas
Production associée : Carla Simón, Dominga Sotomayor, María Zamora

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.